à Paris n°29 déc 08/jan-fév 2009
à Paris n°29 déc 08/jan-fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de déc 08/jan-fév 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 264) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 33,8 Mo

  • Dans ce numéro : en piste pour l'hiver !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Le maire de Paris entou des repmentants de Portsmouth, Munster, Nancy, Nantes, Grenoble, Aberdeen, Paznan, Qênes, Clennont-Fennd, Cardiff, Stockholm et Br.t1slava•corul REIIC E DES YI LLES Les villes font l'Europe ! C'est sous cet intitulé que s'est dérou- L'enjeu ? Démontrer que les grandes lée,le 11 septembreàfHôteldeVdle,la métropoles peuvent être source de huitième Conférence des villes. Ce propositions pour construire une rendez vous annuel est organisé par Europe qui soit à la fois compétitive et l'Association des maires de grandes solidaire (lutte contre l'emUBion sociale,'rilles de France (AMGVF), qui parta- la pauvreté, les problèmes environnegent leurs expériences sur les terrains mentaux). Les maires de grandes villes économiques, politiques et culturels. de France entendent bien profiter de la Cette année, les 95 villes et groupement& présidence française de l'Union eurointercommunaux d'au moins péennepourquelavoixdesvillespuisse 100000 habitants ont fait de la place, se faire entendre à Bruxelles. autour de leurs tables rondes, à leurs Aujourd'hui plus de 60% de la popuvoisins européens, invitant les maires lation de l'Union vit dans des aggloméde Varsovie, Gênes, Portsmouth, rations de plus de 50 000 habitants. Aberdeen, Poznan, Bratislava, Ljubljana, Münster et Cardiff à leurs réflexions. Plus d'lnfo sur www.am.fmmœdesvllln.œm.HANDICAP Des trophées pour changer le regard Les Trophées Changer de regard sur k handicap récompensent des initiatives parisiennes de tout genre (culture, sport•..) qui contribuent à modifier la perception du handicap et à. favoriser le rapprochement entre valides et non valides. le& prix 2008 ont été décernés l'automne dernier. Le Trophée (premier prix de 5 000 euros) a été décerné à la Formation cannes blanches &ctroniques. une a.qocjariou quifimne des guides touristiques non voyants à Paris et organisera, dès Pannée prochaine, des visites gratuites pour le grand public, voyants et non voyants, grtce des aides technologiques (cannes blanches électroniques, GPS...). Fairen.aitre des initiatives, notamment locales, est l'enjeu de ces prix. -f Plus d'lnfo sur Handhop.,.,m.fr 10Ililflllrkll l1ti ! MrffiiiW.EAU DE PARIS La Ville de Paris, unique opérateur en 2010 Dans un an, à. Paris, la qualité de votre eau ne changera pas, mais sa gestion (jusqu'à présent dispersée entre trois opérateurs dont deux délégataires privés) va connattre une importante modification. En janvier 2010, de la production à la distribution, tout le circuitd'eauàParisredevientmunicipal,sous la responsabilité d'un opérateur public unique. Concrètement pour les Parisiens, quelle différence ? Au niveau de l'excellente qualité de l'eau de Paris, rien. Mais par une meilleure gestion centralisée de la ressource, par la fin de la dispersion des responsabilités, la Ville de Paris s'engage à proposer une eau toujours au meilleur co6t. La fontaine de rEtain, Armentières (Yonne) ; la source drmentlêres contribue A l'alimentation en eau de Paris depuis 1871 Rappelonsqu'aujourd'huileprixdel'eauàParis est déjà inférieur à celui de la moyenne natioœle(2,81 euros/m 3 contre3,01 euros/m 3) ,mais sa stabilité reste soumise à une forte pression, notamment en raison d'une exigence sanitaire renforcée et de l'augmentation de redevances perçues par des instances qui ne vent pas de la collectivité parisienne. Par cetœ mesure, le maire de Paris s'engage à ne pas augmenterlapartcommunaleduprixdel'eau. Doulerœmpld sur Emllronnement.poris.fr
Une femme de conviction La nouvelle Mêdlatrlce de la VIlle de Paris s'Inscrit dans la continuité pour apporter des solutions amiables aux conflits. Voilà une femme qui sait ce qu'elle veutl Telle est la réflexion que l'on se fait en croisant le regard profond et volontaire de Claire Brisset, la nouvelle Médiatrice de la Ville de Paris.nfaut dire que l'ancienne"défcnseure des enfants" a UD parcours peu commun. Après des études à la Sorbonne et à Sciences­ Po, elle embrasse la c:anière de journaliste. Elle fait ses débuts au Figaro avant de rejoindre Le Monde, où elle signe notamment de grands reportages sur les questions de santé, l'fA&ique..Après seizJe années, de quitœ le journalisme pour prendre la diredion du service information du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), à Genève d'abord, puis l Paris. "'Sur la cause des enfants, explique-t-elle, je trowais que tend un nouveau poste. C'est alors qù elle est sollicitée pour prendre en charge le poste de "défenseur des enf.mts récemment institué par le Parlement. Elle devient la première "défeoseure des enfants" de l'Hexagone, pour un.mandat de six ans. Lorsqu'elle prend ses fonctions en mai 2000, tout est à construire:•n fallmt composer un amstitueTunetquipe enmbneœmps, prtptmr unmpport 4 mnettn au prtsident th laRipubliquetAs le20]oumlenationale des droits de l'enfont... Mais, observe-telœ, hmque la muse est juste, il se trouve tfmjormbeaucoup de femmes et d'hommes pour vous aid61l ladlfendre. fobserve exm:tementlambne chose depuis que je suis 4la Mairie th l'approche th l'Unicef « ait la seule possi­ Il ! indépendance d'esprit est l'un de mes outils essentiel de travail 11 ble: consüUrer l'enfonce comme une question éminemment politique, plade au aeur du dévekJppement dess. Nous sommes à la fin des années 1980, le bloc communiste s'effondre. L'Uniœf ouvre huit nouveaux bureaux dans ks pays de l'Est. On découvre les orphelinats roumains•.• Dans le même temps, la Convention internationale sur les droits des enfimts, élaborée dans la düliculté, est adoptée par l'assemblée générale des Nations unies. Le texte est ensuite soumis à la ratification des Etats. "R r avait des tUbats dans tous les pays, c'était passionnant' ! se souvient Cime Brisset. La France est le premier pays de l'Europe (des Douze à l'époque) à ratifier ce traité. Elle travaillera douze ans pour l'Unicef. Début 2000, eDe s'appréb: àrejoindreAbidjo où l'at- En cas delltlse awc un service de la VIlle ou du Département, tout usaser peut saisir la MHiatrlœ. Cette proœdure, à l'amiable et aratuite, permet de traiter les réclamations des Parisiens contestant les dlslons des services de la Mairie ou leur application. Seul impératif: awir khoué dans sa d6marche pr6alable.Pari4 où f aa:uda extrimmrent chaleuteux." ClmeBriasetremplaœau postedeMédiatriœ FrédériqueCalandm,ancielmeadjointeaumaire de Paris devenue maire du 20e. "Frtdbique Calandra a fait un tmvail remarquable dont je riœlte les fruits..C:IIplipe qu'elle avait ccmstituie autour d'elle est entimment aaplise li la cause delamldiation. t ! delasolutionami4- ble des conflits. Je m'inscris dans cette amtinuitt" Qu'elle ne soit pas issue des rangs de la municipalité est important pour Claire Brisset: "C'est intellectuellement plus facile. Cindipmdanœ est ainsi institutûmnali­ *-"L'indépendanœ d'esprit est l'un des outils de travail essentiels de la nouvelle Médiatrice. Comment saisir la Médiatrice de la Ville de Paris auprès des services concernés ou ne pas awlr reçu de se à son courrier. Larlamation doit être la plus pric:ise possible et accompagnée des pièces n6cessalres à son 1/tude. En aucun cas la Médiatrice ne peut rêaler des conflits d'ordre privé ou concemant une autre admtnlstratlon que la Ma trie de Paris. Par son mftler de Journaliste, Claire Brlsset à apprts à appréhender une situation dans son ensemble, i synthétiser différentes voix Journaliste, elle a appris à appréhender une situation dans son ensemble, à synthétiser diffé... rentes voix et ré&Dons. Une méthode qu'elle met en œuvre dans sa nouvelle fonction. TI1ui faut traiter, en paraUèle,les cas individuels et identifier des problématiques collectives pour lesquelles elle compte apporter des propositions de réfonnes. "Etre tMdiateur, t ! est rassembler des fils lpars ete.uayer de trouver une solution en tenant œmtm de chacun de œs fils. eplique-t-ell.e. Je mnettmidraquedlbutd'annkau maire de unmpport qui porœmsur r analyse des aas particuliers et isolera une grrmde problimatique. Pour 2009,je souhmterais de œ1le du'handù:Rp et th sa prise en chmge.,. Gageons qu'à ce nouveau poste comme am: précédents, Claire Brisset apposera son empreinte, celle d'une femme de conviction. d'enthousiasme et de courage.• Dêbut}tlntllet ; ln ldltlons Odlle.ltlœb pubRmHJt un livre fiW c:Jtrltellrissft t1 tldttNi juste ti'WIIJt sa nomiMtitm et quiWifrl ! dermtp « t de la aiJe éœnomlque ri tJIImerlttllrl ! sur les enfants, tmHuli Cenfant et la lol de la junJie. Pour faire appel il la Médiatrice, vous pouvez: 1 rencontrer surrdv run de ses reprantants dans les Points d'a « ês au droit et les Maisons de la justice et du droit (horaires au 3975 ou sur Medlatlon.parfs.fli 1 remplir le fonnulalre enllsne sur Medlatlon.parls.fr 1 envoyer un courrier simple à: Midlalrfce dela VIle de Palis p.qUII d• lestini'J5't6 PadsiP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :