Action Armes & Tir n°48 décembre 1982
Action Armes & Tir n°48 décembre 1982
  • Prix facial : 16 F

  • Parution : n°48 de décembre 1982

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (205 x 275) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 56 Mo

  • Dans ce numéro : le premier Lefaucheux.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
I 1 réglage reste constant. La lunette, LEUPOLD 36X, est longue de 41 cm pour un poids de 950 grammes ; son axe optique, avec le montage utilisé, se situait à 4 cm de l'axe du canon. La mise au point se fait par bague (réglages : 50, 100, 200, 400 mètres et infini) et la visée s'opère par croisillon cheveu. L'ensemble est extrêmement lumineux. Conditions de tir L'arme m'étant parvenue très tardivement, compte-tenu des dates de mise en page de la revue, je n'ai pas eu la possibilité d'étaler les tests sur plusieurs séances, comme je le fais habituellement. Pour arranger les choses, le jour où j'avais accès au stand 200m, il a fait un temps particulièrement horrible, avec grosse pluie persistante, et j'ai regretté de n'avoir pu (mon 24 x 36 n'étant pas une caméra sous-marine !) immortaliser, pour l'amusement du lecteur, la scène : on y aurait vu trois... disons : trois cinglés ! déguisés en cap-horniers, essayant de tenir sous le grand parapluie bleu dont nous avions équipé la table de tir pour protéger la carabine et la précieuse lunette... La table étant recouverte de plastique, une gouttière malicieuse en coulait, directement sur les genoux du tireur en fonction, ce qui était bien rafraîchissant.. Dans ces conditions, j'ai moins regretté de ne disposer que d'un stand à 200 m ; la visibilité réduite n'aurait pas permis le tir à 400. Nous disposions de 3 types de munition : — 1FEDERAL, 55 grains (3,56 g), balles pointues à pointe creuse, vitesse initiale 1137 mètres/seconde. — REMINGTON, 55 grains, balle pointue demi-blindée, vitesse identique. — SAKO, 50 grains (3,2 g), balle pointue blindée, vitesse initiale 1150 mètres/seconde. Essais A 100 mètres, essai de réglage de la lunette (balles FEDERAL) ; il faut d'abord trouver la cible, et ce n'est pas si évident qu'il y paraît, le champ couvrant juste le visuel de la C 50 ! Une fois l'engin pointé, et bien que la pluie redouble, la netteté est extraordinaire : on lit le numéro des zones (4 mm sur 3,5 !) et, ultérieurement, on distinguera les impacts, pourtant minuscules. Le 10 parait énorme, mais, simultanément, il est presque impossible d'immobiliser le croisillon, qui remue sans cesse, sans toutefois sortir du cercle central. Il faut évidemment une grande concentration pour assurer une visée fiable. Comme il arrive souvent, le premier groupement de 3 balles est excellent (13 x 20 mm) mais placé dans le 7 à 3 heures. Après un savant calcul, le réglage est modifié de 15 clics en dérive (clics 28 micrométriques, d'ailleurs très nets), et immédiatement le 10 est tenu... sauf coups de doigt ! Le réglage d'origine était donc acceptable. La table transportée à 200 mètres, le tir reprend. Cette fois, le champ de la lûnette circonscrit la zone 4 de la cible ; la netteté, immédiatement obtenue par réglage de la bague sur l'indice 200, reste excellente compte-tenu de la grisaille atmosphérique. Plusieurs cibles correctes seront obtenues, sans changement de réglage malgré l'emploi des munitions REMINGTON à balle pointue et SAKO. Les groupements de 3 balles ne sortent pas du 9, ce qui paraît correct. Conclusion des essais Compte-tenu des conditions de tir, les résultats obtenus sont à coup sûr inférieurs à ce qu'ils eussent été par temps clair, et l'inconfort ne facilitait pas la concentration des tireurs. Tels quels toutefois, ces résultats ne sont pas négligeables. Je suis persuadé que des tireurs très entraînés au benchrest, tirant dans des conditions normales de visibilité et de confort, ne devraient pas, avec ce matériel, sortir du 10 de la C 50 à une distance de 200 mètres. La constance du réglage malgré les changements de munitions peut être expliquée par l'extrême tension de la trajectoire. Le tir est très confortable, avec un recul négligeable, bien que plus sensible qu'avec par exemple une 222, mais un peu moindre qu'avec une 243 (la comparaison n'étant faite que pour donner une idée, car je n'ai pas tiré ces dernières munitions dans le même modèle de carabine). La détonation est puissante et le souf- fle de bouche important (herbes couchées à 10-12 mètres devant la bouche). Le fonctionnement de l'arme a toujours été impeccable, sans aucun incident d'aucune sorte. CONCLUSION J'avoue avoir été séduit par cette carabine RUGER no 1 qui est précise, agréable à tirer, bien finie, et conçue pour durer. J'avais d'ailleurs eu l'occasion d'en essayer une du même modèle, mais en 300 Winchester Magnum, arme appartenant à un atni : malgré la puissance de cette munition, cette arme était aussi précise que confortable, et ne présentait aucun signe d'usure, malgré un usage intensif. La seule question que j'ai laissée en suspens concerne la longévité du canon en calibre 22-250, c'est-à-dire avec des projectiles tirés en haute vitesse. On sait par exemple que le tir de balles 220 SWIFT use un canon en 1200 coups environ. Qu'en est-il avec le 22-250 ? C'est un problème que doit logiquement se poser un amateur désirant tirer à la cible avec cette arme. Le chasseur, lui, peut sans doute négliger cet aspect de la question. Compte-tenu de toutes ces considérations, le prix de l'arme, environ 4 500 F en octobre 1982, sous toutes réserves vu les fluctuations du dollar, semble correct et même très compétitif par rapport à d'autres armes de niveau équivalent. Il faut évidemment y ajouter le prix d'une bonne lunette, mais le véritable amateur ne croit jamais payer trop cher le plaisir de posséder une arme parfaite, avec laquelle il place ses balles « comme à la main » à toute distance. TABLEAU Avantages — excellent canon, — culasse rationnelle et durable, — mécanisme très fiable. — bonne finition, — arme fonctionnelle. Inconvénients — longévité du canon en cal. 22-250. notation personnelle : 19/20. Joël PELARDY Nous remercions les Ets Humbert à St Etienne qui nous ont confié l'arme, la lunette et les munitions ayant servi aux essais.
DÉCEMBRE 1982 el leARDS TOUT CE QU'IL VOUS FAUT POUR LE TIR DE COMPÉTITION FEINWERKBAU Carabines à air 300 S universel 2 967 F 300 S match noyer 2 654 F 300 S match hetre 2 498 F 300 S junior 2 315 F Carabines 22 LR 2000 UIT universal 3 856 F 2000 UIT standard 3 544 F Arme libre mécanique 6 198 F Arme libre électronique 6 997 F Pistolets à air ou CO2 LP 53 Entrainement 879 F LP 3 Compétition 1 633 F LP 3-D anatomique 1 908 F LP 3-M Match 1 960 F CP Walter CO2 2 553 F Iris de dioptre simple Iris de dioptre + filtre 5 couleurs Iris de dioptre + polarisation progres. Iris de diop. + polar. + filtre 5 coul. Filtre polarisation variable à monter à l'avant du dioptre Dioptre Elite (Suisse) Lunette knobloch pist. ou carabine Contrôleur épaisseur bourrelet 22 LR Trépied télescopique (20 cm à 1 m 80) Pistolets AIR ou CO2 ANSCHUTZ 65 anatomique 2 247 F 80 anatomique 2 465 F 1403 Junior 22 LR 90 électronique 2 743 F 1807 dioptre acier noyer M2 CO2 2 409 F 1807 dioptre acier hetre 2 243 F 3 828 F 3 622'F 1807 dioptre zamac noyer 3 Carabines 22 LR 1807 dioptre zamac hetre 3 442 648 F F UIT-S Spéciale 3 011 F 1810 dioptre acier hetre 4 875 F UIT-M Match 3 427 F UIT-SU Super 3 011 F 1813 diop. acier noy. 5 388 F UIT-LFD Sangliercourant... 3 011 F 380 car. air match. 3 687 F KKM-M Arme libre 4 581 F WALTHER Carabines à air LGV-S Spéciale crosse rect. 1 976 F LGR-MU Match universal 2 990 F LGV-JS Spéciale junior 1 988 F LGR Match standard 2 610 F LGR-J Nouvelle junior 2 574 F LGR-M Match crosse compé. 2 876 F Sans recul. ACCESSOIRES DE TIR 189 F Casque Riwosa démont. plia. piv. 133 F 373 F Veste cuir haute compétition 1 825 F 284 F Veste cuir standard 1 322 F 491 F Veste cuir synthétique 774 F Veste grosse toile 875 F 250 F Gant 5 doigts cuir 151 F 720 F Moufle cuir 120 F 271 F Gant 3 doigts 154 F 222 F Chaussure PUMA 398 F 313 F Bretelle de tir cuir 140 F PLOMBS 4.5 ET DE RECHARGEMENT Plombs de compét. H et N (boîte 500) 13 F Balle seule cal. 313 Graissées le 100 34,28 F Plombs compétition compartimentés par Balle seule cal. 314 Graissées le 100 34,28 F 200 pour pistolet 16 F Balle seule cal. 355 Graissées le 100 35,65 F Les mêmes pour carabine 16 F Balle seule 357 Grais. le 100 35,65 F Recharge de 500 plombs pour pistolet 35 F Balle 313 par 500 137,00 F Recharge de 500 plombs pour carabine 35 F Balle 314 par 500 137,00 F Balle 355 par 500 144,00 F Balles de rechargement plastifiées. Balle 357 par 500 144,00 F Même prix que les graissées. ETC - ETC - ETC MATERIEL RCBS - PACIFIC - LYMAN - BONANZA - CARTOUCHES WINCHESTER, ELEY - AMORCES ETC. (NOUS CONSULTER) TOUT CELA CHEZ : DISTRI-TIR 7, rue Godot-de-Mauroy 75009 Paris - Tel. : 742.09.14 PRIX TRIBUTAIRES DU CHANGE ENVOI CHEQUE A LA COMMANDE OU CONTRE REMBOURSEMENT - PORT A LA CHARGE DU CLIENT.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 1Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 68