à Paris n°6 sep/oct 2003
à Paris n°6 sep/oct 2003
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de sep/oct 2003

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : Déplacements, ce qui va changer

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
32 àParis portrait La mémoire du vieux Paris Avec la Photothèque des Jeunes Parisiens, Jean-Louis Celati ressuscite un Paris de la rue, joyeux et solidaire. Des clichés d'autrefois pour aider les jeunes d'aujourd'hui à reconstruire leur identité. Jean-Louis Celati: « Je suis redevable à ma ville de ce que je suis aujourd'hui. » Avec émotion, Jean-Louis Celati montre l'appartement du Sentier où sa famille vivait « à huit dans un deux-pièces ». C'est de là que, tout gamin, le nez contre la vitre, il regardait le spectacle de la rue. À parler de ses souvenirs, son regard s'anime et il ébouriffe ses cheveux poivre et sel : « La rue était le second foyer des Parisiens. Dans les quartiers populaires, l'exiguité des logements poussait très vite les gosses dans la rue, ce grand terrain de jeu où ils forgeaient leur personnalité au contact les uns des autres. » Aujourd'hui, à 51 ans, Jean-Louis est éducateur de rue mais il n'a pas oublié le Paris de son enfance. Mieux, il en a fait la base d'un projet éducatif dont la Photothèque est le pivot. Car la rue, qui a été pour lui un lieu de vie et de rencontres, est devenue symbole d'isolement et d'exclusion. Il se souvient : « Les soirs de cafard, j'allais me promener sur les boulevards et j'en revenais réconforté. La rue avait une fonction de sociabilité qu'elle a perdue. Il n'y avait pas de baby-sitter à l'époque : la vieille dame du dessous surveillait les enfants, qui lui montaient les courses lorsqu'elle était malade. C'était la vraie solidarité et l'intégration des nouveaux-venus et des immigrés se faisait naturellement, à l'échelle humaine. » Reconstruire une identité collective C'est cette formidable capacité d'intégration qui faisait la spécificité du peuple parisien que Jean-Louis 1 2 Celati veut faire découvrir aux jeunes en difficulté de son association Soleil. En venant travailler à la Photothèque puis en vendant des cartes et des ouvrages du vieux Paris*, « ils s'intègrent dans une histoire collective et retrouvent le sens de la ville qui les entoure. » La Photothèque recense aujourd'hui plus de 15000 vues: clichés amateurs sauvés des successions, dons privés, photos de presse. Jean-Louis montre ses trésors comme un album de famille: un marchand de quatre- saisons à l'air goguenard, des poulbots de Montmartre riant sous la neige, les barricades de la Libération, une « catherinette » hissée par la foule pour offrir sa gerbe à la sainte… Des instantanés de la joyeuse fraternité de la rue des Parisiens du siècle dernier. « Plus qu'un travail de mémoire, sauver le patrimoine photographique du vieux Paris, c'est reconstruire une identité collective. Je me sens redevable à ma ville : elle m'a donné les valeurs que j'essaye de transmettre aujourd'hui. » Ce que la rue n'offre plus, ce lien social 3 4 1. Rue Pirouette, aux Halles 2. Une marchande de quatre-saisons 3. Marchands de légumes au Carreau des Halles 4. La rue des Petits-Carreaux qui ne se tisse plus, les jeunes le recréent avec des images d'autrefois, comme autant de fils qui refont la toile... et obligent à aller vers les autres. L'éducateur ne s'y attendait pas lui-même: « Sur les points de vente, le regard des gens qui, habituellement, se méfient les uns des autres change complètement ! Devant la photo de leur quartier, certains pleurent parfois d'émotion... et remercient les jeunes, qui n'en reviennent pas ! La relation avec l'autre n'est plus un rapport de force, il y a un échange. » Et cela fait sourire le titi parisien qu'il n'a jamais cessé d'être...■ * Sort ce mois-ci : « Mémoires des rues » (1 er et 2 e ardts de Paris), éditions Parimagine > Photothèque des Jeunes Parisiens : 9, rue de Mulhouse, 75002 Paris, tél. 01 45 08 11 97 www.parimagine.com Point de vente : M°Châtelet La Photothèque a besoin de vous ! Donnez ou prêtez vos clichés pour ne pas laisser se perdre la mémoire du vieux Paris !
4 L’événement 34 et 35 Sortir 36 et 37 Découvrir 38 et 39 Lire, écouter, voir 40 Pariscultures Piaf à l’affiche Entre Piaf et Paris, une grande histoire d’amour que retrace une exposition à l’Hôtel-de-Ville. Une balade nostalgique en photos et en chansons.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :