Action Armes & Tir n°48 décembre 1982
Action Armes & Tir n°48 décembre 1982
  • Prix facial : 16 F

  • Parution : n°48 de décembre 1982

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (205 x 275) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 56 Mo

  • Dans ce numéro : le premier Lefaucheux.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
.. 5 pouces 1/4 permettent de bons résultats, au-delà des 130 mètres mieux vaut utiliser une carabine telle que la Ruger 44 magnum dont nous sommes dotés. A calibre égal, cette arme offrira une Winchester H.P. Remington SP Federal H.P. Speer SP Norma SP Norma SP Marque V2 E2 mise en oeuvre plus rapide et le pouvoir perforant de sa munition à ces distances n'autorisera pas une surpénétration souvent dangereuse en milieu urbain. Ces deux lunettes se règlent en hauteur et en dérive et ce, avec une simple pièce de monnaie. Les deux colliers équipant les différentes lunettes que nous avons testées, sont de type « à crochet » et n'ont pas montré de signes de défaillance malgré le très grand nombre de cartouches tirées, leur bloquage étant obtenu par vis BTR. ESSAIS AU STAND C'est dans de nombreux stands en plein air que nos différentes et nombreuses séances d'essais se sont déroulées. Nous disposions, comme toujours pour nos bancs d'essai, de nombreuses et différentes cartouches : 100 Winchester Hollow Point, 100 Remington Soft Point, 100 Federal Hollow Point, 100 Speer Soft Point et 100 Norma Soft Point. Afin de vérifier la régularité de ces munitions et leur énergie, nous avons apporté notre appareil de mesure de vitesse ŒHLER Research modèle 33 12 Cibles tirées à 150 mètres avec cellules photo-électriques Skycreen II. A 2 mètres de la bouche du canon, sur une série de 10 cartouches, nous obtenons une vitesse moyenne de : 457 M/S 472 M/S 468 M/S 466 M/S 466 M/S 480 M/S 161,8 Kg/m 172,6 Kg/m 169,7 Kg/m 168,2 Kg/m 168,2 Kg/m 178,5 Kg/m Les vitesses enregistrées et les énergies réelles calculées, nos premiers tirs en précision pure commencent. Pour ce faire, nous décidons, avec le concours d'amis amenés à utiliser cette arme dans un proche avenir, de tester le Ruger Redhawk dans sa formule intervention, c'est-à-dire avec son bipied et sa lunette à grossissement fixe de 4 x. Sitôt dit, sitôt fait ! Il nous faut moins de 10 secondes pour transformer le Redhawk d'origine en une excellente arme de tir, précise aux frontières des 200 mètres. Après quelques tirs et de nombreux clics de réglage, nous sommes prêts. L'arme tient fermement son bipied et l'alignement du croisillon par rapport à la cible nécessite peu de temps. Le grossissement assez exceptionnel de la lunette 4 x en est la cause première. En effet, à 100 mètres, il suffit simplement d'une légère prise en main différente entre 2 coups pour que l'on ait du mal à replacer immédiatement le croissillon au centre de la C 50. Ceci est dû principalement au manque d'accoutumance à tirer avec un revolver équipé d'une lunette. Avec la majorité des munitions, mais plus principalement avec les Norma et les Winchester, les groupements à 100 mètres sont assez exceptionnels. En position couchée, ils tiennent le 8 voir le 9 de la C 50 matérialisant les épaules des cibles G.I.G.N. et ce, avec différents tireurs. Nous obtenons d'ailleurs un score de 90/100 et ce, avec trois 8. Le souffle et le recul sont à la hauteur des munitions tirées et correspondent aux énergies enregistrées précédemment. Evoluant dans nos essais, nous décidons de tirer une cible G.I.G.N. à 150 mètres. A cette distance et la nuit commençant à tomber, l'alignement correct du croisillon pose quelques problèmes. Le noir de la C 50 tient dans la plupart des cas mais il suffit d'un rien pour faire un 4 voire même un 2. Les Norma et Winchester se comportent toujours parfaitement et leur régularité est assez surprenante. A chaque série l'arme réagit positivement et les étuis sont extraits sans problème. Malgré le très grand nombre de munitions tirées, plus de 350, aucun incident n'est à signaler. Tout fonctionne parfaitement et un tir de contrôle à 100 mètres nous permet de vérifier que le réglage de la lunette n'a pas bougé d'un poil. Nous terminons nos essais par des tirs à 200 mètres. Là encore, l'arme nous donne entière satisfaction puisque, hormis les coups de doigts et les erreurs de placement du croisillon, le 7 peut être tenu. A cette distance, le Redhawk est presque aussi précis que sa grande soeur, la Ruger en 44 magnum et son pouvoir vulnérant, malgré les 7 pouces 1/2, bien existant. CONCLUSION Les essais au stand que nous vous avons présentés de façon concise, afin d'éviter l'énumération de chaque série qui deviendrait, il faut bien le reconnaître, vite fastidieuse, nous ont permis de constater qu'une arme de poing tel que le Ruger Redhawk G.I.G.N. autorise des groupements exceptionnels entre 80 et 120 mètres. Pour une unité telle que le G.I.G.N. qui doit souvent intervenir en milieu urbain, cette arme peut être très vite mise en oeuvre, facilement dissimulable (tir à partir d'un véhicule à l'arrêt, etc.). De plus, il offre l'avantage, compte tenu de la longueur relativement faible du canon, d'avoir un pouvoir vulnérant bien existant sans avoir le désavantage d'une surpénétration tant crainte en milieu urbain. Après le tir de 500 cartouches, l'arme ne montrait aucune trace de fatigue ni d'usure quelconque. Les supports de lunette ne présentaient aucun jeu apparent et les démontages et remontages se faisaient aussi simplement que lors de l'analyse technique. Quant au bipied, son empreinte intérieure correspond maintenant aux cotes extérieures du canon. Les ressorts sont toujours aussi vigoureux et se manoeuvrent sans problème. Bref, le Ruger Redhawk G.I.G.N. qui pourra être accessible aux civils intéressés par une arme robuste, bien finie et, de par sa fonction initiale très polyvalente, satisfera les plus exigeants et ce, pour une somme guère excessive de 12 000 F environ, compte tenu du travail manuel effectué dans les ateliers stéphanois. Ce prix peut, bien sûr, varier suivant le type de lunette utilisé. Une arme qui, nous l'espérons, ne fera pas trop vite parler d'elle entre les mains des hommes du G.I.G.N. Jérôme DARNAUD
Q ER VICE DU C OL E C TI NNEU Mi AU SERVICE DU COLLE. SPECIAL NOËL FETEZ NOËL AVEC NOUS : en plus du tirage hebdomadaire qui ce mois-ci vous offrira de très beaux cadeaux, car en plus des petits lots, puisqu'il y a dix articles offerts chaque semaine, il sera distribué : le 4 décembre : une presse, une carabine Winchester, un LEPAGE SILEX le 11 décembre : un remington gravé, une cattelman, un BENELLI AUTOMATIQUE le 18 décembre : un army gravé, un Drulov en 22 LR, un SIG le 27 décembre : un rebel gravé, une Unique en 22 LR, une WINCHESTER COMMEMORATIVE le 2 janvier : un fusil de chasse, un fusil Mississipi, un CONTENDER nous vous proposons des armes à PRIX SPECIAL NOËL (selon stock et prix maintenus jusqu'au 5/01/83) Fabrication PEDERSOLI LEPAGE PERCUSSION, cal. 44 ou 36 canon rayé tabac ou blanc poli. PRIX NOËL : 1 500 F NET LEPAGE à SILEX, cal. 44 ou 36 canon rayé ou lisse tabac ou blanc poli PRIX NOËL : 1 700 F NET très beau coffret bois avec accessoires pour une paire : PRIX NOËL 935 F NET pour un... PRIX NOËL 885 F NET SPECIAL POUDRE NOIRE SPECIAL ARMES DE TIR DE PRECISION Carabine RUGER à 1 coup : « spécial varmint », ouverture du verrou et armement par levier de sous-garde, canon de 61 cm, avec embase et support pour montage de lunette, cal. 22.250. PRIX NOËL : 3 950 F NET Carabine RUGER à répétition, à verrou avec support pour montage de lunette cal. 7 mm RM (également 243 W, 370 W, 300 WM). PRIX NOËL : 4 440 F NET Carabine KRICO Match à répétition, crosse poncée joue sport, plaque de couche slip-pad pour Fabrication UBERTI très belle copie du DERRINGER PHILADELPHIA, cal. 41 incrustation argent PRIX NOËL : 1 350 F NET REMINGTON, cal. 36 ou 44, bronzé version standard, PRIX NOËL : 800 F NET version target, PRIX NOËL : 950 F NET Fabrication ANTONIO ZOLI carabine SHARPS, cal. 54 PRIX NOËL : 1 780 F NET fusil SHARPS, cal. 54 PRIX NOËL : 2 000 F NET rapidité de mise à joue, évents sur le fût pour refroidissement régulier du canon, cal. 243 W détente à bossette Match, canon flottant 60 cm sans organes de visée, existe aussi en 222 R. PRIX NOËL : 4 140 F Montage fixe à collier Krico 500 F Montage à rail 800 F Carabine REMINGTON 700 BDL luxe, 5 coups, cal. 7,08 mm, canon lourd « Varmint ». PRIX NOËL : 4 040 F NET OFFRE SPECIALE... AVIS aux TIREURS Le 4 Décembre, venez fêter avec nous Ste BARBE, remises importantes sur le rechargement et braderie de certains articles en stock depuis longtemps, donc prix très intéressants — et peut-être la pièce rare que vous recherchez depuis longtemps — IMPORTANT : pour tout ce qui concerne la librairie, les holsters, les pulls nato, vestes de combat, chaussures rangers, bombardier, articles cadeaux, etc. demandez FRANCOISE ou LAURENT au 805.07.09 (1er étage). Conditions de vente : voir autre publicité page 21. UNIVERSAL ARMS 3 Bd Voltaire 75011 Paris. Tél. : 700.27.65 - 1er éta e on oo. ? 3 o 805.07.09.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 1Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 48 décembre 1982 Page 68