Action Armes & Tir n°288 juin 2005
Action Armes & Tir n°288 juin 2005
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°288 de juin 2005

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 43,8 Mo

  • Dans ce numéro : le Smith & Wesson 1911 CC.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 Six pouces (152 mm), 1,258 kg pour six coups en.357 Magnum. Le Single Action Army aura été le revolver mythique du XIXe siècle, cela ne soulève aucune contestation, le Python pourrait être, en toute simplicité, le six coups du XXe... Les votes sont ouverts. Très objectivement, un S&W 686 peut-il rivaliser ? Ou même un Manurhin 73… Sous tous les angles, le Python révèle ses qualités et sa beauté. Un design de star… Après une carrière d'un demi-siècle, de 1955 à 2005, le Python a-t-il terminé sa carrière ? Non, il est évident qu'il se situe hors du temps et des modes. Quels sont ses atouts maîtres ? Un dessin parfait, équilibré mais avec des lignes agressives et volontaires. Des traits droits, des angles vifs mais arrondis qui lui donnent une grande élégance. Une bande de refroidissement sur le canon, d'ailleurs copiée par d'autres fabricants (Taurus, Manurhin), qui dégage une Guidon dorénavant en polymère avec insert orange très visible. Le barillet se démonte après retrait de la vis de maintien du pivot (vis, ressort, tenon). sensation de puissance et de solidité. Une carcasse qui ne peut renier sa lignée prestigieuse, qui possède de nombreux gènes de son aîné et maître le Single Action Army, avec des formes plus généreuses, un pontet plus large, un chien plus moderne et une adaptation globale au calibre.357 Magnum. Né dans les années cinquante, c'est un mélange des revolvers anciens mais aussi un des premiers gros calibres modernes renforcés pour tirer des munitions puissantes dont l'énergie dépasse les 1.000 Joule. Nombreuses innovations en 1955 Le Python préfigurait en quelque sorte les armes plus puissantes de la deuxième moitié du XXe siècle, sans présager de la modernité qu'apporteraient certains design comme ceux des Manurhin 96 ou des S&W 627-8 du Performance Center, résolument tournés vers l'avenir. Pour beaucoup d'amateurs conformistes, ces revolvers sont encore bien trop avant-gardistes. La munition de.357 Magnum est lancée en 1935 par Winchester et Smith & Wesson, la marque de Springfield l'inaugurant dans son modèle 27, le revolver le plus puissant de son époque. Colt attend 1953 et le lancement du « Three-Five-Seven » (357), dérivé du Trooper, pour chambrer ce.38 survitaminé dans un revolver. Mal adapté à la nouvelle munition, trop léger, Colt dessine une autre arme, plus lourde et renforcée, ce sera le Python et son canon de 6" présenté en 1955. Suivront une version raccourcie à canon de 4" en 1961 et une autre en 2,5" en 1963. Ce n'est qu'en 1997 qu'il prend l'appellation de Python Elite pour attirer l'attention des amateurs. Fiche Technique Modèle Python.357 Magnum Fabricant Colt Defense LLC. 547 New Park Avenue. West Hartford, CT, 06144. États-Unis. Fonctionnement Revolver à simple et double action. Ouverture du barillet à gauche par poussoir à manœuvrer vers l'arrière. Percuteur dans la carcasse Poids de détente 1,58 kg en SA/4,43 kg en DA Course de la détente (SA) 1 mm Calibre.357 Magnum Barillet 6 coups Longueur du canon 15,2 cm Rayures 6 à gauche au pas de 1 tour en 16" (40,64 mm) Longueur 29,4 cm Hauteur 14,5 cm Largeur 3,8 cm Long. de la ligne de mire 19,2 cm Poids total 1,258 kg Instruments de visée Hausse à cran blanc réglable en hauteur et en dérive. Guidon interchangeable à insert orange Matériaux Canon, barillet et carcasse en acier. Crosse en néoprène avec médaillon Colt en métal Finition Entièrement noire brillante Accessoires fournis Mallette, manuel en anglais Accessoires disponibles Crosse du Custom Shop en noyer, crosse Hogue Réglementation 4 -ème catégorie soumise à autorisation d'achat et de détention Les modèles en 8" bronzés ou en inox brossé sont apparus récemment principalement pour les chasseurs américains. Il est construit autour d'une carcasse dérivée du modèle Army Special sur laquelle les ingénieurs adaptent une haus-
se match micrométrique. Le percuteur n'est plus sur le chien mais solidaire de la carcasse et maintenu en position de sécurité par un arrêtoir tant que le chien n'est pas manœuvré. C'est une grande nouveauté pour l'époque, une évolution importante qui sera reprise par les autres fabricants, au même titre que la bande ventilée ou le canon avec contrepoids. Une platine très douce Pour alourdir son revolver et renforcer sa rigidité, Colt dessine un canon de 152 mm avec une bande inférieure sur toute sa longueur afin de limiter le relèvement. Au-dessus, une bande ventilée participe à la solidité de l'ensemble tout en donnant au revolver son look si original, et permet d'assurer une ligne continue entre la hausse et le guidon, Toutes les combinaisons sont possibles avec le Python qui avale les.38 Special comme le.357 Magnum. sur une longueur de 19,2 cm. Le poids total mesuré ressort à 1,258 kg pour le 6 pouces. Le fabricant donne 0,935 kg pour le 2,5", 1,075 kg pour le 4" et 1,360 kg pour le 8". La platine est particulièrement soignée, elle participe grandement à la popularité du Python par sa douceur et sa régularité. Colt fait réaliser les ajustages à la main, les ressorts sont choisis et réglés par les spécialistes maison afin de donner une course très courte et un départ doux et léger en simple action. Sur le modèle testé, le poids de départ est pesé à 1,58 kg. Son maniement est souple et très agréable au toucher, même en double action. La superbe finition ne soulève aucune critique, l'arme est entièrement polie miroir et reçoit un bronzage noir profond du plus bel effet. Aucune trace d'usinage n'est visible La poignée néoprène livrée en série avant la poignée en noyer des modèles Elite. même dans les chambres du barillet, l'intérieur des cages est complètement lisse. Le haut de la carcasse et le dessus du canon sont sablés et bronzés noir mat pour éviter les reflets du soleil. Quelles modifications le Python a-t-il subi au fil de ses années de production ? Ses plaquettes ont évolué, du bois quadrillé, elles sont passées au néoprène avec empreintes de doigt, puis sans empreintes, pour devenir plaquettes en noyer lisse avec empreintes. Le médaillon avec le cheval Colt en métal est toujours resté en bonne place, de chaque côté. Une finition de très haut niveau Avec le temps, quelques très légères évolutions apparaissent comme des stries sur le bouton de déverrouillage du barillet qui fonctionne en le tirant en arrière, à la différence des revolvers Smith & Wesson. Le guidon des dernières versions est désormais fabriqué en polymère, il est fixé sur le canon par une seule goupille au lieu de deux pour l'ancien guidon acier, et un insert orange aide notablement à la prise de visée, le cran de hausse recevant un liseret blanc pour souligner l'ouverture. L'avis d'Action - Armes & Tir POINTS POSITIFS Finition de très haut niveau Bronzage superbe Excellents ajustements Poignée large bien conçue Départ réglé doux à l'usine Détente moderne Instruments de visée très nets Précision excellente Arme de collection ? ? ? ? ? ? POINTS NÉGATIFS 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 1Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 288 juin 2005 Page 68