à Paris n°31 jun/jui/aoû 2009
à Paris n°31 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 12,4 Mo

  • Dans ce numéro : un été solidaire

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
l’arrivée d’un palmier, transporté à la verticale, et du sable, en barge. réparations. Un gros chantier avant l’ouverture des plages, surtout cette année avec les changements de couleurs (lire ci-contre). C’est l’entrée en Seine de Paris Plages. En quatre jours et cinq nuits, les plages prennent forme. « On construit un mécano, tous les objets sont créés pour s’emboîter, explique Stéphane Chave, responsable du Bureau des événements de la Ville de Paris. Les premières années, on tâtonnait. Comment gruter telle cabane, comment descendre tel mobilier par les rampes ? » Palmiers et mûriers Désormais, le montage est rodé. Reste l’arrivée, toujours spectaculaire, d’une cinquantaine de palmiers, arbres symboles de Paris Plages, mais aussi de mûriers, en convois exceptionnels, transportés à la verticale. Avec une attention particulière pour le sable. « Les 1 350 tonnes sont acheminées/Été 2009 àParis ActuAlitÉ Paris Plages © A.thomes/Mairie de Paris © M. Verhille/Mairie de Paris Une naissance en un temps record : huit heures pour donner vie à deux plages de sable. par barges, explique Stéphane Chave. Le sable passe, grâce à une grue, dans un camionbenne qui le déverse lentement, à travers un entonnoir, sur un tapis roulant mobile qui, lui, le dépose sur les structures en bois. » Quelques coups de râteau pour l’égaliser et la plage est fin prête ! Une naissance réalisée en un temps record : huit heures pour donner vie aux deux plages de sable de 450 et 468 m², sans compter les espaces enfants de 240 et 400 m². n Du 20 juillet au 20 août, voie georges-Pompidou (1 er et 4 e) et bassin de la villette (19 e). Festival Fnacindétendances du 24 juillet au 15 août sur le parvis de l’Hôtel de ville, avec la rue Ketanou, neneh Cherry, Joseph arthur et une carte blanche à Damon albarn.Illes balades, les actiVités junior et sportiVes sont sur ete.paris.fr éClairage La voie Georges- Pompidou change Après sept ans de Paris Plages, le scénographe souhaitait s’éloigner de l’image des cabines bleues et blanches, sauf pour la plage de sable. il y aura donc huit couleurs, soit une par espace et un nouveau mobilier. il s’agit de représenter une journée qui se déroule à partir des tuileries (1 er) , le matin, jusqu’au pont de Sully (4 e) , le soir. les cabines des buvettes sont plus contemporaines avec une structure en bois et acier ; les bâches seront réutilisées pour d’autres événements. Plage de la Villette Elle continue sur le modèle de l’an dernier. On retrouvera, par exemple, les énormes gouttes en polystyrène. la nouveauté de cette édition, la huitième de Paris Plages et la troisième pour le bassin de la Villette : on pourra marcher sur l’eau, grâce à de grosses bulles dans lesquelles on avancera, comme dans une roue. Et toujours des animations gratuites la gratuité fait partie de Paris Plages : s’allonger sur un transat, boire de l’eau aux fontaines, jouer à la pétanque... On ne multiplie pas les points de vente. Et, comme les années précédentes le festival Fnacindétendances offrira son lot de concerts gratuits. il sera cette année installé sur le parvis de l’Hôtel de Ville.
ActuAlitÉ en bref Le bac à tout âge Au Lycée municipal d’adultes de la Ville de Paris, une deuxième chance est offerte. R eprendre des études et passer le bac à 30, 40 ou 60 ans ? C’est possible grâce au « LMA », le Lycée municipal d’adultes Philippe-Leclerc-de-Hauteclocque (14 e). Après un entretien et des tests de niveau, l’établissement prépare les adultes, quel que soit leur âge, au diplôme du baccalauréat général, de la seconde à la terminale, en cours du soir (de 18 à 22 h). « Pour beaucoup, le diplôme du bac fait éprouver un sentiment d’appartenance sociale et nationale », souligne Françoise Noël-Jothy, proviseur du lycée. Ici, les élèves sont des auditeurs. Pour la rentrée 2008, ils étaient un peu plus de 200 ; parmi eux, 20 ont plus de 40 ans et deux plus de 65 ans. Les motivations sont diverses : courte interruption des études pour les plus jeunes, culture générale à assouvir pour les plus kiosques jeunes âgés ou, encore, désir de pouvoir suivre les études des enfants ou des petitsenfants. Julia, 25 ans, est une ancienne du LMA. Elle a quitté son lycée en cours d’année pour se frotter au monde du travail, puis a choisi de reprendre des études : « Je me suis vite rendu compte que, sans le bac, on ne pouvait rien faire. » Les cours du soir du LMA lui permettent de travailler en journée et, deux ans plus tard, elle obtient son diplôme. De son Sortez sans vous ruiner ! Suivre des cours du soir permet de travailler en journée. Vous avez moins de 30 ans ? À vous les sorties théâtre, les stand-up, les concerts, les salons, les événements sportifs, gratuits ou à des prix très réduits ! Avec près de 150 partenaires publics et privés dans les domaines culturels, les Kiosques Jeunes offrent toute l’année pour les 13-30 ans qui habitent, travaillent ou étudient à Paris des invitations et des réductions sur une large gamme de spectacles. Après les Kiosques Jeunes du Marais (4 e) et du Champ-de-Mars (15 e) , un nouveau Kiosque Jeunes a ouvert ses portes début mars à la Goutte-d’Or (18 e) , plus précisément dans le centre musical Fleury-Goutte-d’Or-Barbara. Sur place, dans chacun desIlretrouvez Les kiosques jeunes et d’autres bons pLans cuLture sur jeunes.paris.fr expérience au LMA, Julia témoigne, enthousiaste : « C’est un bon moyen de se restructurer quand on a arrêté ses études. On se retrouve avec des gens matures, très motivés qui ont déjà réfléchi à ce qu’ils allaient faire après. Pour les jeunes, c’est comme une seconde chance. » Avec son diplôme, Julia a entamé des études d’infirmière. Elle est aujourd’hui en première année. n Lycée municipal d’adultes. 132, rue d’alésia (14 e). Tél. 01 45 41 52 44. réunions d’information en juin pour la rentrée 200, plus d’info sur lyceemunicipal.blogspot.com Kiosques, des conseillers vous guident pour choisir. Chaque jeune Parisien peut retirer jusqu’à deux invitations pour deux spectacles différents et quatre places à tarif réduit pour trois spectacles différents. En 2008, les Kiosques Jeunes ont accueilli plus de 30 000 jeunes, à qui ils ont distribué plus de 40 000 contremarques. n àParis Été 2009/illustration : colcanopa



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :