à Paris n°8 fév/mar 2004
à Paris n°8 fév/mar 2004
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de fév/mar 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : Protection de l'enfance : agir avec les familles

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
34 àParis MANIFESTATIONS Paris à l’heure de la Chine Rythmés par l’exposition « Shanghaï d’hier et de demain », par les rencontres dans les bibliothèques municipales et par le Salon du livre spécial Chine, les mois de février et mars présentent un pays aux facettes multiples. Voyage au cœur de cette saison culturelle parisienne. L’exposition « l’Enigme de l’Homme de Bronze » à l’Hôtel de Ville, le ballet National de Chine au Théâtre du Châtelet, le défilé du Nouvel An chinois sur les Champs- Elysées suivi de l’illumination en rouge de la Tour Eiffel… Voilà déjà quatre mois que l’Année de la Chine s’est installée à Paris. Alors qu’elles viennent de fêter, en janvier dernier, le 40 e anniversaire de leurs relations diplomatiques, la France et la Chine renforcent ici leurs liens, échafaudant de nouvelles passerelles. Au gré des expositions, des représentations artistiques et Procession de Pékin pour le soixantième anniversaire de Kagxi (1716-1717), détail de la peinture sur rouleau exposée à la Bibliothèque nationale de France. autres manifestations, cette saison culturelle dévoile une Chine multiple. Une Chine éternelle d’abord, pétrie de traditions millénaires, de coutumes et de pratiques ancestrales. Une Chine avant-gardiste également, entraînée par l’émergence d’une vague d’artistes contemporains. Estampes et calligraphie En février et mars, cinq grandes expositions explorent les arcanes de la civilisation chinoise. « Confucius », tout d’abord, au musée Guimet, dresse le portrait du philosophe qui, au VI e siècle avant notre ère, façonna l’identité chinoise. A travers une abondante iconographie et quelques pièces rares, le visiteur découvre le sage, sa pensée (la vertu de l’étude, la pratique des six arts), sa légende ainsi que l’interprétation de sa doctrine par les Jésuites aux XVII e et XVIII e siècles. Dans ce parcours de la Chine spirituelle, la Bibliothèque nationale de France expose elle aussi quelques grands corpus confucéens. « Chine, l’Empire du trait » rassemble une foule de manuscrits, d’imprimés, d’estampes et d’esquisses du
La célèbre joueuse de luth pipa Ling Ling Yu sera en concert le 6 février au musée Guimet. V e au XIX e siècle où sont mises en valeur la calligraphie et la peinture, arts majeurs du lettré chinois que l’on retrouve également dans « Papiers de Chine » à l’Hôtel de Rohan. Le patrimoine de la musique instrumentale, l’une des plus anciennes du monde, lui, est à l’honneur dans « Trésors de la musique chinoise », au centre culturel de Chine. Plus de cent pièces – Qing, Xun, Chi, Weiyue, Se, Qin –, instruments à percussion, à vent et à cordes témoignent de cette quête immémoriale des sons. Les bibliothèques de la Ville proposent un riche programme de découverte culturelle de la civilisation chinoise à travers des rencontres avec des auteurs chinois, des spectacles et des animations. Ainsi, la céramique• Paris-Bibliothèques. Tél. 01 44 78 80 50 et www.paris-bibliothèques.org• La céramique dans l’art culinaire, le 12 février à la bibliothèque Drouot, 11, rue Drouot, 9e. Tél. 01 42 46 97 78• Génération vidéo, jusqu’au 14 mars à la Maison européenne de la photographie, 5-7, rue de Fourcy, 4e. Tél. 01 44 78 75 00• Confucius, jusqu’au 29 février au musée national des Arts asiatiques Guimet, 6, place d’Iéna, 16e. Tél. 01 56 52 53 00 d’art est le thème d’une conférence-dégustation à la bibliothèque Drouot. Dans ce vaste panorama de la Chine ancienne, une touche d’art contemporain détone à la Maison européenne de la photographie. Au fil de leurs installations, les onze vidéastes de « Génération vidéo » distillent une malice persifleuse : Song Dong exprime avec une pointe de dérision la propagation du virus du Sras à Pékin, pendant que Zhou Yi raconte en quinze secondes la chute du communisme… Les plus éminents cinéastes chinois sont à l’honneur à l’auditorium du musée Guimet : des films de Chen Kaige, Wang Chao ou Yuan Muzhi côtoient des documentaires récents et des films d’archives sur des sujets aussi variés que les fêtes funéraires à Taiwan, l’ethnie des Miao ou encore Qufu, la ville de Confucius. Du côté des arts de la scène, deux concerts de musique traditionnelle (le luth pipa de la célèbre Ling Ling Yu au musée Guimet et les cordes Xiansuo de l’ensemble Tan Longjian à la Maison des cultures du monde) se partagent l’affiche avec l’Ensemble Intercontemporain et son interprétation d’œuvres chinoises au Centre Pompidou. Enfin, et pour clore ces deux mois de sinologie, le 24 e Salon du Livre accueille les lettres chinoises avec plus de trente écrivains venus de Pékin, Hong Kong, Taïpei… La Chine ne cesse de déployer son ardente fascination sur la France. ■ Boucle en forme de médaille flanquée de deux oreillettes, époque Ming (fin du XIV e siècle) à voir lors de l’exposition « Confucius ». L’AGENDA DES EVENEMENTS• Chine, l’Empire du trait, du 3 mars au 6 juin à la Bibliothèque nationale de France, site François- Mitterrand – Grande Galerie. Quai François-Mauriac, 13e. Tél. 01 53 79 80 70/42 77• Papiers de Chine, jusqu’au 3 mai au Centre historique des Archives nationales, Hôtel de Rohan, 87, rue Vieille-du-Temple, 3e. Tél. 01 40 27 60 96/60 09• Trésors de la musique chinoise, jusqu’au 28 février au Centre culturel de Chine, 1, bd de La-Tour- Maubourg, 7e. Tél. 01 53 59 59 20 événement EXPOSITION• Chine(s), jusqu’au 31 mars à l’Auditorium du musée Guimet, 6, place d’Iéna, 16e. Concert de Ling Ling Yu au pipa, le 6 février. Tél. 01 40 73 88 18• Musique pour cordes Xiansuo de la Cour impériale Mandchoue, 18 et 19 mars à la Maison des cultures du monde, 101, boulevard Raspail, 6e. Tél. 01 45 44 72 30• De Chine et d’ailleurs, concert de l’Ensemble Intercontemporain, le 22 février, Centre Pompidou, 19, rue Beaubourg, 4e. Tél. 01 44 78 12 33 Shanghaï la cosmopolite 35 « Le vol d’une mouette devant les tours de Pudong », par Marc Riboud (Shanghaï 2002). Pionnière et triomphante, Shanghaï a toujours été la capitale d’une autre Chine. « Shanghaï d’hier et de demain », double exposition de photographies présentée au musée Carnavalet, en témoigne. D’un côté, 200 clichés du musée d’Histoire de Shanghaï illustrent, de la chute de l’Empire en 1911 à la proclamation de la République populaire en 1949, les tiraillements d’une métropole cosmopolite. Ici, le visiteur se balade entre quartiers populaires traditionnels et lieux de vie mondains à l’occidentale. Plus loin, le photographe Marc Riboud dévoile sa Shanghaï de demain. Ce grand connaisseur de la Chine, amateur d’urbanité livre sa vision d’une Shanghaï futuriste. En 70 clichés noir et blanc pris en 2002, le photographe révèle la démesure et l’éclat de la ville de verre et d’acier. > Shanghaï 1920-1950, photographies du musée d’Histoire de Shanghaï et de Marc Riboud 1992-2002, jusqu’au 7 mars. Musée Carnavalet, 23, rue de Sévigné (3 e). Tél. 01 44 59 58 58• Salon du Livre, les lettres chinoises à l’honneur, du 19 au 24 mars, Paris expo, Hall 1, Porte de Versailles, 15e. www.salondulivreparis.com ET AUSSI : • Le parcours des cinq éléments, du 17 au 27 février. Centre de culture chinoise, 10, rue de l’Echiquier, 10e. Tél. 01 48 01 68 28



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :