à Paris n°16 oct/nov 2005
à Paris n°16 oct/nov 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de oct/nov 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : Face à la crise du logement

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 SOL EN CIRQUEI Zazie, conteuse engagée Elle est l’une des instigatrices de Sol en cirque, un conte pour enfants qui se joue cet hiver au Bataclan en faveur de la lutte contre le sida. Comment est né le concept de Sol en cirque ? Zazie : Un beau matin,je me suis réveillée avec ces mots en tête, « sol en cirque ». J’ai consulté deux amis, Vincent Baguian et Jean-Marie Leau. Ensemble, nous avons imaginé un conte avec des animaux, une sorte de métaphore pour parler aux enfants de la maladie du sida sans les effrayer. Qu’espérez-vous en touchant un jeune public ? Les enfants sont des êtres aussi légers que profonds.Ils comprennent très bien le message de soutien que porte le spectacle. Je pense qu’aujourd’hui on ne peut plus faire de l’humanitaire en alarmant les populations.L’idée estd’éveiller les consciences sans culpabiliser les individus. Jouez-vous dans le spectacle ? Chaque artiste est présent à sa façon.Mais l’idée est de passer la main à de jeunes en bref YThéâtre pour tous En 2004, la compagnie O Clair de la Lune, soutenue par la mairie de Paris, a ouvert une école de théâtre accessible aux enfants handicapés. L’objectif est de permettre à ceux qui le souhaitent de pratiquer, d’acquérir les techniques et de favoriser les échanges pour briser les a priori quant au handicap. Tél. 01 42 74 17 87. www.oclairdelalune.com octobre - novembre 2005 BIBLIOTHEQUEI La TGB des enfants Depuis le 6 juin dernier, les enfants ont leur Très Grande Bibliothèque. L’idée était de réunir en un même lieu tous les ouvrages pour enfants et adolescents édités en France depuis 1960, plus quelques romans étrangers. Au total, 59 000 romans, 39 000 livres d’images,11 000 recueils de contes,9 000 bandes dessinées… Caverne d’Ali Baba pour les amoureux de la lecture en herbe, le centre La joie par les livres est né à Clamart en 1965.Au fil des ans,la collection s’est enrichie.Un dixième du fonds est en libre accès, le reste consultable sur demande. Des professionnels sont disponibles pour guider tout un chacun au cœur de ce labyrinthe de la connaissance. La joie par les livres. Du lundi au vendredi, inscription gratuite. 25, bd de Strasbourg (10 e).Tél. 01 55 33 44 44. www.lajoieparleslivres.com chanteurs qui vont promouvoir le spectacle à notre place. Pourquoi cet engagement vous tient-il à cœur ? Je suis mère moi-même et donc une adulte responsable qui se préoccupe du monde de demain. Et puis j’ai perdu un ami il y a quelques années.Il était malade,je n’étais pas là et quand je suis arrivée il était trop tard.La chanson Dodo Rémilui est dédiée… A partir du 7 décembre au Bataclan. 50, bd Voltaire (11 e). Réservation : 01 43 14 35 35. YMille et une plumes Créée à l’espace Jemmapes en septembre 2004, La légende des mille et une plumes est une comédie musicale pour petits et grands. Gaston et Ferdinand, les héros de cette odyssée racontent à leur façon la création du monde. Une vision à la fois poétique et drôle du Big bang. Les Folies Bergères. 32, rue Richer (9 e). Tél. 0 892 681 650. SCIENCESI « C » à Paris Mesurer la vitesse de la lumière à l’aide d’un tir laser visible entre l’Observatoire de Paris et Montmartre ? C’est possible,grâce à l’exposition « C » à Paris, vitesse de la lumière : histoires et expériences.Dans le cadre de l’année mondiale de la physique,l’Observatoire de Paris et l’Université Paris 6 s’associent pour aborder le thème de la lumière avec le plus grand nombre.L’exposition présente notamment le rôle des astronomes dans l’histoire de la physique. On y découvre comment ils ont autrefois mesuré les dimensions de la terre, avant que la vitesse de la lumière ne soit une unité de mesure… « C » à Paris s’ouvre par un tir laser le 1 er octobre dans le cadre de Nuit Blanche. Du 2 octobre au 4 décembre. Entrée libre. 61, av. de l’Observatoire (14e). Tél. 01 40 5 1 22 94. www.obspm.fr Y Histoires diaboliques Saviez-vous que le diable de la Butte-aux-cailles était le plus riche de Paris, suscitant la convoitise chez ses amis les diables de Montmartre ou du Trocadéro ? Mais quel était donc son butin ? Cette légende et bien d’autres, dans ce fort beau volume des Nouvelles histoires pour Camille. Les cinq diamants du diable, par François Caradec. Éd. Giboulées Gallimard jeunesse, 72 p., 11 €.
Raphaëlle Aubert et son ABC Graphiste, Raphaëlle Aubert est l’auteur de deux ouvrages sur l’art pour les petits et les grands enfants. Pour apprendre en s’amusant. Comment sont nées les idées de ces livres ? Raphaëlle Aubert : Je suis graphiste de formation et je me suis toujours intéressée à l’univers de l’enfance. J’ai moi-même deux enfants et je trouve souvent que les livres existant se prennent trop au sérieux. Passionnée par les arts en général, j’ai eu envie d’initier les enfants entre 8 et 12 ans de manière ludique et interactive et j’ai écrit L’ABC de l’art. Par la suite, les éditions Parigramme m’ont proposé d’adapter le concept à Paris. Comme je suis totalement amoureuse de cette ville, j’ai trouvé l’idée intéressante et j’ai accepté. Quel était pour vous l’essentiel à montrer ? J’ai imaginé ce livre à partir d’une liste de mots grâce auxquels j’allais pouvoir aborder des thèmes importants.Par exemple,feux rouges pour illustrer la circulation. Il est question d’Haussmann, de Notre Dame, de la Seine… Je souhaitais livrer une anecdote par page,j’ai donc effectué de nombreuses recherches en bibliothèque, pour vérifier tout ce que j’avançais. Vous travaillez seule ? Non, au contraire ! C’est le fait de joindre plusieurs compétences sur le même projet qui me plaît.J’ai fait appel pour ces livres,entre autres, Elle chante le jazz Anne Ducros nous séduit une nouvelle fois par la souplesse de sa voix, sur un disque qu’elle a voulu exclusivement de reprises. Séduits, nous le sommes également par le choix des morceaux – Gnossienne n°1 d’Erik Satie, Naima de John Coltrane, Les feuilles mortes – et les musiciens exceptionnels dont elle est entourée, tels Chick Corea, Jacky Terrasson ou Enrico Pieranunzi, qui transcendent la richesse mélodique de cet album. L’artiste se produit au Bataclan le 15 octobre (JVC Jazz festival). Piano, Piano, par Anne Ducros. Dreyfus Jazz. 19,90 €. Rythmez vos journées Voici une compilation qui prend la forme de cinq albums, à écouter aux différents moments du jour et de la nuit. Pour s’initier, redécouvrir les grands classiques ou simplement rythmer votre journée. Chaque titre a été remis en valeur par un procédé sonore révolutionnaire. Le jazz ça conserve, compilation en 5 volumes. Dreyfus Jazz. 15,50 € le CD. à une illustratrice de talent, Babeth Batter,ainsi qu’à un tout jeune graphiste,Pierre Urbain.Pour ma part,je me suis occupée essentiellement des textes. Quel est le principe de ces livres ? L’idée est d’apprendre en s’amusant, de faire appel aux sens. C’est ainsi que l’on retient le mieux. Ces livres sont interactifs. J’y ai glissé rébus, coloriage, devinettes… Des jeux qui permettent à l’enfant de s’approprier l’ouvrage.J’aime partir d’une œuvre et jouer avec. C’est le cas de La Joconde de Léonard de Vinci. J’en présente les versions de Fernand Léger et Marcel Duchamp, pour montrer que l’on peut copier avec humour et talent. Avez-vous d’autres projets dans cette collection ? Je pense que l’on peut décliner ce type de livres sur une multitude de thèmes, et je pense même à des livres pour adultes. J’aime décrire les coulisses d’un phénomène, voir ce que l’on ne montre pas et montrer ce que l’on ne voit pas. A titre personnel, je préfère les cuisines à la salle de réception d’un château. L’ABC de l’art,etL’ABC de Paris, par Raphaëlle Aubert. Éditions Parigramme. 12 € chacun. Si vous ne recevez pas le magazine dans votre boîte aux lettres, vous pouvez vous abonner gratuitement : • en appelant le 39 75 (coût d’un appel local à partir d’un poste fixe)• ou en vous inscrivant en ligne sur www.paris.fr• ou en renvoyant le coupon ci-dessous à l’adresse suivante : Magazine à Paris 4, rue Lobau – 75004 Paris Je désire recevoir gratuitement le magazine Nom : Prénom : N°rue/av/bd : Code postal : I7I5I_I_I_I Paris culture



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :