à Paris n°28 sep/oct/nov 2008
à Paris n°28 sep/oct/nov 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de sep/oct/nov 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (206 x 264) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 57,4 Mo

  • Dans ce numéro : tout sur la rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Architecture = Durable Les architectes ont la parole. L'exposition Architecture = Durable, créée par le Pavillon de l'Arsenal (4 e) et dont le commissaire scientifique est Jacques Ferrier architecte, vous propose de les écouter exprimer leurs démarches et leurs conceptions face aux enjeux du développement durable. Ainsi Jean Nouvel, le lauréat de la future tour Signal à la Défense, précise qu'il veut "faire des bâtiments que l'on a le désir de conserver". Dominique Perrault d'ajouter que "l'environnement est nécessairement au cœur du projet". Trente interviewes exclusives autour de trente projets franciliens et des maquettes permettront d'approfondir analyse et réflexion sur la conception de nos villes du futur. Jusqu'au 19 octobre. 21, bd Mor/and (4e), tél. or 42 76 33 97 et www.pavillon-arsenal.com•cENTRES D'ACTIVITÉS Paris innove pour les entreprises Une trentaine de pôles d'entreprises d'initiatives municipales, dédiés aux activités industrielles, artisanales, sociales et solidaires, ont déjà ouvert leurs portes notamment dans le cadre du Grand Projet de renouvellement urbain (GPRU).A ce jour, 250000m 2 de surface sont consacrés à l'accueil des entreprises. Deux nouveaux pôles d'entreprises innovantes seront encore inaugurés cette année: le pôle Paris innovation Vauvenargues, sur une ancienne Zac du 18e, qui est entièrement voué à la création numérique ; le pôle de la rue Raymond­ Losserand, issu de la reconversion d'une ancienne station EDF dans le 14e,quiréunitdéjàsur 5 500m 2 plusieurs PME-PMI issues des secteurs de la créa- ! ! ! ! ! t: ! =: ; tion, du design et du multimédia. -1 Plus d'info sur Grandsprojets.paris.fr.. Il.. 1....ÉGALITÉ Actions renforcées Dans le cadre de cette seconde mandature, le maire de Paris entend encore renforcer son action en faveur de l'égalité femmes/hommes, à travers l'Observatoire de l'égalité. Sont notamment prévus l'ouverture de deux centres d'hébergement pour les femmes victimes de violences, un important travail en faveur de l'insertion professionnelle des femmes bénéficiaires de l'allocation parent isolé, l'implantation de nouveaux centres de planification familiale au cœur des quartiers populaires ainsi que la création d'un Centre de ressources spécifique: en tant qù espace d'information des droits des femmes, mais aussi d'échanges culturels et de promotion des pratiques en matière d'égalité. Un axe important reste l'éducation à l'égalité des jeunes publics au travers d'actions de sensibilisation et de prévention. Enfin, pour servir d'exemple et promouvoir l'égalité professionnelle, la Ville de Paris a mis en place un Plan d'égalité du personnel. Elle a adhéré en décembre 2007 à la Charte européenne pour l'Egalité des femmes et des hommes dans la vie locale, à l'instar de 750 autres villes européennes. Rubrique égalité Femmes/Hommes sur ? JI Citoyennete.paris.fr.SAVOIR Cours pour adultes De la vidéo numérique aux cours de portugais, de la sérigraphie à l'électrotechnique, la Ville de Paris propose près de 200 formations aux particuliers. Que vous soyez en activité ou sans emploi, ces cours pour adultes, animés par 800 enseignants, vous sont ouverts. Deux conditions: être Parisien et avoir plus de 18 ans. Pour cette nouvelle saison, les demandes d'inscription débutent le 1er septembre. Le détail des cours est publié en ligne à cette même date. Retrouvez tous les cours municipaux d'adultes dès -1/e, er septembre sur Education.paris.fr Une expo sur le paludisme Salon de la copropriété Diabète et nutrition Un ensemble d'événements se déroulent en A la rencontre des prescripteurs et décideurs A l'occasion de la Journée mondiale du diabète, septembre, entre professionnels, en faveur de de l'immobilier collectif privé (copropriété et l'association française des diabétiques (AFD) la lutte contre le paludisme dans le monde. En gestion de biens), la Mairie de Paris informe sur organise le salon Diabète et nutrition du 14 au marge de ces rencontres, les photos de William les règles et démarches d'urbanisme, le tri des 16 novembre. Gratuite et ouverte à tous, Daniels, lauréat World press 2008 pour ce déchets, le ravalement, les aides financières, la cette manifestation réunit tous les acteurs du travail, sont présentées pendant trois semaines lutte contre l'insalubrité... secteur, professionnels comme patients. sur le pont des Arts (Ge). Du rz au 14 novembre, Paris Expo, porte de Cnit/Paris la Défense {Hauts-de-Seine). Le mauvais air, du 9 au zB septembre Versailles (r ! f). www.saloncopropriete.com www.afd.asso.fr 26 Il àParis Il trimestriel automne 2oo8
Le logement c'est la priorité 1 Gros plan sur la lutte contre l'insalubrité et sur un dispositif original: Louez solidaire et sans risque. Il permet à des familles de sortir des hébergements en hôtels. f est une location solidaire. "Louez solidaire et sans risque": C derrière ce nom, une opération inédite lancée par la Ville de Paris l'an dernier. Le principe ? Un nouveau toit pour des familles défavorisées, hébergées en hôtels et une garantie de loyer pour les propriétaires. Cette année, 250 logements bénéficieront du dispositif. Plus d'un millier à terme. Pour Fatima, c'est le retour à une vie normale. "J'étais dans un hôtel depuis aOIJt 2003, raconte-elle dans le coquet salon de son F3. C'est le provisoire qui dure... Maintenant, j'ai un vrai appartement et l'immeuble a méme un petit jardin ! " Seule avec ses trois enfants, elle retrouve enfin ses marques. Le loyer ? Seulement 260 euros, soit un quart de ses ressources.• "Je sais que j'aide une famille" Propriétaire d'un 29m 2 dans le 14•, Sophie a choisi Louez solidaire: "J'ai déjà loué par moi-méme, mais j'ai eu beaucoup de soucis avec mes locataires". Complètement satisfaite du dispositif, elle apprécie les garanties données par la Ville de Paris. "Le loyer est toujours payé, méme lorsqu'il n'y a pas de locataire. Il y a eu une petite inondation dans Fatima, logée avec ses trois enfants grâce à "Louez solidaire et sans risque" (Siemp). Au 13 de la rue Bellot, un immeuble neuf de quatre étages: c'est là que s'élevait un immeuble insalubre repris par la Siemp en 2004. "On a relogé tous les occupants en titre dans du logement social", explique Ludovic Vogel, directeur développement du patrimoine à la Siemp. Pour donner un nouveau visage à l'immeuble, pas possible de rénover. "L'immeuble était dans un tel état, qu'une réhabilitation était impossible." Plus loin, au numéro 17, un immeuble bientôt traité. Plusieurs dizaines de personnes habitaient là. Sur l'extérieur, une façade lézardée et des fissures bien visibles. A l'intérieur d'un appartement muré, le décor est tout autre: poutres vermoulues cachées dans des faux plafonds, installations électriques à bout de souffle... "Quand on ouvre les structures, on découvre souvent des catastrophes", détaille Ludovic Vogel. En attendant l'acquisition des derniers lots, des travaux de sécurisation ont été menés.• Les informations sur l'habitat et l'urbanisme sont sur Logement.paris.fr l'appartement et l'association (qui gère le dossier pour la traités par la Siemp, "ll) 'é d, h.. rue Bellot (19") V1 e s est occup e e tout. Un engagementumamtrure.•L.:..P..:ER..T..:E"=D:'...:A:..U::T:O::N=-=O:...:M::I...:E=- pragmatique:'1e sais que j'aide une famille et je ne m'occupe de rien". La clé, c'est aussi un patient travail social. "Nous nous occupons de l'urgence jusqu'à l'hébergement, explique Eric Pliez, directeur d'Aurore, une des dix associations déléguées par la Ville pour la gestion du dispositif. Cela permet d'éviter les centres d'hébergement aux familles." Avec un suivi social très complet: formation, soutien pour retrouver un emploi... Au bout de 18 mois de logement, le bénéficiaire pourra basculer vers un logement social.• Insalubrité: l'éradication en marche L'insalubrité dite "irrémédiable" concernait 344 immeubles à Paris. La Ville s'est aussi attachée à remettre à flot 686 immeubles dégradés en copropriétés. Plus de 80% des immeubles insalubres ont été traités ou sont en cours de traitement. Bâti très dégradé, risques de saturnisme, infiltrations d'eau: mais que signifie concrètement traiter un immeuble ? En moyenne, cinq ans s'écoulent entre une acquisition et la naissance d'un nouveau bâtiment. C'est la mission menée par la Société immobilière d'économie mixte de la Ville de Paris Des habitations adaptées Face à un handicap ou à une perte d'autonomie, des travaux dans votre logement privé ou dans le parc social permettent la transformation d'une baignoire en douche, la pose de mains courantes dans les parties communes, la modification d'une cuisine• Le PACTE de Paris, association financée par la Ville et la Région lie-de-France, vous conseille avec un ergothérapeute et vous aide à trouver des financements. A Paris, les subventions de lence nationale de l'habitat (Anah) peuvent être majorées pour cette adaptation. ropac réalise aussi des transformations pour ses locataires: 300 appartements adaptés cette année. En combien de temps ? Six mois environ entre demande et livraison. Les Points Paris Emeraude et la MDPH vous aident à formaliser vos besoins et monter un dossier. Détails des aides auprès du PACTE de Paris, en appelant au Of 42 6635gB trimestriel automne 2oo81/àParis Il 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :