à Paris n°28 sep/oct/nov 2008
à Paris n°28 sep/oct/nov 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de sep/oct/nov 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (206 x 264) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 57,4 Mo

  • Dans ce numéro : tout sur la rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
•sOLIDARITÉ Des ateliers pour la santé L'Atelier santé ville (ASV) est une démarche collective, engagée dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale, pour promouvoir la santé des habitants des quartiers populaires de Paris. Créés en 2007 dans les 14e, 18e et zoe arrondissements, ces nouveaux projets, portés par des associations et financés par la Ville de Paris et l'Etat, favorisent le développement et la coordination locale d'actions de santé publique, de prévention et d'éducation à la santé dans les quartiers défavorisés. Par exemple, dans le 18e, l'ASV porté par l'association Uraca participe au développement d'actions de prévention dans les domaines de la nutrition, des accidents domestiques, des conduites à risques, du Sida et des infections sexuellement transmissibles, de la santé mentale... De nouveauxASV devraient voir le jour en septembre dans le 13e arrondissement, puis dans les 19e et 10e courant 2009.......,.. f Sante.paris.fr et Solidarites.paris.fr•sOCIAL Des foyers réhabilités Paris compte 46 Foyers de travailleurs migrants (FTM), dont la moitié connaissent depuis de nombreuses années de graves dysfonctionnements chroniques, relatifs à une sur-occupation aiguë, à la sécurité des personnes et au niveau de confort des chambres et espaces communs destinés aux résidents. Un premier plan quinquennal de réhabilitation des FTM, lancé en juin 1998 sous l'autorité de l'Etat, prorogé dès 2001 jusqu'à fin 2006, n'avait permis de traiter que quatre foyers. Une convention de délégation de compétence de l'Etat permet depuis avril2005l'attribution directe par la Ville de Paris des aides à la pierre. A ce titre, la Ville est désormais chargée du pilotage du plan de traitement des FTM parisiens assuré jusque-là par la Préfecture de Paris. Après le foyer de la Commanderie (19e), c'est au tour du foyer Tillier (12e) de faire peau neuve: la réception de la future résidence sociale qui remplacera le foyer Tillier devrait intervenir à l'horiwn mi-2010. Ces deux foyers font partie des sept dont la réhabilitation a été financée entre 2005 et 2007 par la Ville de Paris. La poursuite de cet effort s'inscrit dans le programme de mandature pour le logement social, qui doit permettre d'engager la transformation de 19 foyers en résidence sociale d'ici 2014. Cette transformation a pour principal objectif de créer 8 500 studios qui remplaceront les logements collectifs actuels, améliorant les conditions de vie des résidents. Par ailleurs, le volet social du Plan sera amplifié pour permettre des échanges entre résidents et habitants de leur quartier et ainsi l'intégration à l'environnement immédiat. 24 Il àParis Il trimestriel automne 2oo8 Plus d'info -jJ dans le journal Tous Parisiens, tous citoyens, en ligne sur lntegration.paris.fr Logements dans le foyer de la Commanderie (19•).CITOYENNETÉ apprentissage dela langue Depuis plusieurs années, l'apprentissage du français est une des priorités de la Ville de Paris. Des formations linguistiques sont proposées aux habitants de la capitale et notamment aux populations étrangères. Récemment, différentes initiatives encouragent et approfondissent cet apprentissage. Outre le renforcement du nombre d'heures de cours municipaux pour adultes en alphabétisation et français langue étrangère, des subventions ont été accordées aux associations menant des formations linguistiques spécifiques à destination des femmes (pouvant bénéficier d'une garde d'enfants pendant leurs cours). Par ailleurs, une étude pour mieux cibler les demandes des apprenants est en cours de réalisation. Les résultats de cette enquête débutée en juin dernier seront dévoilés en 2009. Enfin un nouvel outil, le livret de l'apprenant, permettra une meilleure connaissance du parcours d'apprentissage des personnes concernées. Mon livret d'apprentissage du français sera distribué à partir de cette rentrée par les associations, organismes de formation et centres municipaux. Ce livret d'une quarantaine de pages, à destination des adultes et jeunes adultes, recensera les compétences langagières et les repères socioculturels acquis et donnera des renseignements sur l'apprenant: langues connues, étapes d'apprentissage......, Plus d'info dans le journal Tous Parisiens, tous. ; p. citoyens en ligne sur lntegration.paris.fr
Paris, ville pionnière Un plan d'investissement d'un milliard d'euros a été mis en place par la Ville de Paris en faveur de l'innovation, la recherche et l'enseignement supérieur. Sou tien à la création d'un campus à cheval sur Paris et Aubervilliers, financement de 4 000 logements étudiants, mise en place d'une Agence parisienne de l'innovation... La Ville de Paris a décidé d'investir un milliard d'euros pour l'innovation, la recherche et l'enseignement supérieur. Didier Guillot, adjoint chargé de la vie étudiante, Jean Louis Missika, adjoint chargé de l'innovation, de la recherche et des universités et Christian Sautter, adjoint chargé de l'emploi, du développement économique et de l'attractivité économique mèneront conjointement cette politique. Un milliard d'euros, c'est ce que le maire de Paris veut investir durant cette mandature pour soutenir l'innovation, la recherche et l'enseignement supérieur. Présenté au Conseil de Paris en mai dernier, ce plan vise à renforcer l'attractivité de la capitale. "C'est la deuxième priorité de la mandature derrière le logement, explique Jean-Louis Missika. n s'agit d'investir dans l'économie de la connaissance. Dans les années à venir, la compétition qui oppose les grandes villes du monde va se jouer sur cette thématique."• Trois enjeux forts Première priorité de ce plan articulé en trois axes: donner un nouvel allant aux universités parisiennes. Pour ce faire, Paris souhaite l'émergence de trois grands pôles universitaires d'importance internationale: Quartier latin, Paris rive gauche et le campus trans-périphérique Paris Nord­ Est-Aubervilliers-Plaine-Saint-Denis qui devrait accueillir dans un premier temps l'EHESS, l'EPHE et l'université Paris 1. La Mairie de Paris, qui a déjà consacré 400 millions d'euros à l'enseignement supérieur parisien et à la vie étudiante au cours de la mandature précédente, a annoncé qu'elle poursuivrait ses efforts. Pour renforcer l'attractivité de Paris, plusieurs programmes seront aussi développés en direction des étudiants et des chercheurs. Faire de la capitale une ville pionnière de la révolution numérique est aussi au programme. Déploiement de la fibre optique pour améliorer la compétitivité, accès au très haut débit pour tous (80% des Parisiens d'ici 2010), développement des espaces numériques de travail dans les écoles et collèges... Voici quelquesunes des mesures phares proposées. Troisième enjeu: stimuler l'innovation pour faire éclore les projets d'avenir. En clair, il s'agit notamment de favoriser la création d'entreprises innovantes, en créant 55 000 m² supplémentaires de pépinières et d'incubateurs de jeunes sociétés. Par ailleurs, une Agence parisienne de innovationIlServices La pépinière Paris innovation Réunion (zoe) l'innovation va voir le jour. Véritable vitrine technologique de l'agglomération, elle servira par exemple à expérimenter les projets innovants et contribuera à la protection de la propriété intellectuelle (dépôt de brevets).• Améliorer la qualité de vie des étudiants et des chercheurs La qualité de vie des étudiants fera l'objet d'un effort particulier avec, notamment, le financement de 4 000 logements étudiants, la création de trois nouvelles Maisons des initiatives étudiantes (MIE), développement des environnements numériques de travail en partenariat avec les universités ou encore généralisation de la carte numérique étudiante. Les conditions de recherche et d'accueil des chercheurs seront, elles aussi, améliorées : construction de résidences dédiées, création d'une Maison d'accueil, augmentation du nombre de bourses de recherche...• Etudiants.paris.fr Economie.paris.fr lnnovation.paris.fr Capturez ce mobiletaget retrouvez les ad res ses des pépinières et incubateurs sur 54192400458 votre mobile (lire p.2) trimestriel automne 2oo81/àParis Il 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :