à Paris n°22 mar/avr/mai 2007
à Paris n°22 mar/avr/mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de mar/avr/mai 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (209 x 264) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 33,3 Mo

  • Dans ce numéro : dynamisme économique, un élan durable !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Tribunes GROUPE LES VERTS Pour un vrai service public de 1•eau à Paris A la fin de cette année, la Ville de Paris fera le choix de l'organisation et du mode de gestion de son service public de l'eau. Avec la fin des contrats de distribution en 2009, il s'agit de remettre à plat le service de l'eau mis en place sous la mandature de Jacques Chirac. Alors que le service était assuré par une régie municipale, la municipalité de droite décida en 1985 de confier la distribution aux deux groupes privés, la Générale des eaux et la Lyonnaise des eaux, filiales des deux multinationales Veolia et Suez. Quant à la production d'eau potable, elle est assurée depuis 1987 par une société d'économie mixte de la Ville de Paris. Nous avons aujourd'hui l'occasion de refonder l'organisation du service public de l'eau à Paris, qui a fonctionné jusqu'à l'arrivée de la nouvelle majorité municipale en 2001 sans contrôle municipal et sans transparence démocratique. Les enjeux écologiques, sociaux et démocratiques doivent être au cœur des préoccupations municipales dans le cadre de cette remise à plat. Confrontés à un environnement de plus en plus pollué, nous devons mener une politique de préservation de la ressource en eau pour permettre de satisfaire les besoins des générations actuelles et futures. Dans un principe de solidarité à l'égard des populations socialement vulnérables, nous devons permettre l'accessibilité au service et garantir un droit à l'eau pour tous. Enfin, alors qu'ils supportent par la facture le financement du service, les usagers sont trop souvent oubliés. Informer, concerter, rendre compte cela relève aussi des obligations de service public. L'eau est un bien public commun dont la gestion doit obéir à l'intérêt général et des usagers et non obéir à des logiques d'intérêts privés et de rendement des actionnaires. Alors que la France se caractérise par ses GROUPE DU MOUVEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN Logement. déplacements : pour un volontarisme républicain Deux réalités pèsent lourd dans nos vies quotidiennes : la crise du logement, dont la question des sans abri est l'expression la plus extrême, et la pénibilité des déplacements, malgré le récent renforcement des transports publics. Elles doivent être abordées avec une volonté politique forte, qui crée, au-delà des annonces électorales, un nouvel élan en 2007. On ne règlera ni la crise du logement ni les problèmes de déplacements avec des slogans. Le volontarisme républicain consiste, au contraire, à mobiliser les moyens nécessaires et à agir aux bons niveaux. Mobiliser les moyens, c'est donner à la puissance publique le premier rôle pour produire 18IlàParis 1/lrfmeslrlel matSZOIT/massivement des logements, notamment grâce à une forte taxation des plus-values immobilières imméritées. Chacun peut constater en effet que le privé a échoué à offrir aux Français un toit à prix décent. Mobiliser les moyens, c'est permettre aux collectivités locales d'emprunter à taux faible pour investir dans du matériel de transport public français- plutôt que d'instaurer des péages, inévitablement injustes, sur les automobilistes. Agir au bon niveau, c'est agir sur le contexte national et européen. Le chômage, la précarité et les bas revenus nourrissent la crise du logement. Or seules de nouvelles options économiques soucieuses de progrès social contrats de délégation aux multinationales de l'eau, Paris a l'opportunité de rebâtir un service public local de l'eau en consolidant les compétences techniques et les savoir-faire existants. Les Verts continueront de défendre le choix d'un opérateur public assurant à la fois la production et la distribution, dans un souci de service public de qualité, à un coOt maltrisé, à l'écoute des consommateurs et dans une approche de développement soutenable. Le choix du mode de gestion du service public de l'eau est l'un des dossiers stratégiques de cette fin de mandature. C'est un choix éminemment politique, aux conséquences environnementales, sociales et citoyennes innombrables sur le long terme, et qui ne saurait dépendre uniquement de considérations financières, à courte vue. Anne Le strat, conseillère de Paris pourront redresser la barre. Le désengagement de l'Etat et les projets européens de libéralisation touchant la SNCF et la RATP ne sont pas non plus acceptables. Agir au bon niveau, c'est répartir avec intelligence les logements dans le bassin de vie parisien. Prévoir de nouveaux bus et métros là où les besoins sont les plus criants, en petite couronne notamment. Utiliser aussi les recettes fiscales des zones les plus aisées pour investir dans l'agglomération. Pour cela, il faut un nouvel outil institutionnel: le Grand Paris, qui serait compétent pour le logement et les déplacements. Georges Sarre, président du groupe Ces tribunes n'engagent pas la Rédadion du magazine.
Il Actualité Incendie: comment l'éviter, comment y faire face Un Incendie domesttque se déclare toutes les deux minutes en France, c'est la première cause d'acctdent domesttque. Pourtant, les principales causes en sont connues et ne varient guère: Installations électriques, cigarettes et jeux d'enfants- PRÉVENIR L'INCENDIE t Instillation ilectrtque Tout instrument él « trique représente un danger (un incendie sur quatre). Faites entretenir vos installations électriques afin qu'elles soient conformes aux nonnes de séœrité ; ne surchargez pas prises et multiprises ; ut:ilisez des plaques multiprises avec fusible incorporé ; ne laissez pas les appareils électriques en veille ; ne laissez pas une guirlande électrique allumée sans surveillance.• ladprette Assurez-vous que les mégots sont éteints avant de les jeter à la poubelle. Ne fumez pas au lit: si la plupart des incendies se déclarent de jour, la majorité des décès surviennent la nuit.• lampaclalre5 halopnes La chaleur dégagée varie entre 280 et sooac et l'ampoule peut imploser. Une grille doit protéger l'ampoule et une distance de séœrité doit être respecter avec les murs, voilages, tapisseries•. Dans Il cuisine Ne laissez jamais poêle ou casserole sur le reu sans surveillance ; ne posez rien sur les plaques même éteintes ; raccordez le gros électroménager en direct à la prise (une machine par prise) ; débranc:hez le petit électroménager non utilisé ; vérifiez l'état du tuyau de gaz tous les ans.• Les Infants Ne laissez pas les enfants seuls la maison ; apprenez-leur que le feu est dangereux, qu'il mt très mal ; apprenez-leur à se servir du téléphone et à composer le 18 ; tenez briquets, allumettes et bougies hors de leur portée ; ne placez pas de chauffage d'appoint dans leur c:hambre.• Combustibles et produits Inflammables N'en stockez pas sans besoin réel ; n'utilisez ni alcool ni essence pour allumer cheminée ou barbecue ; ne laissez pas une bougie allumée sans surveillance. Le ramonage des conduits (installations de chauffage, cheminée) doit être effectué tous les ans. EN CAS D'INCENDIE sr l'Incendie se clfdare chez wus ; • Evacuez les lieux (au besoin en rampant) pour éviter l'intoxication par les fumées qui précèdent les tlammes.• Fermez les portes de la pièce en feu et la porte d'entrée, n emportez rien.• Appelez les pompiers. Bien vu'Y t1 ths CDUl'$ d'œil dons li ! retto qui wlmt fa ptdne des retourner-"'Photographie de Michèle Bemard (1r). Faites partager votre regard sur Paris en en110y.1nt vos photos légendées avec vos nom et adresse à: Mapzlne•A Parfs"', 4. n1e de LoiJau,'JS004 Parts. SI l'Incendie ed en dessous ou sur votre palllr':• Fermez les portes et mettez des linges mouillés en bas.• Allez à la fenêtre pour que les secours vous voient. t En cas de fumée dans la pièce, baissezvous vers le sol et couvrez-vous le nez et la bouche avec un linge humide. SI l'Incendie est au-dlssu1u• Sortez par l'issue la plus proche. SAPEURS-POMPIERS a..• Appeler les pompiers dans les deux minutes mt gagner un temps précieux. Répondre calmement à leurs questions permet de localiser l'incendie plus rapidement. Num6ro unique d'urpnce 1urop6en: ftl Samu:15 Dl:ncnURET EXnNCTEUR• La première mesure prendre est de posséder chez soi un extincteur en état de fonctionnement. Une proposition de loi vise rendre obligatoire l'installation d'un détecteur avertisseur de fumée (conforme à la norme NF-EN14 604), comme c'est le cas dans de nombreux pays europuns. RECEVOIR l PARIS Si..a us ne pas le masazine dans votre botte aux: lettres, ou si wus ne souhaitez plus le reœwlr, vous pouez vous (dês)abonnet'grat:ulb ! merrt:• en appelant le 3975 (coOt.ruuppoellocll.. f*-lti'td\lo potbefboe)• en ligne sur Parfs.fr• ou en renvoyant le coupon cl-dessous à:,.,..,...,.,.,. 4. rue de Lobau• 75004 Paris Jadlklr...rr patulttm8nt/na.. usrr,,.,..lllmantklrlrn utile)llllftii ! Pdne r ! iii ! Itil Nom: Pr,nom =- N• rue/av/bd: Cad• pottalcl7l51_1_1_1 Parla



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :