à Paris n°31 jun/jui/aoû 2009
à Paris n°31 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 12,4 Mo

  • Dans ce numéro : un été solidaire

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Les secrets de Paris Plages De la création des modèles de mobilier à l’arrivée des palmiers en bord de Seine, découvrez comment se prépare la plus populaire et solidaire des manifestations parisiennes de l’été. A découvrir du 20 juillet au 20 août. C’est une course de fond. Du 20 juillet au 20 août prochains, les plages sont de retour sur la voie Georges- Pompidou (4 e) et le bassin de la Villette (19 e). Mais Paris Plages se prépare bien avant l’arrivée des transats en bord de Seine. Des para-brumes pour se rafraîchir, des fauteuils confidents pour converser en tête à tête, des cabines de plages en bois et acier pour la saison 2009… Autant d’objets nés au/Été 2009 àParis ActuAlitÉ Paris Plages fil des étés de Paris Plages. « Le scénographe réalise des croquis d’ambiance, explique la paysagiste Martine Lambert. Puis nous fabriquons des prototypes. » Une phase de test indispensable avant de lancer des séries. Avec, chaque année, de nouveaux défis fixés dès janvier aux équipes de la Ville de Paris par Jean-Christophe Choblet, scénographe actuel de l’opération. Les premières cabines de toile ont ainsi été remplacées par des structures en bois, modernisées pour cette édition. Forcément quelques essais sont restés sans lendemain. « J’avais créé un banc à accrocher sur les glissières de sécurité, raconte Jean-Christophe Choblet. Mais ça n’a pas fonctionné. » Le futur mobilier ? Une table en forme de nuage, disponible en trois tailles, estIlle programme des expos, concerts et spectacles sur ete.paris.fr © A.thomes/Mairie de Paris testée cette année sur une buvette. « Paris Plages est un laboratoire pour les objets réutilisables », se réjouit Jean- Christophe Choblet. L’été fini, arbres et plantations regagnent ainsi les serres de la Ville de Paris. Même les cabines se recyclent Grâce à l’aide d’Eau de Paris, l’installation en eau de la plage de la Villette a été pérennisée. Même les cabines se recyclent. Plutôt que de finir à la poubelle, les bâches des nouveaux modèles de buvettes pourraient finir… en sacs ! Et ces buvettes devraient être prêtées pour d’autres événements, car il suffit de réimprimer une nouvelle bâche pour les équiper d’un nouveau toit. Les 1 800 tonnes de sable nécessaires aux plages connaissent éga-
© J.-ch. choblet ActuAlitÉ Paris Plages le bois, très présent sur cette édition (ici, des fontaines), et les cabines, habillées de huit nouvelles couleurs. lement une seconde vie, notamment sur des chantiers de construction. Bois de Vincennes : c’est dans un ancien entrepôt qu’est stockée une partie du mobilier de Paris Plages. Transats, cabines, bancs, parquets : toutes les infrastructures sont recyclées d’édition en édition. Dans un hangar, les énormes gouttes en polystyrène, créées pour le site de la Villette l’an dernier, n’attendent qu’un coup de peinture. Plus loin, une armée de bancs, du plancher ou encore, adossés à une maison en forme de chalet, des parabrumes en inox, qui ne craignent pas les intempéries ! Dès mars, on s’active Direction rue d’Aubervilliers (19 e). À quelques mètres des voies SNCF, une vision… estivale : les célèbres cabines en bois bleues et blanches. Dès mars, les ouvriers de la Ville de Paris s’activent. Les planchers sont nettoyés au jet d’eau puis traités : « Un plancher dure environ cinq ans », précise Michel Berné, chef de la section événementielle à la Direction du patrimoine et de l’architecture. Pour les cabines, c’est peinture et initiative © A.thomes/Mairie de Paris Plages d’insertion paris plages allie loisirs et solidarité. une buvette sur chaque plage sera gérée par une structure parisienne d’insertion. montage et démontage des installations s’appuieront sur une entreprise de travail temporaire d’insertion et des jeunes en insertion seront affectés à la surveillance des plages et à l’information du public. sur les deux sites, des produits issus du commerce équitable seront proposés à la vente. enfin, l’intégralité des installations reste pleinement accessible à tous : rampes d’accès aux plages, fontaines, buvettes, sanitaires. tout comme la majorité des activités proposées : bassin de baignade, pétanque, jeux pour enfants, pédalos juniors à la Villette... àParis Été 2009/



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :