à Paris n°54 mar/avr/mai 2015
à Paris n°54 mar/avr/mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°54 de mar/avr/mai 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : des mesures pour mieux respirer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Printemps 2015 20 reportage Reportage : Émilie Chaix/Mairie de Paris I Donner un nouveau sens à l’économie À travers l’économie circulaire, la Ville encourage la sortie du « tout jetable » vers une consommation respectueuse de l’environnement. U ne économie du moindre impact sur l’environnement, sur le climat et la santé humaine, et qui permet de créer des emplois : c’est autour de cette définition que les acteurs économiques, industriels, associatifs, politiques et citoyens s’investissent dans l’écoconception de produits et la sensibilisation des consommateurs. Tout comme l’économie sociale et solidaire, à laquelle elle est souvent associée, l’économie circulaire est l’une des priorités de l’équipe municipale (lire encadré, page de droite). Son engagement passe tout d’abord par la limitation du gaspillage, notamment alimentaire. Depuis 2012, plusieurs mesures vFESTIVAL v : Des ateliers gratuits d’initiation (menuiserie, couture…) sont proposés aux 11-18 ans à La Petite Rockette du 20 au 25 avril. Inscriptions : animation@lapetiterockette.org ont été prises dans certaines cantines scolaires, telles que l’adaptation de la taille des repas en fonction du public servi ou la distribution de produits frais et faits maison. Des mesures qui pourraient être étendues à la restauration collective dans les collèges et l’administration parisienne. Les produits invendus redistribués aux démunis La Mairie souhaite également que les aliments non consommés soient redonnés aux plus démunis. En outre, dès la fin de l’année, la redistribution des invendus sur les marchés alimentaires découverts sera généralisée. Collecter les aliments destinés à être jetés pour les redistribuer aux Parisiens en difficulté, c’est aussi l’objectif de l’association Le Chaînon manquant. Lancée en juin 2014 avec le soutien de la Ville de Paris, et forte aujourd’hui de plus d’une trentaine de bénévoles, elle se rend deux fois par semaine chez des restaurateurs, traiteurs et grandes surfaces pour récupérer les denrées alimentaires invendues. Il est 10 heures ce matin-là dans le 16 e arrondissement. Le camion frigorifique est garé devant la vitrine d’un célèbre traiteur et Julien Meimon, le directeur de l’association, Ninon, la responsable qualité, et Kentin, le conducteur, commencent leur tournée. Formulaires
v vRENDEZ-VOUS : La Fête de la Récup’est un événement gratuit autour des notions de réparation, réemploi et déchet-ressource organisé les 4 et 5 avril I à l’Espace des Blancs-Manteaux. 48, rue Vieille-du-Temple (4 e). La Ville encourage la consommation responsable : redistribution des denrées alimentaires invendues, recyclage des objets… et stylo à la main, Ninon note scrupuleusement la quantité de pain frais et de viennoiseries récoltée. Une fois les cagettes disposées dans le compartiment réfrigéré, les bénévoles se hâtent de reprendre la route. Deux grandes surfaces et un traiteur de spécialités grecques plus tard, le camion arrive devant l’antenne des Restos du cœur du 13e, avec à son bord plus de 200 kilos de nourriture, soit l’équivalent de plusieurs centaines de repas. Denyse Lacroix, responsable du centre, aide les bénévoles à décharger et choisit les produits qu’elle pourra redistribuer le jour même. « Les associations s’engagent à respecter la date limite de conservation », souligne Julien. Les membres du Chaînon manquant, quant à eux, se remettent déjà en route vers leur prochaine étape de redistribution. « Nous aimerions créer un réseau d’entraide citoyenne et effectuer des tournées tous les jours, explique Julien. Nous croyons en une économie au service des gens, et non du profit. » Autre point d’action de la municipalité, l’aide aux ressourceries et recycleries, qui collectent objets et matériaux pour les recycler ou les revaloriser. Parmi elles figure La Petite Rockette. Située rue du Chemin-Vert (11 e), cette association accueille un atelier de revalorisation, une boutique solidaire et un café-atelier. « Dans la vie de tous les jours, on fait circuler les objets. » reportage Seize salariés et plusieurs bénévoles travaillent quotidiennement au tri et à la remise en état d’objets déposés par les Parisiens. « Ici on répare, on nettoie, on détartre ! sourit Pierre, qui examine dans l’atelier une machine à café. Une fois les objets remis en état, ils démarrent une nouvelle vie et retournent en vitrine ! » À quelques numéros de là, au café La Trockette, Hélène anime l’atelier « Tri tes doigts ». Cinq enfants, âgés de 6 à 10 ans, sont concentrés sur les tableaux qu’ils sont en train de fabriquer à l’aide de bouchons de liège récupérés. Un peu plus loin, deux mamans discutent : « Dans la vie de tous les jours, on fait circuler les objets, explique Sophie. Ma fille sait que lorsqu’un vêtement est trop petit, on ne le jette pas, on le donne. » Une philosophie que confirme Camille, 8 ans, penchée sur son chef-d’œuvre : « Je trouve ça plus marrant de fabriquer des objets avec des choses qu’on devrait mettre à la poubelle ! » n Paris.fr/emploi, www.facebook.com/associationlechainonmanquant, www.lapetiterockette.org ZOOM LANcEMENT DES éTATS géNéRAUx Les États généraux de l’économie circulaire seront lancés le 11 mars. Acteurs du Grand Paris, économiques, associatifs et pouvoirs publics seront répartis en groupes de travail sur des thématiques choisies. Les engagements pris à l’issue de ces mois de travail seront annoncés les 14, 15 et 16 septembre, et un livre blanc sera publié. Pour participer, inscrivez-vous sur Paris.fr Printemps 2015 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :