à Paris n°70 jun/jui/aoû 2019
à Paris n°70 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°70 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : mieux vivre ensemble, les gestes qui comptent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
16 La propreté, ils ne s'en lavent pas les mains 18 Du nouveau dans les parcs et jardins 19 La rue est (aussi) aux femmes ! 20 Trottinettes électriques, la bonne attitude 23 Trois questions à Sonia Lavadinho, spécialiste des questions de mobilité 14 — À PARIS ÉTÉ 2019
3—aiemeame.110111111 Émilie Chaix/Ville de Paris L’espace public, ce bien qui nous unit De la régulation des nouveaux modes de circulation à la politique de lutte contre le harcèlement de rue, en passant par les dispositifs innovants de propreté, Paris s'active pour garantir un espace public apaisé et respecté. 81% des Françaises sont confrontées à au moins une forme d’atteinte ou d’agression sexuelle dans la rue ou les transports en commun au cours de leur vie, selon un sondage Ifop. A vec 10 539 hectares de superficie, Paris, capitale la plus dense d’Europe, n’atteint que la 113e place des communes métropolitaines les plus étendues en France. Une fois déduit le bâti et les espaces verts, il ne reste ainsi que 2 800 hectares aux 2,1 millions d’habitants pour se déplacer. Entre la circulation automobile, les transports en commun, les modes de circulation doux et les piétons, l’espace public mérite tous nos soins. D’autant plus que l’essor des nouveaux moyens de déplacement plus propres, comme les trottinettes et les vélos, a rebattu les cartes de son partage. Pour favoriser la cohabitation, des mesures concrètes ont été prises, notamment pour réserver l’usage des trottoirs aux piétons. Les deux-roues y sont donc bannis. De même, 2 500 places de stationnement doivent être disponibles d’ici la fin de l’année pour ces engins. La dizaine d'opérateurs de free floating (en libre-service et sans station) de trottinettes devra aussi s’acquitter d’une redevance pour participer à l’aménagement de l’espace public. Du harcèlement de rue à la propreté Pour que cette zone urbaine soit un lieu de bien-être, de bien-vivre ensemble et de liberté pour tous, Paris poursuit sa lutte, notamment contre le harcèlement de rue et pour l’égalité femmes-hommes. Au cours de leur vie, 81% des Françaises auront été confrontées à au moins une forme d’atteinte ou d’agression sexuelle dans la rue ou les transports en commun (sondage Ifop avril 2018). Associations, avocats et urbanistes se joignent à ce combat pour dénoncer le harcèlement de rue, faire baisser le sentiment d’impunité et susciter l’entraide des témoins. Un espace public apaisé, respecté par tous, s’évalue aussi par sa propreté et les soins qui lui sont accordés. La Ville multiplie les dispositifs de nettoyage, toujours plus réactifs et plus connectés comme « Urgence Propreté ». Elle compte également sur la vigilance de ses citoyens, qui, via l’application web DansMaRue, transmettent aux équipes sur le terrain les malpropretés et les incivilités constatées. Parce que c’est aussi aux usagers de l’espace public de se demander ce qu’ils peuvent faire pour le préserver. 15 — À PARIS ÉTÉ 2019 GRAND ANGLE —



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :