à Paris n°70 jun/jui/aoû 2019
à Paris n°70 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°70 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : mieux vivre ensemble, les gestes qui comptent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Josué Joubert et Didier Loïal, deux agents du dispositif Urgence Propreté. GRAND ANGLE — La propreté, ils ne s'en lavent pas les mains Équipes mobiles Urgence Propreté, poubelles anti-rats, rues sans mégots, stations Trilib’… Plusieurs dispositifs sont expérimentés ou déjà mis en place pour que l’espace public soit mieux préservé. « V ous avez bien chargé le téléphone et la tablette ? » demande Sébastien Loison, chef du pôle fonctionnement du 11e de la Direction de la propreté et de l’eau (DPE), à Josué Joubert et Didier Loïal, éboueurs. « Oui, oui, tout est bon ! », assurent les deux agents du dispositif Urgence Propreté, prêts à débuter leur tournée de 12 h 30 à 20 h 15. À bord d’un véhicule vert de 1,5 m3, ils se rendent sur les lieux des impropretés signalées via l'application mobile ou le site DansMaRue, sans oublier le standard 3975, les mairies d’arrondissements ou même les réseaux sociaux. Lancées en juin 2018, les brigades d'Urgence Propreté interviennent en complément des tournées de ramassage des déchets et du nettoyage de fond effectués le matin. En février, le dispositif a été déployé dans toutes les divisions et 84 agents ont été recrutés. Des équipes polyvalentes Plus mobiles, réactives et polyvalentes, ces équipes sont aussi très connectées, les binômes sur le terrain rendant compte de leur action via le smartphone et la tablette (voir photo page suivante). Une fois l’espace nettoyé, ils le prennent en photo, qu'ils envoient automatiquement au riverain à l’origine de la demande. Avec leur engin électrique et silencieux, Josué et Didier atteignent leur première escale au passage Bullourde, dans 16 — À PARIS ÉTÉ 2019 Près de 350 tonnes de mégots sont ramassés chaque année dans la capitale. le 11e arrondissement. À l’aide d’un nettoyeur haute pression et de leurs pinces, ils débarrassent les détritus au sol puis pulvérisent de l’eau additionnée d’un surodorant pour masquer les mauvaises odeurs, notamment celles provoquées par les épanchements d'urine. « Aucune journée de travail ne ressemble à une autre », remarque Didier, fier comme son collègue d'appartenir au dispositif Urgence Propreté. Les deux agents poursuivront leur après-midi de travail avec, entre autres, le retrait d'encombrants sur la voie publique, le nettoyage de corbeilles débordantes, de salissures et de déjections canines.
Émilie Chaix/Ville de Paris Jean-Baptiste Gurliat/Ville de Paris Émilie Chaix/Ville de Paris Lutter contre les rats Urgence Propreté s'intègre dans une série de mesures pour rendre Paris plus propre. Parmi elles, le remplacement du parc par 3 000 corbeilles anti-rats, soit 10% de toutes les poubelles. Testées depuis l'automne dernier sur le parvis de Notre- Dame (4e), elles ont un col plus large, ce qui rend leur saturation moins rapide. Elles disposent de fermetures latérales, rendant le sac inaccessible aux rongeurs. Elles sont par ailleurs équipées d’un cendrier pour inciter les fumeurs à y jeter leurs mégots. Dix-huit rues sans mégots Près de 350 tonnes de mégots sont ramassés chaque année dans la capitale. Pour en finir avec ce fléau, dix-huit rues sans mégots ont été créées. Parmi elles, les rues de la Butte-aux-Cailles (13e), des Archives (4e), du Poteau (18e) et celle de la Folie- Méricourt (11e) tentent l’expérience depuis le 18 mai. Des dispositifs de dissuasion, GRAND ANGLE — des distributions de cendriers de poche et des actions de prévention du tabagisme sont mis en place. 17 — À PARIS ÉTÉ 2019 Trois mille poubelles anti-rats, soit 10% du parc, vont être installées. 88 030 encombrants ont été ramassés en un mois, dont 80% sur rendez-vous. — Mille stations de tri de déchets Trilib vont être déployées à partir de fin 2019 dans toute la ville. Des poubelles compactantes Un espace public propre, les Parisiens y tiennent, comme en témoigne le succès du projet #VillePlusPropre au budget participatif de 2017. De nombreuses innovations ont vu le jour dans ce cadre, à l'image des poubelles compactantes. Ces équipements fonctionnent à l’énergie solaire et ont une contenance cinq fois plus grande grâce au compacteur interne. Après le test d’une quarantaine de ces poubelles en 2018, 160 vont être installées d’ici la fin 2019 dans les secteurs les plus fréquentés. 1000 stations Trilib’La propreté en actions, c’est aussi savoir transformer et réutiliser les déchets. Pour développer le recyclage en ville, mille stations de tri de déchets Trilib'vont être déployées à partir de fin 2019. Déjà testés dans les 2e, 13e, 18e et 19e arrondissements ces nouveaux bacs accessibles 24h/24 permettent de collecter plus et mieux, notamment le verre, les emballages en plastique et en métal, les papiers et les cartons. La Ville se donne ainsi les moyens pour inciter les Parisiens à prendre soin de l’espace public, afin de profiter ensemble de notre bien commun. i Émilie Chaix/Ville de Paris



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :