à Paris n°24 sep/oct/nov 2007
à Paris n°24 sep/oct/nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de sep/oct/nov 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 34,2 Mo

  • Dans ce numéro : vélib', circulez en toute liberté !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
•DfPLACEME.TS Taxi, un numéro unique: 0145 30 30 30 C'est désormais le numéro unique d'appel (au prix d'un appel local) des bornes de taxis parisiennes, mis en place par la Ville de Paris. Depuis le 15 juin, les 134 bornes d'appels taxis de la capitale sont directement joignables: plus besoin de connaître le numéro exact de la borne contactée. Vous pouvez ainsi appeler le taxi présent à la station la plus proche du lieu où vous trou­\'12, de jour œmme de mût. dans Ja rue ou depuis votre domicile. répond pas, le serveur vous bascule automatiquement vers une autre station de rarrondissement. Ultime possibilité: le choix d'un autre arrondissement. Autre point pratique: pour les appels passés d'un poste filœ, le serveur garde en mémoire la denùè:re borne contactée. Jusqu'à présent 60% des appels vers ces bornes n'aboutissaient pas, faute de véhicule disponible ou parce que la home était occupée. La naissance du numéro unique vise aussi. à inciter les taxis à rester aux abords des stations. Un dépliant de poche, Où trouver son• Comment ça marche ? taxi à Paris, est dispomble dans les mairies Après un message d'accueil, le service vocal d'arrondissment et dans certains tu:is. propose la sélection d'un arrondissement, puis Tél. tn4&3030 30. Plus d'info tJu 39 75 d d'une station. Si la borne est occupée ou ne -n. sur Depltlcements.ptlrls.fr.LOGEMENT• PETIIE ENFANCE La dynamique du social Devenez Alors que la dBéf ; rtion de compétmlœ qui donnait en 2005 à la Vine la responsabilité du financement des logements sociaux. lui assignait un objectif de assistant (a) 4000 logements par an, ce sont 6000 logements que la Ville de Paris devrait familial(e) financer cette année. En 2006, 5 229 logements sociaux avaient été agréés, grâce à un investissement de 154 : millions d'euros et à des acquisi1ions foncières à hauteur de 153 millions d'euros. C'est le résultat de politiques de préemption, d'une part et d'aménagement dynamique d'autre part, comme aux Batignollfsou à Claude Bernard. C'est au volontarisme des bailleurs parisiens (l'Opac, la RIVP•.•). n faut également mentionner le concours de l'Agence nationale de la Rénovation urbaine (ANRU), sur des projets de requalification de quartiers en Zone urbaine sensible, qui a dépassé en 2006 de 100 logement l'objectif de 300 logements qui lui était assigné sur Paris, notunment avec le projet de rénovation du quartier de la Goutte d'Or. - Plus d'lnfo sur Logemmt.ptlrls.fr.. La COl'I•une. tu•at ce que c'est ? 1.. Un ouvrage sur la Commune. publié par la Ville i de Paris, sera distribué aux élèves de 1ère des lycées parisiens. Ce projet a mobilisé une dizaine d'universitaires, dont plusieurs enseignants-chercheurs l ! ! Jangers, sous la direction du professeur Robert Tombs.. de cambridge. Une vision Utématlque et aussi Impartiale que possible de l'éYénement Accueillir à son domicile un enfant confié par l'aide sociale à l'Enfance, c'est le AsslstantleJ tamlllaUeJ Paris recrute... à Paris, en lie-de-Fronce, en province. Travaillez ou service de 1'Aide sociale ô l'enfonce 1 PIUSUIIISUr Recmemeat.IIUiS.tr Dl Il 01 53 20 51 DO métier d'assistant(e) famllial(e). Ce professionnel peut acœeillir un très jeune enfant ou un adolescent dans un cadre éducatif et familial de qualité. Si possible, il faudra favoriser les liens avec sa famille, en fonction du projet éducatif. L'assistant(e) familial(e) appartient à une équipe socio-éducative qui la soutient, y compris le week-end. avec des permanence téléphoniques. Chaque professionnel bénéficie d'un contrat de travail à durée indéterminée et d'avantages soc ; iaux, indemnitaires et fiscaux. Des formations sont prévues. Le salaire mensuel s'élève à environ 1000 € par enfant. n faut être agréé par la Protection maternelle et infantile. m cng20goo. R « ntemmt.pons.fr lalo• des•lcro-Htreprfl81 2'Semaine deEpartne IGIIdalra Dirigeants, aéateurs ou repreneurs, venez Organisée avec le soutien des collectMI:és découvrir toutes les solutions pour aéer, gérer territoriales, des établissements financiers et et développer wtre entn ! prise, quelle que soit des acteurs du secteur, la Semaine de l'Epargne sa taille. du 7 au g octobre au Palais des Solidaire s'organise autour de conférences, Cang (porte Maillot. 17'i. L'acds au salon et d ! bats, portes orœs, visites de projets et: aux conférences est gratuit. animations pour duvrlr ou se familiariser De gh a tah. DttMimluwtn !,.. sut avec les tl nances solidaires. WWIl'I4SCIIonm1aoerrfn ! ptiJ « S,(Dl'It Plus d'/ttjo f/11 « fobteSUl www.f/rH111Sol.otg
Vos droits ? Informez-vous ! Changement de situation famtllale, discrimination, violence conjugale, accès à la citoyenneté, litiges liés au contrat de baU, de travaiL.• Face à tout problème juridique, Il est fondamental que vous pulsslezconnailre vos devoirs, faire valoir vos droits, quelle que soft votre situation. a Mairie de Paris a mis en place ou soutient des dispositifs dits L d'accèsaudroit,danslecadredepartenariatsavecl':2tat,laRégion Ile-de-France,le Conseil départemental de 1'accès au droit (CD.AD) et le Barreau de Paris ; elle subventionne un grand nombre d'assodationsdans cedomaine.Diversesstructures,répartiesdans la capitale, vous accueillent gratuitement et en toute confidentialité pour vous permettre d'évoquer votre cas avec un professionnel du droit et vous aider dans vos démarches.• Permanences juridiques gratuites En partenariat avec le Barreau de Paris, la Ville de Paris organise et finance des consultations juridiques gratuites d'avocats dans toutes les mairies d'arrondissement. Ces permanences généralistes sont accessibles sur rendez-vous pris à l'accueil de votre mairie. La Ville de Paris est également partenaire du Bus de la Solidarité du Barreau de Paris: dans ce hus, qui stationne à horaires fixes à différentes portes de Paris, des avocats bénévoles vous reçoivent gratuitement et sans rendez-vous, dans un lieu moins solennel..POINTS D'ACCh AU DROIT Un conseil spécialisé Ueux d'accuert permanents et gratuits, Tls permettent aux habitants d'avoir accès à une information de proximité ou à des consultations sur leurs droits et leurs devoirs assurées par des professionnels: avocats du Barreau de ParJs, Juristes associatifs, conciliateurs de justice, re ! risentants de la Médiatrice de la VIlle, délégués du Médiateur de la Républlque. Les permanences sont organisées par spécialités: droit de la famille, du tr.JVail, du logement, des étrangers, violences faites aux femmes. lutte contres les dJscrtmlnattons. consommation, surendet:ternent.. Certains PAD ont une tMmatTque dominante: la pi'Mntlon des expulsions {1ae), permanences pour les jeunes (191 !) , violences faites aux femmes (zoe !). Prenez contact, exposez votre situation et vous êtes orienté vers la permanence adaptée. t:.U. 11111dtt hl S.ldG, til. Of4S30 68 60, ,. : J, tue SUphtnson, til. 11194186 6o tg': g, lW Comptns, ""-41, til.ngJBJO 2t11': 1J, cltl Cllomptgne, tB. ot SJ 271740 At:mellattentif, au Palnt d'accès au droit du zoe arrondissement La Ville de Paris a contribué à la création et participe au fonctionnement (mise à disposition de locaux, financement de permanences) des trois Maisons de la Justice et du Droit (MJD), gérées par le Tribunal de grande Instance. En contactant une MJD, vous rencontrerez gratuitement des professionnels du droit (avocats, juristes associatifs, huissiers, conciliateurs de justice, médiateurs) qui répondront à vos questions (souvent sur rendez-vous). La Ville de Paris s'est engagée, en 2002, en partenariat avec l'Etat, la Région et le CDAD, dans un programme de création de cinq Points d'accès au droit (PAD),Iieux d'accueil permanents, gratuits et situés en priorité dans les quartiers Politique de la Ville, dont quatre sont d'ores et déjà mis en place dans les 15e,1se,19c et 20e arrondissements, le cinquième devant ouvrir dans le 13e début 2008.• Information juridique et accompagnement Les Relais d'accès au droit (RAD) sont des permanences juridiques gratuites mises en place par la Mairie de Paris, en partenariat avec le CDAD, dans plus de 70 structures et particulièrement dans les services soc:iaux du Centre d'action sodale et la adJ des de la Direction de l'action sociale, de l'enfance Relah : Sou et de la santé ainsi que dans de nombreuses dtolt, da Ml des associations spécialisées, dans les MJD et les fi ! ! ""Gmmt:f ! S PAD de la Ville de Paris. Ces permanences, tts"J': financées par la Ville de Paris, sont assurées par connaltrl !'pour des juristes, spécialistes de l'accès au droit, qui cotntrlf ! ltœr Uni ! répondent à vos questions d'ordre juridique, dlmartht ! sont sur vous aident dans vos démarches et vous orien- At:œsaudtolt.ptBis.fr tent, en cas de besoin, vers un professionnel du droit (sur rendez-vous à raccueil). On signalera, enfin, un point d'information juridique pour les personnes sourdes et malentendantes, mis en place à la mairie du 9e.• Mtllrle du g': 6, lW Dn:Juat, W. 0171 V76Sl­ "'n. Clnlnld: drolt.sourd,.ptJtls.fr Sur l'f ! tttin-IIOIIJ, ltlU/}f ! udl tk 14h tl J9hJO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :