à Paris n°17 déc 05/jan-fév 2006
à Paris n°17 déc 05/jan-fév 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de déc 05/jan-fév 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : conseils de quartier, de la jeunesse, associations... pourquoi il faut participer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Citoyens ensemble Paris, ville multiculturelle, se construit et se nourrit de la diversité de ses habitants. D’où la nécessité de permettre à chacun de s’intégrer et de s’investir dans la vie de la cité. Aujourd’hui plus de 310 000 étrangers vivent à Paris, soit 14% de la population totale.Parmi eux,200000 ne sont pas ressortissants de l’Union Européenne et n’ont donc pas le droit de vote. En 2001, la Ville de Paris a créé la délégation à l’intégration et aux étrangers non communautaires pour leur permettre de s’exprimer et d’exister dans une ville qui a fait de la pluralité culturelle sa richesse. Sa mission s’articule autour de quatre axes: la citoyenneté, l’accès aux droits, la mise en valeur des cultures et la lutte contre les discriminations. Vivre ensemble, c’est tout d’abord communiquer. C’est dans ce but que le Conseil de la citoyenneté des Parisiens non communautaires 12 décembre 2005 - janvier 2006 (CCPNC) a vu le jour en janvier 2002. Cette instance participative, composée de 90 personnes issues d’une trentaine de nationalités, donne la parole aux étrangers en les associant à la vie de la municipalité. Outre son implication sur des dossiers comme les foyers de travailleurs migrants, le CCPNC poursuit son action en faveur du droit de vote des étrangers aux élections locales en co-organisant sur ce thème la « Votation Citoyenne » du 5 au 11 décembre. Pour mieux faire connaître son travail, le CCPNC publie,deux fois par an,le journal Tous Parisiens, tous citoyens, édité à 20 000 exemplaires et consultable en ligne sur Paris.fr. Accès aux droits Vivre ensemble, c’est aussi garantir à chacun le même accès aux droits. Un point essentiel quand on sait que les populations étrangères sont les plus fragilisées, la méconnaissance de la langue étant souvent la principale barrière. Plusieurs outils ont donc été mis en place comme la formation en langue française des à savoir Le CCPNC c’est : 90 membres issus d’une trentaine de nationalités (hors Union Européenne) Huit commissions thématiques : accès aux droits fondamentaux, affaires sociales, coopération internationale, développement économique et formation, information et communication, jeunes, culture et éducation, qualité de vie, égalité femmes hommes) Un rapport annuel présenté au Conseil de Paris Un journal biannuel : Tous Parisiens, tous Citoyens agents étrangers de la Ville et la réorganisation des cours municipaux pour adultes, qui connaissent une progression de 30% depuis trois ans, sur l’alphabétisation et le français. À
Pour informer les populations étrangères, une brochure en cinq langues sur le logement social à Paris et une autre sur les droits des femmes ont été éditées. Pour ce qui est de l’assistance juridique, deux points d’accès aux droits (PAD) ont été ouverts dans les XVIII e et XIX e arrondissements, et un troisième est prévu début 2006 dans le XXe. Quant aux étudiants étrangers (15% des étudiants parisiens), ils disposent désormais de deux antennes, à la Cité Universitaire et Alger, l’expertise parisienne est au service de au Crous, où sont regroupés tous leurs interlocuteurs afin de faciliter leurs démarches. Mémoire de l’immigration La mise en valeur de la richesse culturelle de chacun fait partie de la politique d’intégration. A commencer par la mémoire de l’immigration, élément essentiel pour rappeler tout ce que ces populations ont apporté à la construction de la capitale. La Ville s’est donc beaucoup investie dans la création de la Cité nationale de l’histoire et de l’immigration, qui ouvrira ses portes en 2007 au Palais de la Porte Dorée (12 e) : deux représentants de la Mairie de Paris font partie de son conseil d’administration. Dans une optique plus Le Conseil de la citoyenneté des Parisiens non communautaires, réuni dans la salle du Conseil de l’Hôtel de Ville. festive, Nuit Blanche 2006 sera placée sous le signe du métissage culturel. Avant cela, l’Afrique sera à l’honneur, en juin prochain, avec Africaparis, une manifestation qui mêlera musique, arts plastiques et arts vivants. Vivre ensemble c’est aussi accepter l’autre avec ses La mise en valeur de la richesse culturelle de chacun fait partie de la politique d’intégration. différences. Tel était le message du grand concert gratuit contre le racisme, l’antisémitisme et toutes les autres formes de discrimination, le 15 octobre dernier au Zénith. Un message repris quelques semaines plus tard solidarité interview : Quel bilan faites-vous après trois années de travail ? Khédidja Bourcart : En créant cette délégation, la municipalité a voulu porter l’accent sur une part de Khédidja Bourcart, adjointe chargée de l’intégration et des étrangers non communautaires. la population qui restait dans l’ombre. Aujourd’hui une administration existe: la mission intégration est reconnue par les autres directions de la Ville et impulse un certain nombre d’actions.La place de l’étranger dans la vie de la cité est davantage prise en compte depuis que le CCPNC remet un rapport annuel.De gros efforts sur les actions de prévention et de lutte contre les discriminations raciales en direction des Parisiens ou du personnel municipal ont également été faits. Le droit de vote des étrangers aux élections locales reste votre principal objectif ? Etre citoyen d’une ville, c’est aussi avoir une légitimité à donner son avis sur l’action municipale. D’où qu’ils viennent, quel que soit leur statut,les Parisiennes et les Parisiens participent à la vie et l’avenir de notre ville.Le vote de toutes et tous est essentiel pour la cohésion. La Ville de Paris soutiendra, avec le CCPNC, la campagne de votation citoyenne qui se déroulera du 5 au 10 décembre. dans les rues de Paris avec une grande campagne d’affichage autour de la diversité. Retrouvez le CCPNC, la politique d’intégration et la votation citoyenne (lieux, dates) sur www.citoyennete.paris.fr Tous en scène contre les inégalités Le 15 octobre, la Ville organisait au Zénith un concert gratuit contre toutes les discriminations. Sous la bannière « Tous égaux, tous en scène », les artistes se succédaient dans une ambiance survoltée : Jenifer, Bénabar, Corneille, Calogero, Amel Bent… Les associations étaient également présentes pour sensibiliser le public. Avant le concert, un théâtre-forum mettait en scène des situations de discrimination, invitant le public à imaginer une issue positive. Un événement pour marquer l’engagement de la Ville et mettre en avant le travail de fond mené par le Conseil parisien de la jeunesse. décembre 2005 - janvier 2006 actualité 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :