Action Armes & Tir n°280 octobre 2004
Action Armes & Tir n°280 octobre 2004
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°280 de octobre 2004

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 48,4 Mo

  • Dans ce numéro : le revolver le plus puissant au monde... S&W .500 Magnum.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48 Rechargement Les trois options de chargement de la cartouche 1873 Est-il bien raisonnable de revenir encore sur le rechargement de cet ancêtre vénérable ? En fait le revolver 1873 dispose d’un immense capital de sympathie mais il n’a jamais eu la cartouche qu’il méritait. Ce revolver nous intéresse tous, débutants qui tirent en 8 ème catégorie, rechargeurs qui peuvent s’initier à petit prix, collectionneurs gardiens du patrimoine et tireurs confirmés se rencontrant à l’arme ancienne. Mais j’ai déjà eu l’occasion d’écrire tout le mal que je pensais de la lamentable cartouche réglementaire et du profil de chambre définis par le Comité de l’Artillerie. Le revolver n’est pas en cause, l’ingénieur Delvigne ayant étudié une arme excellente. Aujourd’hui des compétitions amicales au 1873 sont organisées dans les clubs de tir. A cette occasion, les tireurs rechargent le plus souvent avec les composants proposés par la société Le Hussard à La Le moule en aluminium de Lee produit une balle de 190 grains qui change vraiment la donne. Le moule en acier Lynx avait ouvert la voie. En haut les balles du commerce, la balle ronde de 143 grains, la Balleurope de 175 grains et un profil wad cutter non signé. Le 1873 est une pièce essentielle de notre patrimoine. Avec nos protocoles de chargement évolués, cet excellent revolver retrouve une deuxième jeunesse. Tour du Pin. Ces composants sont fidèles à la ligne historique de la munition d’origine, et c’est normal pour une arme de hui-
tième catégorie. Mais le rechargeur rencontre parfois des problèmes de précision et régularité de combustion des charges. Il faut analyser de près notre protocole de rechargement et mettre en œuvre des tours de main particuliers pour obtenir la performance à laquelle nous avons droit. Les limitations de la cartouche 1873 d’origine L’alésage de chambre du barillet semble cylindrique mais on observe une légère conicité avec un couloir pour l’étui, puis un faible rétreint, et un couloir de balle. Le dessin du barillet est assez classique avec un drageoir de 1,2 mm de profondeur pour loger le mince bourrelet de 1 mm de haut au diamètre de 12,7 mm environ. Les cartouches d’époque civiles et militaires présentent des variations dimensionnelles assez importantes. L’étui de 18 mm ne peut loger que 0,65 gramme de poudre noire pour propulser une balle de 180 Grains avec la misérable performance que l’on sait. C’est un peu comme si l’on tirait une 22 Bosquette dans une chambre 22 LR. La balle d’origine était maintenue sur l’étui par sa petite embase sur laquelle on pratiquait un sertissage latéral comme sur notre 22 LR aujourd’hui. Nous sommes donc pénalisés par un étui trop court, un siégeage précaire de balle sur 2 mm seulement et un sertissage latéral que l’amateur n’a pas les moyens de reproduire. Toutefois la base de l’étui 44-40 américain présente des dimensions compatibles avec notre chambre 1873. Les outillages et composants modernes vont nous simplifier le chargement. Malfatti indique une pression maximale de 800 bars pour le 1873, ce qui ne nous laisse pas beaucoup de latitude pour définir nos cartouches. Nous n’avons pas droit à l’erreur. Les cartouches rechargées souffrent encore des limitations de la cartouche d’origine. Avec l’ancien protocole, la tenue du collet est souvent défaillante. Option n°1, Le kit de base Le Hussard Il n’y a qu’une société qui s’intéresse de façon durable à la fourniture de composants de chargement 73, c’est Le Hussard à La Tour du Pin. Leurs composants et outils ont encore évolué dans ces dernières années, tirant le meilleur parti possible des limitations historiques imposées. Ils ont d’abord pensé aux possesseurs de 73 qui ne sont pas des tireurs confirmés et encore moins des rechargeurs équipés. Le Hussard a constitué pour eux un kit de base comprenant un outil de chargement manuel, une provision d’étuis usinés au tour et de balles plombspéciales 73. Cette balle est une 175 grains Balleurope honnêtement réalisée. Il faut encore un bidon de poudre noire PNF2, une boîte d’amorces Large Pistol et un maillet. La dose de 0,8 gramme de poudre noire est versée par une chargette constituée d’un vieil étui 9 Para raccourci à 17 mm. Balle en place au dessus de la poudre, il ne reste pratiquement plus d’air et l’étui est plein. L’outil accompagné d’une notice très claire permet d’amorcer désamorcer et enfoncer la balle en place pour recharger sans presse. La La matrice Lee, de recalibrage à 452 des balles plomb, se monte sur la presse. On règle le diamètre entre 11,47 et 11,50 mm. Le rechargeur dispose maintenant de trois options de chargement qui couvrent toutes les situations, du tir occasionnel au match amical. 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 1Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 68