à Paris n°31 jun/jui/aoû 2009
à Paris n°31 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 12,4 Mo

  • Dans ce numéro : un été solidaire

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Un bain de soleil à la piscine Un véritable été conjugue soleil et baignade. à Paris, avec 38 piscines, vous n’aurez que l’embarras du choix ! E au et soleil : c’est le cocktail d’été des piscines parisiennes. Une dizaine d’entre elles se découvrent à la belle saison grâce à des bassins à l’air libre, des toits ouvrants ou des solariums. Les piscines Roger-Le- Gall (12 e) et Hermant (19 e) sont dotées de toits vélums, d’immenses toiles arrimées à un mât. Hébert (18 e) et Joséphine-Baker (13 e) , l’unique piscine flottante de la capitale, bénéficient d’un toit ouvrant. Envie d’un bassin olympique ? À Vallerey (20 e) , vous pourrez faire des brasses à l’air libre. Le toit de Keller pratique en juillet et en août, les piscines passent à l’heure d’été. Des horaires élargis pour profiter plus longtemps de l’eau et du soleil ! Avant votre sortie, consultez les horaires de chaque établissement sur piscines.paris.fr 20/Été 2009 àParis RepèRes la Ville et Vous (15 e) s’ouvre également pour nager en extérieur. À la piscine Champerret (17 e) et à la Butte-aux-Cailles (13 e) , vous profiterez de solariums : la piscine historique du 13 e possède deux bassins extérieurs, idéals pour un bain de soleil. Activ ité que vous pouvez également pratiquer à Reuilly (12 e) ou à Bertrand-Dauvin (18 e). L’Espace sportif Pailleron (19 e) a son solarium engazonné, accessible… si la météo le permet ! Vestiaires sonores C’est la dernière-née des piscines parisiennes. Alfred- Nakache (20 e) a une particularité unique à Paris : un bassin en inox. Bâti par les architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti, le centre sportif rassemble un bassin de 25 mètres, une pataugeoire pour les enfants et un bassin La nouvelle piscine Nakache a une particularité unique : un bassin en inox. Le bassin découvert de la piscine Keller (15 e).Ilassociations et activités, nouveaux établissements, bassins découverts et solariums sont sur piscines.paris.fr d’apprentissage de 120 mètres carrés. L’artiste contemporain Melik Ohanian a réalisé deux œuvres, dont un parcours sonore installé dans les vest iaires. Sans oublier un centre de remise en forme ! C’est l’occasion de tester les deux saunas, la salle de fitness, celle réservée à la musculation et un dojo dans le même bâtiment. Mais la forme s’entretient également dans trois autres centres municipaux. Une salle de fitness et une autre dédiée à la musculation sont disponibles à la piscine de la Butte-aux- Cailles. Mêmes ingrédients à l’Espace sportif Pailleron, avec en plus deux saunas pour se relaxer au chaud. L’enceinte du stade Charléty (13 e) accueille aussi son propre espace forme, équipé d’appareils de musculation et d’haltères, avec ses deux saunas. n © G. sanz
arrondissements RepèRes la Ville et Vous Des mairies proches de vous Rapprocher l’administration des usagers et donner aux arrondissements un rôle accru : voilà le souhait de la collectivité parisienne, qui depuis 2001 associe les citoyens à la gestion des affaires municipales. Pour aboutir à un service de proximité encore plus performant, Paris a décidé de franchir une nouvelle étape décentralisatrice. Cette dernière, qui s’inscrit dans le prolongement du transfert des équipements de proximité, s’organise autour sécurité de trois grandes orientations : prendre des décisions au plus proche de l’usager, renforcer le rôle d’information et d’animation de la mairie d’arrondissement et renforcer la dimension territoriale des directions de la Ville de Paris. D’ici la rentrée, cette réforme s’accompagnera de la mise en place d’une Charte des arrondissements, puis d’un Comité des territoires parisiens, instance qui pourra être consultée sur tout projet intéressant les arrondissements. n Le contrat de confiance Le nouveau Contrat parisien de sécurité (CLS), signé le 3 mars dernier par le maire de Paris, le Préfet de police, le procureur de la République et le recteur d’académie, fixe les grands axes de la lutte contre la délinquance à Paris. S’appuyant sur un diagnostic partagé, le CLS s’attaque à six priorités phares : le développement de la médiation – avec la mise en place, d’ici 2014, de six équipes de correspondants de nuit et d’un dispositif de médiateurs de jour –, le maintien d’une présence policière de proximité efficace, le renforcement de l’accueil et de l’aide aux victimes, l’amélioration de la prise en charge des violences « familiales » et envers les femmes et, enfin, la lutte contre l’absentéisme scolaire. Ce nouveau contrat s’attachera à la promotion de la citoyenneté et à l’éducation du « vivre-ensemble ». nIltoutes vos démarches auprès de la mairie sur vosdemarches.paris.fr Illustration : Colcanopa © M. Raillon/Mairie de paris solidarité les nouveaux bric-à-brac La Ville de paris s’engage, aux côtés d’emmaüs Défi, à ouvrir dix bric-à-brac de quartier d’ici 2013. Ces boutiques solidaires, comme celle qui existe déjà au 80, boulevard Jourdan (14 e) , collectent, recyclent et vendent des objets déposés par les parisiens : meubles, vêtements, livres, vaisselle... Le tout à un prix très bas et avec pour objectif de permettre la réinsertion d’allocataires du RMI. Les bric-à-brac de quartier emploieront chacun dix nouveaux salariés en insertion. n lecture au bonheur des pages Chaque année, en juillet et en août, les bibliothèques municipales de la Ville de paris, avec le concours de l’association Lire à paris (Lire pour l’insertion et le refus de l’exclusion), se muent en conteurs itinérants dans les squares et jardins publics (Batignolles, Buttes- Chaumont...). Le temps de l’été, des caddies remplis de livres trônent en bonne place entre les bancs publics. Des parasols et tapis aménagés sur les pelouses permettent d’écouter de la grande littérature les doigts de pieds en éventail. Une vraie p(l)age de détente. n www.paris-bibliotheques.org àParis Été 2009/21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :