Action Armes & Tir n°278 jui/aoû 2004
Action Armes & Tir n°278 jui/aoû 2004
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°278 de jui/aoû 2004

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 46,3 Mo

  • Dans ce numéro : le Colt 1873 Peacemaker par Pietta et Uberti.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
15 rue Cronstadt -75015 Paris• Tél. : 01 45 32 60 32 - Fax : 01 45 32 59 00• Ouvert de 10h à 19h du lundi au vendredi LA CARABINE BUFFALO De J.C. Mournetas A la fin du siècle dernier, les petites carabines sont très à la mode. Pierre Blachon dépose son brevet en 1894 pour la carabine Buffalo. Cet ouvrage décrit les caractéristiques techniques de chaque modèle avec l’aspect décoratif, la mise en bois, la garniture et les finitions. 152 p, photos noir et couleurs, 21 x 29, broché. Ref. 01CHA011432.00 €. ÂFrais de Port 6 €. THE MKB 42, MP 43, MP 44 AND THE STURMGEWEHR 44 De G. de Vries et B.J. Martens. Une très riche et rare iconographie d’époque consacrée au dernier modèle de pistolet-mitrailleur allemand qui donnera naissance après la guerre à de nombreux modèles inspirés du Sturmgewehr 44. En anglais, 152 p, illustrées en noir et blanc, 22,5 x 22,5, relié sous jaquette couleurs. Ref. 02AAL044.35.00 €. ÂFrais de Port 7 €. LE PISTOLET DE POCHE MODERNE (1878 - 2003) De Raymond Caranta. L’histoire de l’arme de poche du « Bulldog » de 1878 au Rohrbaugh M59 de 2002 : table balistique, définitions techniques et description de 114 modèles de pistolets et revolvers actuellement disponibles à travers plus de 30 fabricants du monde entier. 206 p, 13,5 X 21,5, broché. Ref. 02GAL0410...25.00 €. ÂFrais de Port 6 €. SIG SAUER De R. Caranta Voici la pasionnante histoire de l’association exemplaire de deux firmes européennes, SIG en Suisse et Sauer en Allemagne. Il en résulte, en 1973, la réalisation de la prestigieuse gamme des pistolets SIG SAUER. 192 p, photos N & B, 16,5 X 22, broché. Ref. 01MUN025. 25.00 €. ÂFrais de Port 6 €. EXPERTISE DES ARMES A FEU De A. Galluser, M. Bonfantis et F. Chultz Ecrit par trois spécialistes de l’institut de police scientifique et de criminologie de Lausanne, cet ouvrage fournit une information complète dans le domaine des armes et des munitions. 196 p, des centaines d’illustrations, 16 x 24, broché. Ref. 01TIR019.44.00 €. ÂFrais de Port 7 €. MAS 49-56 de J.Huon L’histoire du fusil semi-automatique français de la seconde moitié du XXème siècle. De sa genèse avec le MAS 36 et son aboutissement avec le 49/56 ainsi que la déclinaison des différentes variantes. Une étude complète abondamment illustrée. 160 p., illustrées, 21 x 29, broché. Ref. 01AFR0116... 39.00 €. ÂFrais de Port 6 €. Titre(s) Prix.. Total... + Port Frais de port groupés 13 € à partir de 3 ouvrages Pour l’étranger rajouter 15 € Joindre votre règlement de ce total à l’ordre de A.T.M. ATLAS DE LA BAÏONNETTE DE COLLECTION TOME 1 De P.Vial Réédition corrigée et augmentée avec 648 fiches au lieu de 500. Plus de 2 000 photos font de ce premier volume un ouvrage entièrement nouveau et donc un outil de travail de premier ordre pour le collectionneur. 416 p illustrées, 21,5 x 30,5, relié. Ref. 01ABL043 60.00 €. ÂFrais de Port 7 €. STANDARD DIRECTORY OF PROOF MARKS De G. Wirnsberger. Dans tous les pays, les armes à feu sont éprouvées par un organisme officiel avant leur commercialisation ou leur mise en service. Un poinçon est frappé alors. Cet ouvrage présente les poinçons d’épreuve des armes de 15 pays européens depuis le début du siècle et donne également la liste des codes d’ordonnance allemands. Pour permettre l’identification nationale des armes civiles et militaires. En anglais, 192 p, des centaines de dessins de poinçons, 14 X 21, broché. Ref. 01MAN0111 20.00 €. ÂFrais de Port 5 €. HISTOIRE DE LA PIERRE A FUSIL De J. Emy Les militaires se sont intéressés très tôt à la production et aux techniques de fabrication de cet objet très spécial. L’auteur a reconstitué l’histoire de cette industrie particulière : étude du matériau, qualité du silex, technique de taille et utilisation sur les systèmes de mise à feu. 372 p, illustrées, 15,5 X 24,5, relié sous jaquette. Ref. 01GAL011145.00 €. ÂFrais de Port 7 €. WAFFENFABRIK KATALOG De F. Catella. Recueil des principaux catalogues des plus importants fabricants allemands de militaria durant la période 1920-1945. Il présente les armes blanches (sabres d’officier, dagues), les boucles de ceinturons, les insignes et les accessoires produits par les fabricants d’Outre-Rhin sous le IIIe Reich, à partir d’extraits de leurs catalogues. Il permet notamment de découvrir les multiples variantes de sabres d’officier portés dans les différents corps de troupe de la Wehrmacht. 280 p photographiques, 21 X 29,7, broché. Ref. 01ABL081... 53.50 €. ÂFrais de Port 7 €. MAUSER, FUSILS ET CARABINES MILITAIRES TOME 1 DeL. Guillou Les étapes du premier Mauser 1871 au modèle 1898 dont le mécanisme restera inchangé jusqu’au lendemain de la seconde guerre mondiale. Ce premier tome présente en détails les différentes versions employées par l’armée allemande de 1871 à 1945. 144 pages illustrées en noir, 22 x 30, relié. Ref. 01AAL037 29.00 €. ÂFrais de Port 7 €. Bon à découper ou à recopier à retourner à : A.T.M. - 15 rue Cronstadt - 75015 Paris Nom :... Prénom : Adresse :.. Code postal : Ville : CB n°Date expiration : / - Signature : " 21
Les problèmes d’aiguilles axes et goupilles Bris et remplacement de l’aiguille de désamorçage RCBS. Les matrices de recalibrage RCBS pour pistolet et carabine portent une longue et fine tige de désamorçage terminée par une aiguille amovible. Si la tige est mal réglée, elle dépasse plus que nécéssaire du bas de la matrice. A la montée de l’étui dans le corps de matrice, la tige va buter contre le plancher de l’étui et elle va se cintrer. Fin de l’acte 1. Progressivement la tige et son aiguille deviennent excentrées dans le corps de matrice. Le défaut n’est pas évident à détecter. Fin de l’acte 2. L’aiguille n’est plus centrée, alors qu’il existe aussi une incertitude sur le centrage du trou évent de l’étui tenu de façon lâche par le shell holder. L’auto-alignement se fait normalement par l’arrondi en bout d’aiguille, c’est à dire qu’il peut échouer, l’aiguille butant sur le fond d’étui et se brisant. Fin de l’acte 3 et rideau. Cette aiguille en acier dur mesure généralement 18 mm de long et de 16 à 18/10 mm de diamètre. L’extrémité de la tige comporte un petit bouchon molleté qui porte la noix de recalibrage interne du collet dans une matrice de carabine. Si on dévisse ce bouchon molleté, on voit un petit mors à deux mâchoires qui maintient l’aiguille. On peut bien sûr commander des aiguilles de rechange à son armurier mais ces accidents n’arrivent que le dimanche et elles ne seront livrées que dans trois semaines. Il est facile de trouver des clous à béton en acier bleu de ce diamètre en quincaillerie. On ne peut pas couper à la scie ou à la pince cet acier trempé ni le tordre à froid pour le mettre en forme. Mais nous pouvons couper et usiner un clou d’acier à la meule en évitant de faire trop chauffer le métal. Les meules d’atelier ou les petites meules Triplex se montant sur perceuse conviennent très bien. A partir d’ici, on suit soigneusement la procédure pour éviter au mieux une déconvenue et au pire un accident. On travaille toujours avec des lunettes et des gants. Une meule doit tourner au plus vite de la perceuse et elle doit tourner parfaitement rond. Au montage, on cale avec soin la meule sur son moyeu avec des cales en papier fort ou bristol pour éviter faux rond et balourd. Au meulage, il est impossible de maintenir le clou avec une pince à gaz ou une pince multiprise. Le meilleur outil est un petit mandrin de perceuse tenu à la main mais on peut à la rigeur travailler avec une pince à becs parallèlles comportant un sillon central en Vé. Cet outil que l’on trouve dans toutes les quincailleries américaines est rare sur nos étalages. Un verre d’eau à portée de la main permet de mouiller et de limiter l’échauffement. Le métal ne doit pas changer de couleur, sinon il n’est plus trempé. Pour façonner l’extrémité arrondie, l’idéal est de monter le clou dans le mors d’une mini-perceuse Dremel tournant vite et de travailler contre la meule tournant elle aussi, dans la grosse perceuse. Mais on peut encore faire un job honorable avec le clou présenté à la pince ou dans un mandrin contre la meule tournante. L’extrémité sera polie au papier abrasif. Pendant qu’on y est, on fabriquera une réserve de 5 ou 6 aiguilles en acier bleu. Il est certain que la configuration de matrice Lee est beaucoup plus élaborée. Il est virtuellement impossible de casser une aiguille et si on force, le barreau glisse dans le mors, évitant les problèmes. Les matrices sont livrées avec le barreau correctement aligné pour le travail à la presse Carnet d’atelier Cette aiguille de désamorçage RCBS est positionnée trop bas. Au recalibrage, elle bute contre le plancher de l’étui et va se cintrer. L’aiguille est maintenant excentrée et ne pourra plus pénétrer le trou évent. L’aiguille de désamorçage se tord puis se casse contre le fond de l’étui. Tout est à reprendre. et il n’y a pas lieu de reprendre ce réglage. Concernant le cas de l’extraction d’une douille grippée dans la matrice, nous avons vu précédemment que la procédure de dégagement d’une matrice Lee est beaucoup plus simple. Les axes clavettes goupilles et chasse-goupilles Nos pièces de rechange sont aussi faites dans des clous en acier trempé dits clous à béton, de diamètres échelonnés entre 1,3 et 2,5 mm. Le clou ordinaire en acier doux 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 1Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 2-3Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 4-5Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 6-7Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 8-9Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 10-11Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 12-13Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 14-15Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 16-17Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 18-19Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 20-21Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 22-23Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 24-25Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 26-27Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 28-29Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 30-31Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 32-33Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 34-35Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 36-37Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 38-39Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 40-41Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 42-43Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 44-45Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 46-47Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 48-49Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 50-51Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 52-53Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 54-55Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 56-57Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 58-59Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 60-61Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 62-63Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 64-65Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 66-67Action Armes & Tir numéro 278 jui/aoû 2004 Page 68