à Paris n°24 sep/oct/nov 2007
à Paris n°24 sep/oct/nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de sep/oct/nov 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 34,2 Mo

  • Dans ce numéro : vélib', circulez en toute liberté !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Tribunes GROUPE LES VERTS Vélib• : un air de liberté ! Cet été, Paris a connu une "vélorution". Le vélo, hier encore considéré comme marginal, voire dépassé et ringard, devient le symbole de la mobilité et de la liberté dans la capitale. Avec V élib', c'est plus qu'un nouveau mode de déplacement qui s'implante. C'est une autre vision de la ville qui s'impose: une ville apaisée, une ville partagée, une ville où chacun n'est pas enfermé dans sa bulle motorisée mais se déplace au contact direct de la ville et des autres. Le vélo est un élément important des politiques de déplacement dans toutes les grandes villes françaises et européennes. De Londres à Berlin, de Lyon à Bordeaux, le vélo retrouve une place de plus en plus grande. Avec la marche et les transports en commun, le vélo offre une alternative à la voiture. Il est parfait pour la plupart des déplacements parisiens ! Depuis 2001, à Paris, nous avons doublé les aménagements cyclables (près de 400 km) ; le nombre de vélos en circulation a augmenté de 50% ; nous avons créé 36 quartiers verts où la circulation est apaisée (limitée à 30 km/h) ; nous créons un jalonnement d'itinéraires cyclables sur l'ensemble de Paris... Beaucoup encore reste à faire pour que Paris soit totalement "cyclable". Mais les blocages de projets de piste cyclable, de la part de la Préfecture de Police, des architectes des Bâtiments de France ou des maires d'arrondissement (qu'ils soient de gauche ou de droite), ne devraient pas tenir longtemps devant la demande des nouveaux cyclistes. D'ailleurs l'absence dans certaines rues d'aménagement cyclable {contresens, piste ou couloir de bus ouvert aux vélos) risque de générer des comportements inciviques. Le trottoir sera d'autant mieux respecté si les cyclistes peuvent circuler dans les deux sens, en GROUPE DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN sécurité, sur la chaussée. En tournant le dos aux années du "tout voiture" léguées par la droite parisienne, il faut maintenant adapter Paris au vélo, car une ville cyclable est moins chère, moins bruyante, moins polluée, plus belle et plus facile à vivre. Tout comme le tramway, l'arrivée de 20 000 Vélib transforme Paris. Modernes, sftrs, pratiques et faciles, ces nouveaux modes de déplacements vont ringardiser la voiture individuelle et montrent que l'écologie s'impose petit à petit dans la capitale. A vélo, Paris est à vous l Denis Baupln, René Dutrey et Chartotte Nenner Tarifs de 1 électricité. attention : arnaque ! Depuis le 1er juillet, chacun peut changer de fournisseur d'électricité. Cette libéralisation, les citoyens ne l'ont pas vue venir. Les décisions ont été prises à l'abri du peuple, à Bruxelles. Compte tenu des enjeux que représente l'ouverture totale du marché, les élus du MRC sont intervenus dans deux directions. Premièrement pour informer les Parisiens qu'il est dangereux pour leurs portefeuilles de changer de fournisseur. Ce faisant, on adopte les prix libres et on perd définitivement la protection du tarif réglementé. Or les prix libres ne peuvent être durablement inférieurs au tarif réglementé (celui-ci étant indexé au coftt de l'électricité, le plus compétitif au monde grâce au nucléaire). Pire, ils ne peuvent qu'augmenter. C'est 18 Il iiParlslllrimestriel autamne 200'/inéluctable. Le marché de l'électricité n'est pas régulable. Par sa nature très compliquée, l'électricité est hostile au marché: les producteurs ont un pouvoir bien trop important face aux régulateurs. C'est la leçon de la crise californienne de 2001. Les entreprises, qui peuvent choisir les prix libres depuis quelques années, en savent quelque chose: ils ont augmenté de 48% entre 2005 et 2006 et sont 66% plus élevés que les prix réglementés l Depuis, les entreprises ont demandé de revenir au tarif réglementé. Les particuliers, eux, ne le pourront pas. Et les marchés financiers ne s'y trompent pas: l'action EDF a plus que doublé. Deuxièmement pour protéger les Parisiens. Avec le système actuel, on ne peut être protégé par le tarif réglementé si on emménage à la place d'une personne ayant changé de fournisseur. Nous avons donc demandé que soit imaginé un dispositif par lequel les locataires de logements sociaux doivent obtenir l'accord de leur bailleur pour changer de fournisseur. Leur décision ne doit pas préjudicier ceux qui les suivront, c'est une question de responsabilité. Un tel dispositif est également à l'étude pour les logements privés. Georges Sarre, président du groupe Ces tribunes n'engagent pas la Rédaction du magazine.
En cas de crise, soyez responsables Parts, comme toutes les grandes villes, peut être exposé à des risques naturels ou accidentels plus ou moins brutaux: Inondations, grand froid, attentats, accidents Industriels... Quelques pnk.autions de bon sens sont utiles à rappeler. Ce qu'il faut avoir chez sor en permanencet Une petite radio en état de marche, avec piles de rechange et canal d'wgenœ affi.ché: France bleue Ile-de-France: 107,1Mhz, Franœ info: 105,5Mhz ou si vous ne captez pas la FM. France Inter grandes ondes: 162kHz Une lampe de poche avec des piles de rechange, quelques bougies stables et une botte d'allumettes Des denrées alimentaires non périssables afin d'autonome environ trois jours t Des bouteilles d'eau d'avance (une par personne et par jour) Un rouleau de ruban adhésif large pour colmater des ouvertures (carreau cassé) Un petit stock de produits d'hygiène de première nécessité, notamment savon et eau de javel t Des couvertures, si vous devez faire face à une coupure de courant prolongée qui peut entratner des ruptures de chauffaget Une boîte de masques simples anti.-projections (ou chirurgicaux) vendus dans les magasins de briœlage, en pharmacie et dans certaines grandes surfaces Un flacon de gel désinfectant pour les mains t Si vous avez un traitement médicamenteux au long murs, prévoyez quelques jours d'avance En c:as de crise, soyez informês et actifs Appuyez-vous sur votre bon sens et gardez votre calmet Ne téléphonez pas: les réseaux téléphoniques doivent rester libres pour les secours Pensez aux personnes isolées parmi vos voisins et votre famille. Ne vous précipitez pas pour aller chercher vos enfants à l'école: ils seront pris en charge. Ecoutez les conseils qui seront donnés par les médias t Ne négligez pas œs précautions. En les appliquant, vous pouvez contribuer très util.em.c:nt à gérer au mieux une situation de aise. Il Actualité L'enfant face aux accidents domestiques la moitiê des acâdent:s de la vie courante surviennent au domicile ou dans ses abords immédiats. Les enfants, entre z et 6 ans, sont partic:ulirement concem&. Vous pouvez prendre des mesures de préventions. Médicaments Les médicaments présentent l'inconvénient de ressembler à des bonbons et d'tre facilement ingérables. Ne les laissez pas trainer. Rangez-les systématiquement dans un placard en hauteur et fermé à clé. Produits ménagers Silaplupartdesproduitstoxiques possèdentdesbouchonsefficaœ:s, les produits de lavage (poudres ou pastîll.es) et d'autres prodUÎ13 d'entretien restent accessibles. Range7r-les en hauteur ou dans une armoire fermée à dé. Four et cuisinière Expliquez à l'enfant que la porte du four braie. Prenez l'habitude d'orienter les queux de casserole vers l'intérieur de la cuisinière. Débranchez et rangez les appareils électroménagers immédiatement après usage. Ne laisser pas un enfant seul dans la cuisine. Fenêtre, porte-fenêtre et balcon Chaque année, des enfants meurent ou se blessent gravement en tombant. Ne laissez jamais un enfant seul près d'une fenêtre ouverte ou sur un balcon, il peut chercher à enjamber le garde-fou. Ne laissez jamais de meubles ou d'objets sous une fenêtre, même si celle-ci est fermée. Posez des crochets de sécurité aux fenêtres, afin que les enfants ne puissent les ouvrir. Bien vu RECEVOIR.Sortie de métro QWC heures de pointe" Photographie de Marc Denis (19t) Faites partager\lObe regard sur Parfs enei'IIl'O)'ilnt\'OS photos légendées avec vos nom et adresse à: MJpzTne.., Pllk"• 4, rue de Lobau,'JS004 Paris. SI vous ne recevez pas le mapzlne iiPfltfJ dan5 YOtre bo' ! te aux lettres, ou si vous ne souhaitez piU5Ie reœyglr, vous pouyez vous (dês)abonner aratultement:• en appelant le : J97.5PGtMIFP ! IIœlltpdr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :