à Paris n°28 sep/oct/nov 2008
à Paris n°28 sep/oct/nov 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de sep/oct/nov 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (206 x 264) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 57,4 Mo

  • Dans ce numéro : tout sur la rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Une place pour chacun et des résultats pour tous M. - r - Jeunes ou étudiants, parents, représentants associatifs ou citoyen... À Paris, tous les avis ont droit de cité ! Découvrez les mille et une façons de vous impliquer dans la vie locale. 20 Il àParis Il trimestriel automne 2oo8 Paris dispose, depuis 2001, de multiples instances de démocratie de proximité. Ainsi, l'an passé, près de 27 000 Parisiens ont pu exprimer leur avis sur des questions locales, mais aussi sur les grands enjeux de la capitale. Explications d'Hamou Bouakkaz, adjoint au maire chargé de la démocratie locale et de la vie associative: "La Ville de Paris manifeste un intérêt constant pour les initiatives destinées à prévenir toute forme d'apathie citoyenne. Nous souhaitons en effet associer le plus grand nombre à l'élaboration des politiques publiques. Fortes de leur capacité à proposer et à innover, les différentes instances participatives doivent constituer de véritables pépinières de la citoyenneté."• Dialogue et propositions Au premier niveau de la démocratie participative, 121 conseils de quartier couvrent l'ensemble du territoire parisien. Espaces de dialogue et de proposition, les conseils de quartier sont ouverts à tous les habitants, quels que soient leur âge et leur {" nationalité. Si leur composition 121 C'est le nombre de conseils de quartier, réparti sur l'ensemble du territoire parisien et leur mode de fonctionnement diffèrent d'un arrondissement à l'autre, tous ont un point commun: ils permettent de donner son avis sur les multiples sujets de la vie locale: cadre devie, aménagement urbain, transport, solidarité, environnement... Avec près de 400 réunions plénières par an, rassemblant 4 000 conseillers de quartier, ces instances sont un véritable relais entre la population et la municipalité. En s'appuyant sur leurs conseils de quartier, les habitants du 12e arrondissement ont pu réaliser de nombreux projets citoyens: projection gratuite de films avec le "cinéma itinérant", propositions concernant le Plan local d'urbanisme ou encore création d'une bagagerie pour les SD F. Les conseils de quartier sont aussi l'occasion de mieux faire connaissance avec ses voisins et ainsi de renforcer le lien social entre les habitants.• Accompagnement des associations Autre possibilité: opter pour l'engagement associatif. Pour cela, rendez-vous dans l'une des 20 Maisons des associations, dont la vocation est d'accueillir et d'accompagner les associations dans leur développement.
.CONTACTS UTILES Conseils de quartier: pour connaître le plus proche de chez vous, contactez la Mission démocratie locale: tél. 0142767646 ou democratie.locale@paris.fr Conseil parisien de la jeunesse: www.cpj.paris.fr Conseil parisien de la vie étudiante: conseiletudiant@paris.fr Maisons des associations: toutes les coordonnées sur Associations.paris.fr Carrefour des associations: tél. 0155 78 29 30.181, avenue Daumesnil (12e) Maison des initiatives étudiantes: tél. 0149966530 et Mie.paris.fr Les conseils de quartier sont aussi l'occasion de mieux faire connaissance avec ses voisins et ainsi de renforcer le lien social entre les habitants tants associatifs, les Comités d'initiatives et de consultation d'arrondissement (Cica), qui s'articulent autour de quatre réunions publiques par an et sont présents dans chacun des arrondissements de la capitale. Outil majeur d'expression, les Cica constituent un lieu fort de mise en commun du travail et de l'expérience des associations. Les étudiants ont également voix au chapitre, avec le Conseil parisien de la vie étudiante (CPVE). Cette instance se saisit de toutes les questions qui touchent les étudiants et soumet un rapport au maire de Paris lors de séances plénières. Organisé en commissions thématiques, le CPVE a permis des améliorations sensibles, notamment dans les domaines de la rentrée universitaire (création d'un guichet unique d'accueil), de la culture (mise en place d'un Concrètement, ces structures offrent de multiples services gratuits: conseils pour créer une association, pour réaliser des projets (entretiens individualisés, documentation), domiciliation, etc. Également à disposition des représendémocratie localeIlServices festival culturel étudiant) et vis-à-vis de l'accueil des étudiants étrangers ou en situation de handicap. Créée en 2002, la Maison des initiatives étudiantes (MIE) s'adresse, elle, à ceux qui souhaitent s'investir dans un projet associatif. Cette structure soutient et accom- pagne les initiatives étudiantes, en leur proposant des services: domiciliation d'associations, programmes de formation, centre de documentation...• Travailler à l'échelle de la ville Monter des projets concrets, participer à la vie de la cité, échanger avec les élus sur les politiques municipales: tel est le rôle des conseils de la jeunesse d'arrondissement, présents dans 17 arrondissements de la capitale. Véritable outil de démocratie locale destiné aux 13-25 ans, ces instances permettent aux jeunes d'entreprendre des actions dans des domaines très variés: lutte contre les discriminations, culture, transport, environnement, sport, etc. En 2003, ces conseils d'arrondissement ont donné naissance au Conseil parisien de la jeunesse (CPJ), chargé de travailler à l'échelle de la ville toute entière.•..o11111 Pour en savoir plus, rendez-vous dons votre mairie d'arrondissement ou sur Citoyennete.poris.fr.TÉMOIGNAGES Christine Lazard conseillère de quartier (13e) "Améliorer la propreté des rues, augmenter la fréquence des bus, participer à l'aménagement de la Zac de Rungis... En m'investissant dans mon conseil de quartier, j'ai le sentiment de participer concrètement aux politiques municipales. L'idée d'être au service de l'intérêt général et le fait de créer des liens avec mes voisins font aussi partie de mes motivations." Amara Fofana membre du conseil de la jeunesse (zoe) "Avec les CJA, on donne vraiment la parole aux jeunes. Et nous avons des choses à dire et une montagne de projets en perspective ! Par exemple, nous avons récemment organisé une journée festive sur l'engagement des jeunes et une expo sur les lycéens sans papiers. Participer à la vie de la cité, c'est un engagement, une expérience très enrichissante." trimestriel automne 2oo81/àParis Il 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :