à Paris n°18 mar/avr/mai 2006
à Paris n°18 mar/avr/mai 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de mar/avr/mai 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : Emploi, famille, solidarité : vive l'égalité !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
services en bref... Leur mission : aider les plus jeunes. Mission possible L’originalité de Mission Possible, dans le quartier Crimée (19 e) , est de s’occuper d’enfants très jeunes, de 6 à 12 ans, en grande difficulté. Le problème peut venir de la scolarité, du comportement ou de difficultés sociales ou familiales. La réussite de la démarche initiée par Claude Beau, vice-présidente au tribunal de grande instance, tient sans doute dans la globalité de la prise en charge. Partenaire de l’Education nationale, l’association reçoit des enfants repérés par les enseignants ou des travailleurs sociaux. Tous les soirs après l’école, une équipe pluridisciplinaire (professeurs, juristes, éducateurs, psychologue, pédopsychiatre, ostéopathe, animatrice d’art plastique et de théâtre, écrivain, assistante sociale et autres bénévoles du quartier) accueille les enfants pour un goûter auquel succède un temps consacré aux devoirs ou à des ateliers artistiques et des jeux. Les parents sont également très impliqués, ce qui leur permet de suivre la progression de leur enfant. Au vu des résultats obtenus par Mission Possible depuis sa création en 2001, la démarche se développe : une deuxième structure vient d’ouvrir porte de Bagnolet (20 e). Mission Possible : 6-10, rue Labois-Rouillon (19 e) , tél. 08 70 70 70 60, et 12, rue Henri-Duvernois (20 e) , tél. 01 40 30 05 85. TRANSPORTSL Place au noctilien Vous travaillez, vous sortez ou simplement vous vous baladez la nuit ? Depuis septembre dernier, le Noctilien vous permet de sillonner Paris et sa banlieue au moyen de 35 lignes de bus: 27 lignes dépendent de la RATP et huit appartiennent au réseau SNCF/Transilien et desservent la grande banlieue. Cinq terminus servent de points de correspondance: Châtelet, gare de l’Est, de Lyon, Montparnasse et Saint- Lazare. Les tarifs sont identiques à ceux pratiqués de jour et l’attente varie entre 10 et 17 minutes pour Paris, et une heure pour la grande banlieue. A noter: le service de nuit est assuré tous les jours de l’année. Infos au 39 75 et sur www.deplacements.paris.fr 26 trimestriel mars 2006 GUIDEL Priorité à la solidarité Le guide Solidarité Paris 2006 est à votre disposition dans tous les lieux publics (mairies d’arrondissement, associations, centres d’hébergement, centres du CAS, lieux de distribution de repas, centres de santé). Il répertorie les contacts utiles pour s’orienter, chercher un hébergement, se nourrir, se soigner et se réinsérer. La solidarité reste une des priorités de la Ville qui, à cet effet, a augmenté son budget de 50% depuis 2001. Si vous connaissez une personne en difficulté, n’hésitez pas à demander ce guide pratique. Également consultable sur www.solidarites.paris.fr QUARTIERSL Après les travaux la fête ! La Ville de Paris a souhaité mettre en place des rencontres festives marquantes pour célébrer la fin des travaux d’aménagements de voirie (quartiers verts, espaces civilisés…), afin de sensibiliser les habitants au nouveau partage de l’espace public tout en favorisant les échanges et la convivialité dans les quartiers. La première édition de l’opération « Mon quartier a de l’avenir » a eu lieu en décembre sur le nouvel espace civilisé Clichy-Rochechouart (9 e/18 e) pour fêter, avec les riverains, un réaménagement qui leur profitent. Ces rencontres autour d’un verre se justifient chaque fois que des travaux conséquents perturbent la vie d’un quartier et pourront avoir lieu en début, milieu ou fin de chantier. La fin des travaux du boulevard Jean- Jaurès a été fêtée fin février. Plus d’infos sur www.deplacements.paris.fr
S’INFORMER I La Maison du Handicap est là ! Depuis janvier 2006, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) est en place. A la veille de son emménagement, elle remplit déjà l’essentiel de sa mission: mieux répondre aux besoins des personnes handicapées. Un numéro de téléphone gratuit répond d’ores et déjà à toutes les questions qu’une personne handicapée et sa famille peuvent se poser concernant les droits, les aides LOISIRS I Tous au ciné ! et les démarches. Un numéro de télécopie, notamment pour les personnes sourdes, est également disponible et la rubrique « Handicap » du site Paris.fr est un moyen rapide d’obtenir des informations. De nouveaux formulaires vont faciliter les demandes d’aides et une nouvelle prestation est créée : la prestation de compensation du handicap. Les personnes handicapées seront bientôt reçues en un lieu Un samedi par mois, le cinéma L’entrepôt (14 e) ouvre ses portes à toutes les personnes souffrant de troubles du comportement (handicap mental, autisme, polyhandicap…) ainsi qu’à leur entourage, parents, proches ou amis. Avant et pendant la séance, des bénévoles de l’Association des parents et amis des enfants de Marie Abadie (Apaema) accueillent les personnes, les aident à s’installer, éclairent le chemin s’il faut pendant la projection ou accompagnent un enfant aux toilettes. Toutes les conditions sont réunies, alors bonne séance ! Séances les samedis à 11h. L’entrepôt : 7/9 rue Francis-de-Pressensé (14 e). Tél. 01 45 40 07 50. www.cinemadifference.com ou www.apaema.org à savoir Y Quotidiens pour les aveugles Les principaux journaux sont désormais disponibles en version vocale pour les personnes non-voyantes et en gros caractères pour les personnes mal voyantes dès le jour de leur parution dans cinq bibliothèques. 15 bis, rue Buffon (5 e) , 36/40 rue Émeriau (15 e) , 20 bis, av. Parmentier (11 e) , 154, rue Lecourbe (15 e) , 37/39, rue Saint-Blaise (20 e). unique et toutes les informations seront centralisées et diffusées grâce à un accueil spécialisé. Numéro gratuit (depuis un poste fixe) : 0 805 80 09 09. Télécopie : 01 44 84 41 58. www.handicap.paris.fr EMPLOI I Un centre d’appels adapté Handicall est un centre d’appels créé il y a près de deux ans à Bordeaux, avec l’idée de faire travailler des personnes présentant tous types de handicaps. Au départ, il s’agissait de donner à un projet économique et éthique une dimension d’insertion et de reconstruction professionnelle. Expérience concluante, 18 salariés ont ainsi été embauchés en CDI à Bordeaux, l’entreprise est en plein essor et ses créateurs ont décidé de répliquer le modèle à Paris. Soutenus par la Ville, ils ont trouvé des locaux dans le 11 e arrondissement et ont commencé leur recrutement à partir de CV déposés dans le cadre du forum Paris pour l’Emploi et d’Handipass (service spécialisé de l’ANPE). Handicall : 18, rue du Faubourg-du-Temple (11 e). Siège social à Bordeaux, tél. 05 57 19 94 50. www.handicall-center.com Y Tourisme des sourds L’association Actis favorise l’accès à la culture des déficients auditifs et facilite leur insertion professionnelle dans les domaines de l’art et du tourisme. Elle a créé pour eux un organisme de voyages adapté, avec notamment des séjours pour les jeunes de 14 à 18 ans. 77, rue Dunois (13 e). Tél. 01 45 86 31 75. http:Ilperso.wanadoo.fr/actis-paris Y Le théâtre en audio L’association Regard’en France Cie propose désormais un centre de ressources « théâtrehandicap » en Ile-de-France. Elle vient d’ouvrir le Fonds sonore, offrant ainsi un accès gratuit à des textes de théâtre aux personnes souffrant de déficiences visuelles. Le Fonds théâtral sonore, tél. 0142741787. www.lefondstheatralsonore.com trimestriel mars 2006 services handicap 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :