Action Armes & Tir n°335 sep/oct 2010
Action Armes & Tir n°335 sep/oct 2010
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°335 de sep/oct 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 48,8 Mo

  • Dans ce numéro : nouveau... CZ-75 SP-01 Shadow.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Parution septembre 2010 HARLEY-DAVIDSON Une légende militaire L’histoire Harley dans la 1 e guerre L’évolution Les WLA et WLC Les side-cars Le Trike Harley L’effort de guerre Par correspondance à découper ou à recopier en remplissant le bon de commande ci-joint à l’adresse suivante : Véhicules Militaires Magazine : 15, rue Cronstadt 75015 Paris - Tél. : 01 45 32 60 66 - Fax : 01 45 32 59 00 Pour toute commande à l’Etranger, rajouter 2 € ❑ Je désire recevoir Véhicules Militaires HS n°1 : Les Blindées de l’U.S. Army 1941 - 1945 ❑ Je désire recevoir Véhicules Militaires HS n°2 : Les véhicules des sapeurs pompiers 1900 - 1970 ❑ Je désire recevoir Véhicules Militaires HS n°3 : La Jeep, l’histoire d’une légende ❑ Je désire recevoir Véhicules Militaires HS n°4 : Le Weasel, la chenillette U.S. passe-partout ❑ Je désire recevoir Véhicules Militaires HS n°5 : Harley-Davidson, une légende militaire Nom :. Prénom : Adresse. Code postal :Ville :... Ci-joint mon réglement de :.. Euros ❑ Chèque bancaire ❑ CB n°Date d’expiration / Signature Cryptogramme : (trois chiffres gravés au verso de votre carte bancaire) Pour l’étranger : IBAN FR7642559000072100422470779 - SWIFT CCOPFRPP GU Dans la même collection Hors-série n°5 Relié 80 pages couleurs 13,60 € + 2,25 € de port 15,85 € la jeep
Éditeur Regi’Arm- 15, rue Cronstadt - 75015 Paris Fax : 01 45 32 59 00 gda3lib@wanadoo.fr Directeur de la publicationC. Sorlot. Directeur de la rédaction Bertrand Sorlot, tél : 01 45 32 60 30 Éditorialiste Philippe Couvreur, tél : 01 45 32 60 28 Rédaction 15, rue Cronstadt 75015 Paris Tél : 01 45 32 60 28 Fax : 01 45 32 60 80 Secrétariat de rédaction Stéphanie Dugrauleau Publicité Alexandre Garat, tél : 01 45 32 60 31 Abonnement Tél : 01 45 32 60 26 Anciens Numéros Tél : 01 45 32 60 69 Gestion du titre Distrimédia, Magalie Para : 05 61 72 76 35 Révervé aux dépositaires et diffuseurs de presse Conception graphique Régis Dupont Maquette élodie barbier Lætitia Leroy Distribution MLP Impression Boccia Italie Numéro de commission paritaire 0600K 61140 335 septembre/octobre 2010 Printed in Italy/Imprimé en Italie + + Les discussions sur la refonte de la réglementation des armes se sont brutalement détériorées début juillet, nos représentants refusant de cautionner plus avant une pseudo concertation à l'opposé des engagements politiques exprimés (1) et voulant ainsi montrer leur désaccord - tant sur la méthode que sur le fond - avec des projets inacceptables. À l’unanimité, nos organisations représentatives ont mis fin à leur participation au groupe de concertation piloté par le ministère de l’Intérieur, et ont délibérément « claqué la porte », estimant que les dernières propositions de l'administration étaient les pires mesures liberticides depuis 15 ans, qui n’auraient en outre aucun effet positif pour la sécurité. Au lieu de lutter contre la délinquance armée et édito CE NE SONT PAS LES ARMES QUI TUENT... Philippe COUVREUR couvreur.ph2@wanadoo.fr les trafics d’armes, l’administration a fait le choix de s’acharner avec virulence contre les deux millions d’utilisateurs légaux d’armes à feu. Bien sûr, toutes les mesures sont préconisées sous le fallacieux prétexte de la sécurité publique, alors qu’elles visent surtout à compliquer la vie quotidienne des chasseurs et des tireurs sportifs. Si cette réglementation était appliquée, elle aurait pour résultat de transformer des centaines de milliers d’utilisateurs légaux d’armes à feu en délinquants potentiels, à cause d’une boîte de cartouche en trop ou d’un fusil mal rangé. Pourtant, l'objectif n'était que de transposer la directive européenne sur les armes à feu modifiée en 2008, qui nous est largement favorable. En lieu et place d’une réforme de simplification, les services du ministère ont rédigé une véritable « usine à gaz » dont même les plus anti armes n’auraient jamais rêvé, avec une lourdeur sans pareil et une multitude d’autres complications administratives. Pour illustrer la stupidité du tout-répressif et la relativité des arguments, voici une boutade relevée sur un média américain : Le nombre de médecins aux États-Unis est de 700 000. Les décès annuels survenus par accidents et erreurs médicales tournant aux alentours de 120 000, il en ressort un ratio de 0,171 mort par médecin (2) Comme il y a par ailleurs 80 000 000 d'armes à feu dans les foyers américains (oui, 80 millions !) et que le nombre de morts accidentelles par armes à feu, tous âges confondus, tourne autour de 1 500 (3), le ratio est dans ce cas de 0,000188 mort par détenteur d'arme. Il en ressort que, sur la plan statistique, les médecins américains sont environ 900 fois plus dangereux que les possesseurs d'armes légaux. S'il fallait en tirer des conclusions, on pourrait déjà dire a priori et sans aucun doute que ce ne sont donc pas les armes qui tuent, mais plutôt le corps médical... Notez bien que, facteur alarmant s'il en est, tout le monde ne possède pas forcément une arme, tandis que tout le monde consulte au moins de temps en temps un médecin. Ce qui revient à dire que l'on a en définitive bien au-delà de 900 fois plus de risque de mourir par accident entre les mains d'un praticien qu'à cause d'un propriétaire d'arme à feu. Faites passer le message auprès de vos amis à propos de cette statistique alarmante ! Il faut rapidement intervenir auprès des pouvoir publics pour faire interdire l'exercice de la médecine, avant que le phénomène n'échappe à tout contrôle ! Et nous passerons sous silence l'automobile et les sports de plein air, pour ne pas provoquer de panique (4)... Pour en revenir à nous, à l'occasion de la rentrée parlementaires, nos représentants attendent avec impatience que le ministre intervienne pour que son administration retrouve le chemin du bon sens avec un projet réaliste ; tout en alertant députés et sénateurs afin que personne ne se trompe de cible lors des débats qui aborderont ce sujet sensible. (1) Brice Hortefeux avait déclaré à Bobigny le 24 juin 2010 que « la législation sur les armes est inefficace, car trop tatillonne pour les honnêtes gens, et impuissante face aux trafiquants ». (2) Source statistique U.S. Dept. of Health & Human Services (3) Statistiques F.B.I. Bien sûr, ce chiffre ne tient compte ni des suicides ni des crimes - dont l'arme à feu n'est pas la cause directe : à rapprocher des 30 000 victimes par an qu'on nous rabâche depuis toujours, chiffre jamais étayé par aucun élément tangible, et qui supposerait entre autres que les statistiques n'évoluent pas dans le temps. (4) Rappelons qu'à la date ou j'écris ces lignes, plus de 50 personnes se sont déjà noyées sur les côtes françaises depuis le début de l'été : qu'attend le gouvernement pour rédiger un texte de loi réglementant la baignade ? + 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 1Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 335 sep/oct 2010 Page 68