à Paris n°21 déc 06/jan-fév 2007
à Paris n°21 déc 06/jan-fév 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de déc 06/jan-fév 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : tramway, bus, vélo, stationnement... transportez-vous !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
ServicesIlen bref C FORUM Paris se bat pour l’emploi Le forum Paris pour l’Emploi, organisé par la Mairie de Paris, la Région Ile-de-France,l’ANPE,la CCIP et l’Armée de terre,avait débouché en 2005 sur 5300 embauches (63% en CDI). S’il est trop tôt pour tirer le bilan de l’édition 2006, qui a accueilli 48000 visiteurs au Champ de Mars en octobre dernier, on peut d’ores et déjà noter l’augmentation du nombre d’entreprises participantes et d’emplois proposés: 350 entreprises pour 30000 propositions (300 entreprises pour 20000 offres en 2005). Plus de 100000 contacts ont par ailleurs été enregistrés avant le Forum sur son site Internet. Plus d’info sur www.parisemploi.org La Ville de Paris accorde une aide aux foyers les plus démunis pour le paiement de leurs factures d’électricité et de gaz. Les ménages aux ressources inférieures à 650 € pour une personne seule, 975 € pour un couple et 1170 € pour une famille de trois enfants pourront profiter de cette nouvelle prestation, dès le 1 er janvier prochain, s’ils ne peuvent plus faire face à leurs dettes de consommation d’énergie. Pour un coût évalué à 2 millions d’euros, plus de 15000 foyers pourraient bénéficier de cette aide annuelle d’un montant maximum de 200 €. EDF et Gaz de France s’engagent à ne pas réduire ou couper la distribution d’électricité ou de gaz aux personnes concernées. Ces dernières s’engagent dans la même période à reprendre le paiement de leurs factures. à savoir SOLIDARITE Une aide sur facture Renseignements au 39 75 et dans les sections du Centre d’action sociale. Si vous-même ou l’un de vos proches rencontrez des difficultés ou une situation d’urgence : www.solidarites.paris.fr Y Studyrama vous oriente C’est à la Cité des Sciences et de l’Industrie de La Villette (19 e) qu’auront lieu les salons Studyrama des bac +2/+3 les 19 et 20 janvier prochain et du médical et paramédical le 21 janvier. Le salon des collégiens, qui s’adresse aux élèves de 4 e et de 3 e se tiendra le 3 février à l’espace Champerret (17 e). Tél. 0891651000 (0,225 € /mn). www.studyrama.com 24IlàParisIltrimestriel décembre 2006 INTERVIEW EMPLOI Pôle citoyen sourd Du nouveau pour les personnes sourdes et malentendantes communiquant en Langue des Signes: à côté de l’espace juridique spécialisé qui les accueille à la mairie du 9e, une permanence emploi vient d’ouvrir:entretien individuel en Langue des Signes, définition d’un projet professionnel, formation complémentaire si besoin, enquête métier, aide au CV et lettre de motivation ou encore déplacement d’un conseiller le jour de l’entretien pour servir d’interprète. Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 17h sur rendez-vous, mardi de 14h à 17h sans rendez-vous. 6, rue Drouot (9 e). Tél. 01 71 37 76 56 Y Garantir la sécurité Depuis 2001, la Ville de Paris a augmenté sa participation au budget de la Préfecture de 35%, notamment par la modernisation de la Brigade des Sapeurs Pompiers et la revalorisation des traitements des agents. La sécurisation des « points écoles », le financement des correspondants de nuit et l’aide au groupement parisien interbailleurs se poursuivent. « Informer sur les chantiers » David Crave, responsable de la 8 e section territoriale de voirie (12 e et 13 e arrondissements) Pourquoi améliorer l’information sur les chantiers ? Les chantiers de voirie perturbent la vie quotidienne. Nous devons fournir une information accessible et expliquer les raisons des travauxprès des lieux d’habitation et de passage. Les automobilistes doivent, par exemple, pouvoir adapter leur itinéraire à l’avance sans être surpris. Qu’avez-vous mis en place ? Les lettres d’information sont généralisées depuis 2001. Une semaine avant le début d’un chantier, elles sont distribuées dans les boîtes aux lettres du quartier concerné. Le numéro de téléphone d’une personne relais, qui connaît les aménagements en cours, y figure. Nous avons aussi mis en place depuis quelques semaines de nouveaux panneaux plus visibles, systématiquement accrochés aux barrières de chantier: nature, date de début et de fin des travaux. Et sur Internet ? Toutes les infos sur les chantiers en cours, arrondissement par arrondissement, sont accessibles en appelant le 39 75 ou sur Paris.fr www.deplacements.paris.fr Y Recensement annuel Depuis 2004, le recensement est remplacé par des enquêtes annuelles auprès d’échantillon de la population. Du 18 au 24 janvier, les agents recenseurs, identifiables à leur carte, déposeront aux logements sélectionnés des documents et les récupèreront. Ils peuvent vous aider à les remplir. Participer est une obligation légale. Plus d’info auprès de la mairie d’arrondissement
À quoi servent vos impôts ? Comme annoncé dans le contrat de mandature passé avec les Parisiens, la Ville de Paris n’a pas augmenté depuis 2001 les taux des impôts locaux (taxes d’habitation, professionnelle, foncier bâti et non bâti), tout en maintenant l’emprunt à un niveau très modéré (27%), largement inférieur à celui atteint en 1997 (57%) et à la moyenne des grandes villes françaises. ■ Priorité à la solidarité Tout en préservant ses grands équilibres financiers, la Ville privilégie la solidarité. La lutte contre les inégalités trouve sa traduction concrète dans l’effort pour le logement (404 M € en 2006) et l’aide aux familles. Alors qu’au niveau national on Evolution des taux de la fiscalité locale Taxe professionnelle Taxe d’habitation (Ville + Département) compte près de 10% de personnes pas ou mal logées,Paris a financé 18622 logements sociaux depuis cinq ans et 4500autres sont encore prévus d’ici 2007. A cette échéance,environ 27000logements auront été créés au bénéfice de 75000personnes.Parallèlement,la lutte contre l’habitat insalubre se poursuit. D’ici fin 2007, quasiment toutes les familles vivant dans des immeubles en état irrémédiable d’insalubrité auront été relogées. Pour pallier l’augmentation des tarifs du gaz et de l’électricité, le dispositif « Paris solidarité habitat » (lire p.24) offre aux plus défavorisés une aide. Enfin, comme l’effort de l’Etat contre l’exclusion n’est pas suffisant,la Ville de Paris participe à la création et à la réhabilitation de centres d’hébergement d’urgence et s’engage pour y améliorer l’accueil. ■ La Ville aide les associations La Ville de Paris soutient très largement les associations de solidarité,grâce,notamment, à des subventions. Par exemple, en plus des trois millions de repas qu’elle finance chaque année, la Ville aide aussi la Banque alimentaire et les associations de terrain, comme les Restos du Cœur, en leur fournissant des emplacements pour les distributions ou en finançant la rénovation de locaux. Ces aides de la Ville se poursuivent en été grâce à d’autres associations comme le Cœur des haltes (lire ci-dessous) et Août Secours alimentaire.En 2005,pour lutter contre l’exclusion, la Ville de Paris a ainsi consacré 4,5M € aux Espaces solidarité insertion et attribué plus de 2M € au Samu social. www.economie.paris.fr et www.solidarites.paris.fr fiscalitéIlServices interview Vous dites que les taux des impôts locaux n’ont pas changé, alors que ce que l’on paie en 2006 diffère de ce qu’on payait en 2001… Christian Sautter : Le montant figurant sur la feuille d’impôt a pu varier depuis Christian Sautter, adjoint en charge du Développement économique, des Finances et de l’Emploi. 2001,notammenten raison des évolutions des bases fiscales qui nous sontimposées par l’Etat.En revanche, en ce qui concerne les taux fixés par la Ville, pour la septième année consécutive,nous les maintenons. Cette stabilité tranche avec la période précédente (par exemple entre 1995 et 2001, la taxe d’habitation progressait de 7%). Et ce malgré d’importants transferts de compétences, sans moyens financiers correspondants.Au titre du RMI,l’Etatdoitau contribuable parisien 52M € pour 2005 et 65M € pour 2006. En tout l’ardoise se monte à 250M €. Malgré ça, Paris continue d’investir... Oui, notamment pour les transports. Le financement croissant du Stif (Syndicat des transports d’Ilede-France), 227M € en 2006 et plus de 300M € en 2007, nous permet de favoriser le nombre d’autobus et de rames de métro en circulation ainsi que l’extension des plages horaires.Parallèlement,depuis 2000, nous avons doublé l’investissement pour l’aménagement du tramway, les couloirs du Mobilien et les circulations douces. Au total, cela représente près de 10% du budget. Comment conciliez-vous de tels choix ? Avec un endettement maîtrisé, pas de mystère, on fait des économies en luttant contre les gaspillages, notamment sur les dépenses de fonctionnement (factures de téléphone,voitures,chauffeurs…),ainsi qu’avec une gestion rigoureuse des frais financiers (9 M € d’économies). Dernièrement, la vente de 5 000 bouteilles de la cave de l’Hôtel de Ville a rapporté 900000 €.Nous avons aussi mis en place une politique d’achat qui nous permet de regarder de près ce que nous dépensons. RENCONTRE Danielle Huèges, secrétaire générale du Cœur des haltes Comment la Ville de Paris participe-t-elle à votre action ? Elle subventionne nos différents lieux : la Maison pour les femmes dans le 13e, les accueils de jour que nous gérons. La Ville nous aide (à hauteur d’1,2 million d’euros par an, soit plus de 10% de notre budget global) dans l’accompagnement des RMIstes, notamment pour la cellule Insertion Emploi à Bercy, qui permet de suivre les personnes en difficulté sur six mois. Ce partenariat est-il seulement financier ? Non, la Maison pour les femmes a dû déménager. La Ville nous a trouvé le lieu rue du Château-des-Rentiers. Grâce à ses subventions et à une participation de la Région, nous avons pu le réhabiliter aux normes. Par ailleurs, une concertation constante avec la Ville existe pour lutter contre l’exclusion. trimestriel décembre 2006IlàParisIl25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :