à Paris n°6 sep/oct 2003
à Paris n°6 sep/oct 2003
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de sep/oct 2003

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : Déplacements, ce qui va changer

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
8 àParis STATIONNEMENT Chacun sa place La Ville de Paris innove en matière de stationnement des voitures, des autocars et des deux-roues. La première aire de stationnement pour motos et scooters a été testée en avril dernier rue Théophile Roussel dans le 12 e arrondissement. L’organisation du stationnement est indissociable de la politique de déplacement des citadins. Fidèle à sa volonté de réduire la circulation automobile, la Ville souhaite inciter les particuliers à privilégier des moyens de transport autres que la voiture. Comment ? En favorisant le stationnement résidentiel. Début 2002, les tarifs du stationnement résidentiel ont diminué de 80%. Aujourd’hui, un résident ne paie plus que 0,5 euro par jour, soit 2,5 euros par semaine avec la « Paris Carte » (voir encadré ci-contre). Dissuader les véhicules « ventouses » Il s’agit maintenant d’harmoniser les différents types de stationnement pour favoriser les riverains, tout en dissuadant le stationnement de longue durée. Car les difficultés à faire respecter les règles à Paris ont entraîné une saturation chronique des emplacements gratuits par des véhicules « ventouses » immobilisés sur de longues périodes, et une multiplication des stationnements illicites. Ce qui pénalise les riverains des quartiers non réglementés. La Ville étudie donc, avec les mairies d’arrondissement, la transformation des places actuellement réservées au stationnement de courte durée. De
plus, les places de parkings des immeubles HLM, actuellement inutilisées pour des raisons de sécurité, seront disponibles après travaux. Près de 30 000 places pourraient ainsi être remises en service. Par ailleurs, la municipalité a mis en place des forfaits de stationnement obligatoires* pour inciter les chauffeurs de cars de tourisme à utiliser les 500 places spécialement aménagées à leur intention. Une façon de limiter les nuisances de toutes sortes : gaz d’échappement, bruit, vibrations, présence inesthétique sur les sites, etc. Cette réglementation, mise en place en juin dernier, rejoint la décision d’interdire le stationnement et la circulation aux autocars de tourisme dans certains lieux comme, par exemple, les îles de la Cité et Saint-Louis. Désormais, des navettes fluviales sont à disposition des groupes de touristes vers le centre depuis les points Le stationnement des cars est désormais interdit dans certains sites touristiques. d’embarquement de Bercy (12 e) de la Bourdonnais(16 e) ou de Suffren (7 e). Réservés aux deux-roues Des aménagements spécifiques sont prévus pour les usagers des deux-roues. Pour les vélos, près de 250 emplacements supplémentaires de stationnement seront mis en place d’ici 2004. Ces équipements seront implantés en priorité à proximité des lieux publics: mairies d’arrondissement, collèges, gares… En partenariat avec la RATP, des « Maisons Roue Libre » viendront compléter le dispositif Paris respire en permettant de louer, d’assurer le gardiennage et la petite maintenance des vélos. Au final, 3 000 places supplémentaires en deux ans. Côté motos et scooters, de nouvelles aires de stationnement vont être installées. La première du genre a été testée en avril dernier rue Théophile Roussel (12 e) , avec de nombreux avantages. Ce nouveau système, conçu en collaboration avec les associations de motards, évite de gêner les piétons, notamment les personnes malvoyantes, et se révèle beaucoup plus fonctionnel : arceaux d’attache plus bas et individualisés, stationnement direct sur la chaussée, places aménagées dans le sens de la circulation… Le tout pour un coût moins élevé : 4 000 euros contre 15 000 euros pour les précédents. Une dizaine d’espaces de ce type devraient voir le jour d’ici la fin de l’année. ■ * Les autocaristes peuvent s’informer et commander le forfait de stationnement sur le site Internet mis à leur disposition : www.autocars.paris.fr > Informations sur les déplacements www.deplacements.paris.fr Véhicules à moteur, s’abstenir ! Les voies sur berges (de mars à novembre), les abords du jardin du Luxembourg, certaines voies des bois de Vincennes et Boulogne et les secteurs de la rue Mouffetard (5 e) et du canal Saint-Martin (10 e) sont strictement réservés aux circulations douces, tous les dimanches et jours fériés. À pied, en vélo ou en rollers, chacun peut flâner tranquillement dans ces espaces de liberté fermés à la circulation automobile. Par la suite, de nouveaux sites pourraient bénéficier de cette opération « Paris respire » : le canal Saint-Martin sur une plus longue distance, la rue des Martyrs, et la butte Montmartre. >Tél. 08 20 00 75 75 (0,13 € /min) ou www.deplacements.paris.fr › piste cyclables le point sur… 9 PARIS À LA CARTE Pour régler et payer moins cher le stationnement, deux cartes sont proposées aux Parisiens. Tout d’abord, la carte prépayée « Paris Carte » est le mode de paiement unique pour tous les horodateurs. Elle est en vente dans les bureaux de tabac au prix de 10 ou 30 euros. Puis la « Carte de stationnement résidentiel » qui permet aux Parisiens de garer leur véhicule personnel près de leur domicile pour une durée ne dépassant pas 7 jours consécutifs au même endroit. Les zones résidentielles sont signalées par une pastille jaune apposée sur l’horodateur. Pour se procurer cette carte, il suffit de se munir de la carte grise du véhicule et d’un justificatif de domicile (taxe d’habitation) et de s’adresser soit par courrier soit sur place, à la Subdivision des cartes de stationnement 15, boulevard Carnot – 75583 Paris cedex 12. Le centre est ouvert, sans interruption du lundi au jeudi de 9 h à 16 h 30 et le vendredi de 9 h à 16h. Si vous faites votre demande par courrier, le formulaire de demande est à retirer dans les mairies d’arrondissement. Il est aussi disponible par téléchargement sur www.paris.fr, rubrique « Vos démarches ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :