à Paris n°24 sep/oct/nov 2007
à Paris n°24 sep/oct/nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de sep/oct/nov 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 34,2 Mo

  • Dans ce numéro : vélib', circulez en toute liberté !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Le pcrt:ager du parc de Bercy ; cl-dessus la passerelle Slmone-de-BftuvolruartiersIlbtllllde M étro Bercy. A peine sorti du ventre de Paris, c'est dans le ciel que vous planterez d'emblée le nez, en direction de cette curieuse pyramide tronquée, coiffée d'une monwnentale charpente métallique et tlanquée de parois vertes et moelleuses. Bienvenue au Palais omnisports de Paris-Bercy (le PO PB, réalisation de Pierre Barrat), capable de se transformer au gré des disciplines invitées: de la planche à voile au hockey sur glace, en passant par les opéras pharaoniques. Tournez le dos au gazon du POPB, dont l'inclinaison à 45°ne semble pas gêner la pousse, pour admirer, en face, une audace architecturale d'un autre genre. Véritable "immeuble-pont"'aUJ: pieds mouillés imaginé par l'architecte Paul Chemetov,le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie joue sur l'horizontalité et la transparence.• La danseuse relevant son tutu Engagez-vous à droite rue de Bercy, jusqu'à l'ancien American Center, une curiosité conçue par l'architecte Frank Owen Gehry. L'édifice de pierre blanche, tout en pans inclinés et en blocs imbriqués, abrite depuis Ch septembre 20051a prestigieuse Cinémathèque française fondée par Henri Langlois. Surnommé par Gehry LR danseuse rekvant son tutu, le 51, rue de Bercy rend hommage au 7e Art en travaillant la lumière comme une matière. N'hésitez pas à suivre l'une des passionnantes visites architecturales du site et, pourquoi pas, à faire une pause cinéphile•.. Si l'automne a des reflets d'été indien, continuez votre balade en pénétrant dans le parc de Bercy. La grande prairie offre ses pelouses ombragées aux. amateurs de jeux. de ballon tandis qu'au fond, l'esplanade de terre battue est devenue le quartier général des adeptes de la glisse (skates, roUers, etc.). Plus champêtres, les neuf parterres thématiques sont aménagés "à la française" et parsemés de vignes et de tteilles, d'un potager et d'un verger. Témoins du passé vinicole• du site, ancien royaume des négociants en vins 8 1 S et spiritueUJ: du XIX.e siècle, le chai de Bercy Bercy Malt au est encore debout et les rues pavées encore : xnce sTêcle le équipées des rails où circulaient les wagonsmarché des vins citernes. Autre vestige de ce glorieux passé et sptlftueux commerçant, la Maison du Jardinage (ancien de Parts bureau de perception des ûw:s sur les vins)
le Palais omnisports de Parts-Bercy, la sortie du métro Bercy ; la Maison du Jardinage propose, aux mains les plus vertes et aux jeunes pousses de la botanique, conseils et ouvrages spé<:ialisés.• Jardin du Philosophe Au-delà de la passerelle qui surplombe la rue Joseph-Kessel s'étend le Jardin romantique. Juste avant d'y accéder, remarquez, à droite au bout de la rue,l'église Notre-Dame-de­ Bercy. Avec son lac, son jardin du Philosophe, ses pins de Corse et ses cèdres du Liban, le jardin offre un paysage apaisant. Au bord de l'eau, la Maison du Lac est un ancien poste de garde. Ce charmant pavillon accueille notamment le service de l'Ecologie urbaine de la Ville de Paris et propose conférences, animations et expositions consacrées aux métiers des jardins ou aux plantes. Enoore quelques pas et vous voilà tout près des chais et entrepôts restaurés. Baptisée Bercy-Village, cette zone commerciale aménagée en 2001 sur le modèle anglo-samn des UrbanEntertainment Centers concentre un cinéma, des bars, des restaurants, des boutiques, etc. Le village de Bercy tente, à sa manière, de renouer avec "le joyeux Bercy'" du xrxe siècle, quand les guinguettes grouillaient d'amateurs de vins et d'apéritifs. Plus authentiques, avec leurs platanes centenaires et leurs 17 000 pavés, les anciens entrepôts I11.eureuJ: {du nom de leur arclùtede), aujourd'hui rebaptisé& pavillons de Bercy, sont même classés à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Ils abritent également le muséespectacle des Arts forains, dont la merveilleuse collection compte manèges fantastiques, décors féeriques et colossales attractions.ll est temps de franchir la Seine, en foulant le plancher en chêne de la passerelle Simone-de- Beauvoir, inaugurée en juillet 2006. Réservé aux piétons et cyclistes, œ magnifique pont aérien (le 3 7e à Paris) vous donne un accès direct au parvis de la Bibliothèque François Mitterrand, rive gauche. Terminez ici votre balade en déambulant entre les quatre grandes tours angulaires conçues par l'architecte Dominique Perrault pour évoquer quatre livres• ouverts. Une autre balade commence...• Un b.tilrnent de la Blbllcrthêque François Mitterrand ; l'allée centrale de Bercy-VIllage ; la Cinémathèque française



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :