à Paris n°29 déc 08/jan-fév 2009
à Paris n°29 déc 08/jan-fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de déc 08/jan-fév 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 264) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 33,8 Mo

  • Dans ce numéro : en piste pour l'hiver !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
.FEMMES Contre toutes les violences En France, tous les deux jours et demi, une femme meurt sous les coups de son conjoint. A Paris, plus de 3 200 cas de violences au sein du couple ont été recensés par la Police en 2007. Pourtant, sur 100 femmes victimes de violences, seulement huit franchissent les portes du commissariat ! La Mairie de Paris mène un plan d'action selon cinq axes: t Mettre à l'abri les femmes victimes, un nouveau centre a ouvert ses portes en juillet 2007. t Soutenir les actions de prévention et d'accompagnement menées par une vingtaine d'associations partenaires de la Ville. t Assurer un accueil de plus en plus efficace, grâce la formation des personnels sociaux et d'acGueil de la Ville. t Mettre en place des "réseaux d'aide aux victimes actuellement en place dans 12 arrondissements. t Proposer aux collégiens et lycéens parisiens des actions d'éducation à l'égalité et au respect mutuel. Parmi les mJenœs, le mariage forcé. Pour poursuivre l'dort engagé avec la parution de la brochure à l'attention des jeunes femmes en 2006, l'adjointe au maire de Paris en charge de l'égalité femmelhomme a présenté, aux maires d'arrondissement qui célèbrent les mariages, un guide pour repérer et prévenir ces mariages sans consentement. Une action renforcée par l'ouverture prochaine de deux nouveaux centres d'hébergement pour les femmes victimes et le développement de la formation et de la sensibilisation des acteurs. Enfin, parce que la jeunesse est concernée au premier chef ; il est prévu de multiplier les actions de prévention des violences sexistes et d'éducation à la sexualité et au respect. Solldadtn.parls.fr.ACCUEIL Par respect du public Lancée en 2006, la Charte d'accueil des usagers de la Ville de Paris est désormais affichée dans 1000 lieux municipaux. Elle sera mise en place en 2009 dans l'ensemble des équipements parisiens recevant du public. Piscines, musées, bibliothèques, bains-douches, maisons des associations, mairies d'arrondissements... Les usagers peuvent prendre connaissance de la Charte d'accueil apposée à l'entrée de ces établissements. la servia:s proposés par réquipement sont ainsi précisés. Cela peut être, dans le cas d'une piscine, l'accessibilité aux personnes handicapées, les horaires de nocturnes ou le paiement possible par Moneo. Dossier Chtlrte tl'tl « wil sur Pdris.fr (tubtique Dimtlrthfs sewlœs pmtlques}• Dl PL.AC EMENTS Plusieurs milliers de voitures Autolib'en 2010 Le projet.Autoh"b'se dévoile. Le fonctionnement du système des voitures en libre-service a été précisé en octobre dernier lors du Mondial de l'auto par le maire de Paris. En 2010, plusieurs milliers de voitures électriques seront disponibles au cœur de l'agglomération. A Paris, 2000 véhicules seront installés dans 700 stations (500 en surface et 200dans les parkings souterrains). Les discussions sont également engagées avec 80 communes de proche couronne pour mettre en place le service sur leurs territoires. Imitant Vélib le service fonctionnera 7 jours/7, 24 heures/24. Où trouvera-t-on des stations t A Paris, les usagers disposeront des stations de quatre places sur la (A IJOVS1E1jX) voirie et des stations) l>ARi S ! _ ; dedixplacesdansdes _..'-'2 l p ! : s souter- a'\r Aquelprixl &t L ! J Cil-..:,. ; f-It. a 1 l'abonnement mensuel devrait collter de 15 à 20 €. et la demiheure d'utilisation quelques euros. Pour assurer la gestion du service, la Ville de Paris a proposé aux collectivités intéressées de s'associer dans un syndicat mixte ouvert. Depltlcemenfs.(XIrls.fr
.SANTf ! Mémoire verte Situé aufund d'tme mur, le Centre d'accueil de jour des Prancs-Bowgeois (4, géré par la Fondation Caisse d'épargne pour la solidarité, recèle un petit trésor: un jardin thérapeutique. Le centre accwillle des personnes présentant des troubles de la mém.mre (Alzheimer...). La satisfaction def.ûre pousser au pied de sa porte arbres fruit:im, herbes aromatiques et légumes est moins anodine qùelœ riyparatt. Par le toucher de la terre, par les odeun, le jardin réveille les sens et mit travailk:r la mémoire avec des.weurs parfois peu habituelles comme ces feuilles de basilic au gotàt ) d'ananas. Ce jardin otrre aussi une bonne ocasion pour faire fteurir les idées dans le choix des plantes et responsabilise chacun dans la vie de œ petit coin de vmiure poussé au milieu des pavés. Cftlfn ! d'tJCCUf ! il tk jour des fnlna-Bourgeoif, ru des Fmna-Bourgeols (4C}. Til. or 44 S4 30 go.UNIYERSITI PERMANENTE Apprendre à tout âge Ils sont là pour découvrir le monde des cétacés, s'initier ou se remettre à la philo, revisiter l'œuvre d'Albert Camus... A l'Université permanente de Paris (UPP) ce sont les retraités qui étudient Riche d'une dizaine de filières (histoire, Europe, Beaux­ Arts, littérature.•.) l'UPP propose toute l'année des cycles de conférences gratuites, ainsi que des ateliers, stages et sorties avec une petite participation financière établie en fonction des ressoun:es. Lieu de mixité sociale et culturelle,l'UPP offre une retraite active à partir de 55 ans, sans limite d'Age. n suffit de s'inscrire dans les sections du Centre d'action sociale de la Ville de Paris. A 71 ans, Max est un fidèle depuis six ans: "Je dlœuvre enfin des domaines qui m'intéressent et pour le.squels je n'avais jamais pris le temps." D'autres funt du rattrapage, comme André: "Je viens pour les conrrtUsstuu:.e que je n'ai pas eues quand j'étais jeune." Thusle disent, cette université des savoirs est la seule à proposer un évenœil de conférences aussi riche. Elle rompt aussi l'isolement des seniors, le lieu permet aux gens de se retrouver et de créer des œrdes d'amitiés. Et pour les 200 plus assidus, l'UPP délivre chaque année un diplbme honorifique...1111 Plus d'lrrfo sur Solldarltes.ptJrls.fr et dans les sections du Centre.:P. d'« tton soc/Qie de ffi VIlle de Paris• BINIYOLAT Offrez un peu de votre temps aux plus jeunes Au centre sociall3 Pour tous (13e), l'heure des devoirs sonne pour les enfants mais aussi pour Nicole et Claude, tous deux retraités, bénévoles pour r accompagnement scolaire. Le choix du bénévolat est souvent le même pour tous: rester actifs, s'impliquer auprès des autres et se faire plaisir. Mais pour Nicole, l'aide aux devoirs permet aussi de pallier une injustice: "Sur mes trois fils, deux avaient le profil de cancre, t'ils n'avaient pas eu leurmbe pour les secouer ils n'auraient pas fait d'études. Alors depuis 15 ans que je suis à 1a retraite, je m'occupe des enfants des autTes•, confie-t-elle avec un large sourire. La petite Djita, 9 ans, voit Claude "un peu comme un grand-père... Claude confirme: "Mais je suis grand-pm ! Et comme je ne suis pas en sitwnion d'autorité. un de mes r6les ici è est surtout de valoriser les enfants. » Si vous avez du temps à offrir, c'est un cadeau précieux pour le centre sociall3 Pour tous, comme pour beaucoup d'autres associations. Centre soclGJ 13 Pour tous: 4. place de WnltJe 1 p. rue du }GveJot (7:f). Til. or 53 79 ! P 631 or 53 67 34 7Z PourtroUWl'uneQSSDCifltlon:www..OIJ ou www.franœbeMIIDiat.org.RECHERCHE Projet porteur d'espoir Connaissez-vous Prisma ? Le Progrvmame de recherche sur l'intégration des services de meüntien de l'autonomh sonne comme un nom de fleur, mais c'est surtout un projet porteur d'espoir pour améliorer le suivi des personnes Agées en perte d'autonomie. L'idéel Mettre en place un système de guichet unique avec un gestionnaire de cas qui définit les besoins de la personne lgée concernée et coordoDDe les intervenants sanitaires et sociaux. Actuellement, avec le financement de la Ville de Paris, Prisma est eqérimenté dans le 2oe arrondissemenL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :