à Paris n°31 jun/jui/aoû 2009
à Paris n°31 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 12,4 Mo

  • Dans ce numéro : un été solidaire

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18/Été 2009 àPARIS REPÈRES ÉCONOMIE Face à la crise, Paris active son bouclier solidaire La Ville de Paris confirme ses priorités, diversifie son aide aux plus fragiles et aux classes moyennes et soutient son économie. Quelle stratégie face à la crise économique actuelle ? Aides sociales, investissements élevés, recettes fiscales… Questions-réponses. Paris est-il touché par la crise ? Oui car la crise est mondiale. Comme tous les Français, les Parisiens sont concernés. Depuis un an, le chômage a progressé de 9,6% dans la capitale, même si ce chiffre est très inférieur à l’évolution nationale, soit + 21,8%. 867 places en structures. multi-accueil de la petite enfance en 2009. Quelles sont les conséquences de la crise ? Inévitablement, les recettes fiscales sont fragilisées par le repli de l’activité économique. Mais c’est surtout la chute des droits immobiliers 5 956 personnes sans domicile. fixe accompagnées. par les permanences sociales. d’accueil de la Ville. (ceux-ci représentent 11% des ressources de notre collectivité) qui pénalise les finances de la Ville. Les priorités sont-elles maintenues ? Oui. Par exemple, 40 000 logements destinés aux plus démunis comme aux classes moyennes seront financés d’ici 2014, dont 6 800 dès cette année. De même, le programme de 4 500 nouvelles places d’accueil de la petite enfance pour cette mandature est mis en œuvre. C’est aussi le cas du tramway : après les 17 143 foyers bénéficiaires. de la nouvelle allocation. Paris logement.IlTOUT SUR LES AIDES SOCIALES AU 39 75 ET SUR VOSDEMARCHES.PARIS.FR, RUBRIQUE « AIDE AUX PARTICULIERS » 8,5 km réalisés sous la précédente mandature, il sera prolongé jusqu’à la porte de la Chapelle, soit 14,5 km supplémentaires. L’aménagement urbain de Paris se traduit par des chantiers très ambitieux, du projet des Halles aux écoquartiers (Clichy-Batignolles, gare de Rungis) en passant par l’opération Paris Nord-Est. L’innovation désigne une autre priorité, qu’illustrent notamment les 60 000 m² de pépinières d’entreprises programmés d’ici 2014, dont 34 000 sont déjà localisés. Comment la solidarité parisienne se traduit-elle ? Avec 1,6 milliard d’euros, les dépenses de solidarité représentent plus du quart du budget global de la collectivité. Le Plan Départemental d’Insertion vise, par exemple, le retour à l’emploi de 9 000 allocataires du RMI en 2009. La Ville lance également un programme d’accompagnement vers l’emploi des jeunes sans qualification. En outre, elle met en place le microcrédit personnel (pour un montant maximum de
9 000 allocataires du RMI. en reprise d’emploi grâce. aux mesures d’insertion. de la Ville en 2009. 3 000 euros) et crée une nouvelle aide, « Paris logement », ouverte à partir d’octobre prochain, aux personnes isolées, couples et familles avec un enfant consacrant plus de 30% de leurs revenus à leur loyer. Pour les sans-abri, 2 000 places nouvelles en centres d’hébergement sont programmées d’ici 2014. Avec moins de recettes fiscales, comment faire ? Des mesures d’économie ciblées sont nécessaires, dont les premières seront présentées au Conseil de Paris de REPÈRES ÉCONOMIE 6 800 logements sociaux. financés en 2009. juillet. Elles porteront essentiellement sur les dépenses de fonctionnement, sans remettre en cause la qualité des services et prestations dus aux Parisiens. Et côté investissements ? Face à la crise, la dynamique d’investissement est confirmée, atteignant 8,3 milliards d’euros d’ici 2014. Cela représente une hausse de 18% par rapport à la moyenne annuelle de la mandature précédente. Ce choix stratégique permet notamment de soutenir l’activité économique et l’emploi et de préparer l’aprèscrise. ■ Economie.paris.frIlPLUS D’INFO SUR LE MICROCRÉDIT AU 01 44 61 65 55 OU SUR MICROCREDIT-MUNICIPAL.FR PRATIQUE Dynamiser l’économie Illustrations : Lionel Portier Le soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) locales est renforcé. Ainsi, la Ville a décidé de faire passer de 5% à 20% le montant de l’acompte qu’elle leur verse à l’occasion d’un marché. Les prêts garantis par Oséo (organisme de soutien à l’innovation) aux PME sont également valorisés, avec l’appui de la Ville. Cela représente une capacité de garantie de 57 millions d’euros, en augmentation de 40% en 2009. 115 000 bénéficiaires du RSA. (Revenu de solidarité active). àPARIS Été 2009/19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :