Action Armes & Tir n°280 octobre 2004
Action Armes & Tir n°280 octobre 2004
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°280 de octobre 2004

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 48,4 Mo

  • Dans ce numéro : le revolver le plus puissant au monde... S&W .500 Magnum.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 la plus rassurante. L’arme, qui a tendance à chasser sur le côté, ne menace jamais le visage du tireur. Malheureusement, elle est très vite fatigante et les résultats en cible s’en ressentent. Lors d’un tir à deux mains, il convient de tenir l’arme fermement et de ne pas trop plier les bras, à défaut de quoi le guidon passe bien près de votre front. Le recul, extrêmement brutal, s’effectue d’abord vers l’arrière, avant de s’accompagner d’un ample mouvement de relèvement du canon, qui se dresse jusqu’à la verticale. Il est impossible dans ces conditions d’envisager le tir rapide de deux coups consécutifs et la double action s’avère superfétatoire. Les tirs ainsi réalisés sont de bonne qualité, Jean groupant cinq coups à 25 mètres dans un H = 63 mm sur L = 69 mm. Les trois premiers sont extrêmement serrés, mais le dernier s’éloigne nettement vers le bas du fait que le canon pique rapidement du nez sous l’effet de la fatigue musculaire. Mesures de vitesse Température : + 21 degrés Celsius. Mesures effectuées à 2,5 m de la bouche du canon. vitesse écart énergie quantité de Munitions moyenne type cinétique mouvement (m/s) (m/s) (Kgm) (Kgm/s).500 S&W Magnum Cor-Bon 485 6 341,7 13,83 440 grains (28,51 g) Hard Cast Le tir à bras franc ne présente aucun danger, mais il se révèle très vite fatigant en raison du poids de l’arme et le recul est si violent que la poignée finit par traumatiser la paume de la main. Cette photo comparative permet de constater combien le gros modèle 29 à canon de 6 pouces (l’arme de l’inspecteur Harry) paraît petit lorsqu’il est comparé au nouveau modèle 500. Il en va de même pour leurs cartouches respectives,.44 Magnum et.500 Magnum… Désagréable : la brutalité du recul Frustré par les avatars de la première séance d’essais, je fais l’acquisition deux semaines plus tard, après de longs pourparlers, d’une seconde boîte de 12cartouches (toujours des 440 grains) et retourne au stand de tir, bien décidé à effectuer sur appui un groupement de 10 coups. Cette fois, je tends bien les bras et tiens très fermement la poignée.
Cible sur laquelle nous avons tiré 5 coups sur appui à la distance de 25 mètres avec les munitions à balle de 440 grains. Le tir à deux mains convient mieux à l’utilisation de ce lourd revolver, mais le recul n’en est pas moins douloureusement ressenti au creux de la paume. Il convient par ailleurs de bien tendre les bras et de tenir fermement la poignée, afin de ne pas risquer être blessé par le relèvement du canon. Malheureusement, cette nécessaire crispation, si elle élimine le risque de se blesser, altère très certainement la qualité du groupement et le résultat obtenu est sans doute inférieur aux possibilités intrinsèques de l’arme. Le bruit et le recul sont tellement désagréables que j’abandonne après 5 coups (H = 55 mm sur L = 57 mm) et décide de tirer les coups suivants à bras franc. Chaque tir est suivi d’une violente douleur au creux de la paume de ma main. Ceux qui affirment que la poignée Hogue protège efficacement n’ont pas dû tirer les munitions à balle de 440 grains, ni démon- L’avis d’un autre esayeur au pas de tir Les organes de visée se détachent parfaitement comme sur une carabine. L’armement du chien est naturel. La crosse est bien étudiée. Il vaut mieux utiliser les deux mains pour une meilleure stabilité car très vite le poids se fait sentir. Boum, le bruit correspond à celui d’une 7,64. Ce n’est pas assourdissant mais correspond au tir d’une carabine de chasse. L’écho dans le stand résonne. Le port du casque anti-bruit reste vivement recommandé dans une enceinte confinée. A l’air libre pour un tir ponctuel il n’y a pas plus de bruit que de tirer avec sa 7.64 standard ou sa 300 WM. Le recul est sec, nous le ressentons dans le poignet, l’arme monte, il ne faut pas contrarier le recul. Le choc retour est bien encaissé par les plaquettes Hogue et le compensateur fait le reste. Par contre le tir en double action n’apporte rien en riposte. Entre chaque coup il faut attendre que le revolver revienne en position. Il faut que le premier tir soit le bon ! Sur trois coups à 25m, en précision, les balles se groupent dans un cercle de 2.5 cm sur le 6 à 10 heures. Un réglage de la hausse permet de tenir le 9 de la C 50. L’arme n’est pas, à notre sens, à mettre dans toutes les mains. Elle se destine aux tireurs expérimentés qui ont l’habitude des Smith & Wesson et des gros calibres. Elle ne pardonnera pas une erreur. Naturellement cet essai crée un certain émoi sur le pas de tir, plusieurs tireurs se présentent avec appréhension. Cette dernière s’efface vite lors du tir. Dès le second coup tout le monde se prend au jeu de la précision. La masse gênante au départ s’avère un atout pour compenser le recul. A la sortie le résultat est le même : l’arme reste parfaitement maîtrisable. Sa précision permet d’espérer de très bons cartons jusqu’à 200m. Daniel Casanova ter cette poignée monobloc pour l’analyser. Sinon, ils auraient constaté que le revêtement interne, censé absorber l’énergie du recul au niveau du busc, est à peine plus épais qu’une feuille de papier à cigarette. Sa présence est purement symbolique ! La lecture de notre tableau « Comparatif balistique », réalisé en prenant des cas Une plaie, sur laquelle est appliquée une grosse compresse, marque cette première journée d’essais… concrets représentatifs, est significative. Il suffit d’observer la colonne dans laquelle figure la vitesse de recul de l’arme : 3,39m/s pour un Colt Python en.357 Magnum, 4,70m/s pour un S&W 29 en 44 Magnum, 5,70m/s pour le Taurus Raging Bull en.454 Casull et 6,75m/s pour le S&W 500 en.500 Magnum ! Une escalade qui se passe de commentaire... Sous de faibles conditions d’éclairage, le tir au Smith & Wesson 500 s’accompagne d’une impressionnante flamme à la bouche du canon (photo du fabricant). Mesures de précision Distance de tir : 25 mètres. Groupements de 5 coups effectués sur cible C 50. H = hauteur du groupement. L = largeur du groupement. E = écart extrême (mesure, centre à centre, de la distance entre les deux impacts les plus éloignés). Toutes ces mesures sont exprimées en millimètres. Munitions H L E.500 S&W Magnum Cor-Bon 440 grains (28,51 g) Hard Cast 55 57 61 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 1Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 68