Action Armes & Tir n°280 octobre 2004
Action Armes & Tir n°280 octobre 2004
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°280 de octobre 2004

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 48,4 Mo

  • Dans ce numéro : le revolver le plus puissant au monde... S&W .500 Magnum.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 DES VERGES POUR SE FAIRE BATTRE Pendant que les associations, les représentants des Fédérations et des professionnels mènent un combat inégal mais sans répit. Lancement d’une souscription pour défendre nos droits Adessez vos dons à l’ADT-UFA « Souscription 2004 » Certains se permettent de prendre des initiatives inopportunes dont la liste exhaustive serait trop longue à énumérer dans cette rubrique. Mais, l’exemple évoqué ci-dessous n’est certes pas unique, mais est important car il concerne des responsables associatifs qui par ignorance ou excès de zèle, nuisent aux intérêts de leur membres et contreviennent à la politique affichée par leur Fédération. L’obligation d’effectuer des tirs contrôlés, notés sur un « carnet de tir » individuel d’une part et d’autre part sur un registre journalier conservé sur les stands, a été imposée par le décret 98-1148 du 16 décembre 1998, modifiant le décret 95-589 du 6 mai 1995 1 ». Ce texte réglementaire a été publié pendant la « trêve des confiseurs », sans aucune concertation, en catimini, presque honteusement. Les principales dispositions de ce texte font l’objet de recours contentieux multiples et a donné lieu à une jurisprudence des plus contradictoires. Les autres dispositions n’ajoutant que des tracasseries supplémentaires et superfétatoires pour les tireurs respectueux des lois. Six ans après la publication de ce texte, nous sommes toujours à la recherche des apports positifs pour qui que ce soit ! Aussi, il est indécent que certains se croient obligés, souvent illégalement, toujours illégitimement, d’en rajouter. Plusieurs errements concernant les tirs contrôlés et les carnets de tir, dans certains clubs de tir, nous ont été signalés : - séances de tir contrôlés obligatoirement effectuées dans le club délivrant l’avis préalable ! - séances de tir contrôlés accompagné de tests non prévus par la réglementation, ni par la Fédération ! - séances de tir contrôlés « payantes » ! - séances de tir imposées un jour ou deux par mois, en général le week-end ! - carnet de tir conservé par le responsable sur place en attente de la signature du président ! Ces pratiques nous paraissent contraire à la politique de la F.F.T qui souhaite, et c’est son rôle, attirer le plus grand nombre vers notre sport, quand elles ne sont pas carrément farfelues, voir illégales. Que dit la réglementation en la matière 2 : 1) « chaque membre d’une association agréée pour la pratique du tir, détenteur d’une arme ou plus, soumise à autorisation, doit au cours d’une année participer à trois séances contrôlées de pratique du tir au moins, espacées d’au moins deux mois ». 2) « Lorsque l’intéressé est titulaire d’autorisations de détention pour des armes classées en 1re catégorie et en 4 ème catégorie, le tir est pratiqué avec une arme de la 1 re catégorie. (A.D.T. & U.F.A.) L’arme utilisée lors de la séance présente les mêmes caractéristiques que la ou les armes détenues ». 3) « sous le contrôle de son président ou d’une personne désignée par lui, au sein d’une association sportive agréée pour la pratique du tir ». 4) « Ce carnet, délivré par une association sportive agréée mentionnée au 1° de l’article 28 du présent décret, doit être présenté à toute réquisition des services de police, de gendarmerie ou des douanes ». En clair, cela signifie : a) Toute personne désireuse de demander, à titre sportif, une autorisation d’acquisition de 1 ère ou de 4 ème catégories ou son renouvellement doit avoir effectué 3 « tirs contrôlés » par an avec une arme de la catégorie la plus élevée détenue et non pas la plus puissante. Ce qui signifie que pour une première acquisition les tirs peuvent être effectués avec des armes de n’importe qu’elle catégorie ! b) L’arme utilisée doit présenter les mêmes caractéristiques que l’arme de la catégorie la plus élevée détenue. Mais il n’est pas obligatoire qu’elle appartienne au tireur. Ce dernier peut utiliser une arme du club. c) Les tirs peuvent être effectués au sein de n’importe quelle association sportive agréée pour la pratique du tir et non obligatoirement dans le club ayant délivré la licence, ni même dans la ligue. d) Les tirs sont effectués dans une association sportive agréée sous le contrôle du président ou d’une personne désignée par lui. e) Le carnet de tir « doit être présenté à toute réquisition des services de police, de gendarmerie ou des douanes ». Donc, il n’est absolument pas question que le tireur quitte le club sans son carnet de tir.
La réglementation en la matière est à la fois pénalisante, inefficace et aberrante. Pourquoi des dirigeants de club en rajoutent-t-ils au risque d’en subir les conséquences ? L’objectif affiché de l’imposition des « tirs contrôlés » est de vérifier si le tireur est capable d’utiliser une arme en toute sécurité. - Pour un responsable de club, cette préoccupation doit être constante pour tous les tireurs, pas seulement lors des « tirs contrôlés » et uniquement pour les détenteurs d’armes soumises à autorisation. - Pourquoi ouvrir un club de tir s’il n’y a pas une personne qualifiée pour vérifier le bon fonctionnement des séances de tirs « contrôlés » ou non. Il serait assez cocasse qu’un procureur facétieux après un accident banal, du genre chute, reproche au Président et aux administrateurs, d’avoir permis l’ouverture au public d’un stand où il n’y avait même pas quelqu’un jugé suffisamment apte à contrôler les tirs. Le tir est un sport parmi les plus sur et il y a environ 1 200 chutes mortelles par an en France ! Notes : 1 - Décret d’application du Décret « dit loi « du 18 avril 1939 socle législatif de la réglementation française sur les armes. 2 - Arrêté du 16 décembre 1998 relatif au nombre minimum de séances contrôlées de pratique du tir, au carnet de tir et au registre journalier prévus par les articles 28 et 28-1 du décret du 6 mai 1995 modifié et Article 28-1 du décret 95 95-589 du 6 mai 1995 (Créé par Décret 98-1148 1998-12-16 art. 7). BULLETIN D’ADHÉSION ET D’ABONNEMENT A.D.T.-U.F.A. : 8, rue du Portail de Ville, 38110 La Tour du Pin Tél. : 04 74 83 20 75 - Fax : 04 74 97 62 88 - e-mail : secretariat_adt_ufa@armes-ufa.org I.F.A.L. : ccra@infonie.fr NOM : Pour l’année 2004 PRENOM : J’adhère et je m’abonne à : ADRESSE : Membre ADT* 14 € ou UFA* 14 € € Membre de l’ADT & de l’UFA 20 € € Membre de soutien ADT & UFA 30 € € CODE POSTAL : Membre bienfaiteur ADT & UFA > 120 € € VILLE : ACTION GUNS 55 € (- 9 €) 46,00 € (11 n°) (360,78 F) (59,04 F) (301,75 F) PAYS : Gazette des Armes 55 € (- 7,50 €) 47,50 € (11 n°) (360,78 F) (49,20 F) (301,75 F) e-mail : …@ Le HUSSARD 24 € (- 4 €) 20,00 € (4 n°) (157.43 F) (26,24 F) (131,19 F) TEL : TOTAL Abonnements** … € FAX : TOTAUX Adhésions & Abonnements … € Je suis volontaire pour militer et soutenir bénévolement l’action de l’ADT et de l’UFA * * Barrer l’association non choisie et indiquer la somme retenue dans la colonne de droite. ** Cocher d’une croix la case à droite des publications et inscrire le total dans la case « TOTAL Abonnements ». Offrez-vous ces deux livres Pour un prix imbattable ! Bon de commande 24,39 € Port compris Deux livres de référence pour les passionnés de Beretta et d’Astra Les pistolets Beretta Les pistolets Astra Reliés sous couverture couleur, format 18 x 24,5 cm, 176 pages et 160 pages avec une centaine d’illustrations. Bon à découper ou à recopier à retourner à : RÉGI-ARM- 15, rue Cronstadt-75015 Paris Je souhaite recevoir les deux livres : « Les pistolets Beretta », « Les pistolets Astra » au prix exceptionnel de 24,39 Euros (port compris) Je joins mon réglement à l’ordre de Régi-ArmNom :... Prénom :. Adresse :... Code postal :. Ville :. CB n° : Date expiration : / Signature : 13 "



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 1Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 280 octobre 2004 Page 68