à Paris n°26 HS printemps 2008
à Paris n°26 HS printemps 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 HS de printemps 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (206 x 264) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 19,9 Mo

  • Dans ce numéro : Paris prendra un temps d'avance

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Iles tribunes GROUPE DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN Combattre la crise économique Jamais depuis 200lla situation économique n'a été aussi proche du basculement. Les prévisions que mon groupe faisait lors du dernier débat budgétaire en 2007 se réalisent : Paris n'échappera pas à la crise des « sub-primes ». D'importants secteurs en font déjà les frais: les institutions financières, qui représentent 250 000 emplois à Paris et en Ile de France, mais aussi les industries d'exportation, car la crise des « subprimes » renchérit considérablement l'euro. L'automobile, l'aérospatial et l'électronique sont concernés en premier lieu. Ils emploient plus de 180 000 Franciliens. Il y a enfin l'ensemble de nos PME, GROUPE CENTRE ET INDEPENDANTS auxquelles les banques hésitent plus que jamais à prêter. Tout doit être fuit pour éviter que la crise ne s'aggrave, aux niveaux international, européen et français, mais aussi au niveau parisien. Notre municipalité doit poursuivre son effort d'investissement dans le tissu économique parisien. En restant toujours pragmatique, la Mairie de Paris doit impulser avec tous ses partenaires privés de nouvelles dynamiques. Des pôles de compétitivité municipaux pourraient être créés pour densifier le tissu des moyennes entreprises. La Mairie de Paris pourrait également accompagner le développement de nouveaux services Le groupe Centre et Indépendants n'a pas souhaité publier de tribune ce trimestre. 14 vos élus 2008 - 2014 urbains créateurs d'emplois: l'aide technologique au maintien à domicile des personnes âgées, le développement d'une logistique urbaine plus respectueuse de l'environnement... Des outils de financement originaux pourraient être mis sur pied, par exemple un fonds d'investissement de proximité pour les activités innovantes. Un plan de développement de l'artisanat pourrait être élaboré pour éviter que 4 artisanats sur 5 ne disparaissent au départ à la retraite de leur propriétaire. Voilà quelques projets que les élus du groupe MRC porteront. Georces Sarre Ces tribunes n'engagent pas la Rédaction du magazine.
COMMUNE ET DÉPARTEMENT La réforme du 31 décembre 1975 a créé sur le territoire de Paris deux collectivités distinctes : la Commune de Paris et le Département de Paris. Il n'y a donc pas d'élections cantonales car le Conseil de Paris, sous la présidence du Maire de Paris, exerce les attributions d'un Conseil général. Le Maire, président du Conseil général, est responsable de l'exécution des délibérations de l'assemblée départementale. Il est le chef des services départementaux. Sur ce territoire s'exercent d'autres compétences que celle du Maire de Paris: celles du Préfet de Paris et de la Région Ile-de­ France, représentant nommé par le Gouvernement à laquelle il faut ajouter celle du Préfet de Police. 163 CONSEILLERS DE PARIS Les membres du Conseil de Paris et des Conseils d'arrondissement sont issus du même scrutin. Elus pour six ans, les 163 conseillers de Paris siègent à la fois au Conseil de Paris et au Conseil de leur arrondissement d'élection : ils sont à la fois conseillers municipaux et conseillers généraux. Les 354 conseillers d'arrondissement, en revanche, ne siègent qu'au conseil de l'arrondissement. Le nombre des conseillers d'arrondissement dans chaque arrondissement est le Les conselllen de Paris (CP) et les conseillen d'arrondissement (CA) par arrondissement double de celui des conseillers de Paris élus dans cet arrondissement. Lors de sa première réunion, le Conseil de Paris procède à l'élection du Maire qui est élu en séance publique, au scrutin secret. Le Conseil municipal détermine le nombre des adjoints au Maire. Puis, les adjoints sont élus en séance publique au scrutin de liste à la majorité absolue sans panachage ni vote préférentiel. Le Conseil de Paris se tient chaque mois, onze fois par an. LES ARRONDISSEMENTS La compétence du Conseil de Paris est de droit commun et générale. Celle des conseils d'arrondissement est une compétence d'attribution dans certains domaines énumérés par la loi. Les arrondissements sont une division administrative, sans personnalité morale distincte de celle de la Ville de Paris : leur activité engage la responsabilité de la Ville, c'est elle qui conclut des contrats, c'est elle qui peut agir en justice. Les personnels des arrondissements dépendent de la Mairie de Paris. Il n'y a qu'un seul budget communal : les arrondissements ne disposent que d'un "état spécial d'arrondissement" annexé au budget de la commune qui couvre principalement les dépenses de fonctionnement. 14CP• 28CA'4CP• - 10CA Plus d'informations sur Mairie.paris.fr Regardez le Conseil de Paris en dired et en vidéo sur Paris.frrl1Jiiii1:'J vos élus 2008 - 2014 15..



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :