à Paris n°13 jan/fév/mar 2005
à Paris n°13 jan/fév/mar 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de jan/fév/mar 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 46

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : Des jeux pour tous, tous pour les Jeux

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
44 àParis SYLVIE VARTAN, MUSE DE LA MODE Yves Saint Laurent, Marc Bohan et Gianfranco Ferre pour Dior, Jean- Paul Gaultier… les plus grands noms de la haute couture l’ont habillée. Dès 1961, Sylvie Vartan occupe la scène de la mode. Modèle, elle fait la couverture de Elleou de Vogue. Styliste, elle crée sa propre marque de prêt-àporter en 1965. Sur scène, pionnière des shows à l’américaine, elle fait appel au costumier new-yorkais Bob Mackie. Du yéyé à nos jours, en passant par les années disco et 1980, le musée Galliera nous fait revivre le parcours de la chanteuse à travers ses tenues. > Du 16 octobre au 27 février, du mardi au dimanche, de 10h à 18h, musée Galliera. Tél. 01 56 52 86 00 et www.paris.fr LA MAIRIE EXPOSE SES ARTISTES Les agents de la Ville ne sont pas simplement des administrateurs. A l’occasion d’une exposition dans les salons de la Mairie, ils invitent les Parisiens à découvrir leurs talents cachés. Peinture, sculpture, dessin, photo et autres arts appliqués, plus de 500 œuvres se montrent à ce rendez-vous, qui avait attiré l’an dernier plus de 20000 curieux. Les fleuristes de la Ville ne sont pas en reste: le temps de l’exposition, ils laissent libre cours à leur imagination et dévoilent, sur le parvis de l’Hôtel de Ville, leurs compositions florales originales. > Du 5 au 14 octobre, de 10 h à 19h, les mercredi jusqu’à 21h, à l’Hôtel de Ville, entrée libre. Tél. 39 75 (coût d’un appel local depuis un poste fixe) PARIS MULTICULTUREL « L’étranger dans la ville », c’est le thème de cette 3 e édition de la Semaine des cultures étrangères à Paris, où la capitale met à l’honneur la diversité des cultures qui la compose. Les Centres culturels iranien, irlandais, italien, hongrois, roumain, suisse, russe, l’Institut Gœthe, la Maison du Japon, l’Institut Cervantès comptent parmi les 35 sites qui se mobilisent pour cette semaine placée sous le signe de la découverte de cette pluralité. Expositions, rencontres, débats, cinéma, concerts, danse... sont au programme. > Du 27 septembre au 3 octobre. Tél. 01 44 43 21 57 et www.ficep.info URBANISME Les architectes ont leur Maison Depuis le mois de juin dernier, Paris s’est doté d’un espace de débats et de rencontres: la Maison de l’architecture. Créé à l’initiative de l’Ordre des architectes d’Ile-de-France, ce lieu d’échange doit permettre la diffusion de l’information dans les domaines de l’urbanisme et de l’architecture. Installée, grâce à la Ville de Paris, dans l’ancien couvent des Récollets, la Maison de l’architecture bénéficie d’une adresse centrale et chargée d’histoire. Fondé il y a quatre siècles, le couvent des Récollets fut successivement… couvent, puis caserne, hospice, hôpital militaire, école d’architecture et squat d’artistes avant un incendie, en 1992. Sa rénovation, par Karine Chartier et Thomas Corbasson, témoigne de ce passé puisque les architectes ont pris le parti de conserver les traces de ces multiples affectations, comme, par exemple, les fresques réalisées par les collectifs d’artistes. Un espace professionnel et culturel à découvrir pour mieux comprendre la ville.• EXPOSITIONS Un riche mois de la photo Cette année, le Mois de la photo, avec pour thème « Histoire, histoires: du document à la fiction », s’associe avec deux autres capitales, Vienne et Berlin, et prend ainsi une dimension européenne ! Un échange est organisé entre les capitales : ainsi, l’exposition « Images de Viennois » est présentée à Berlin et à Paris, tandis que, en Autriche, la capitale française propose une rétrospective Cartier- Bresson, et que l’Allemagne y présente le photographe documentariste Willy Römer. Plus de 60 expositions dans chaque ville vont donc se répondre durant tout ce mois. Outre les expositions à la Maison européenne de la photographie, on pourra voir, par exemple, « Berlinskaja Lazur » au Pavillon de l’Arsenal, « L’évolution du regard photographique sur l’Afrique » à l’Institut polonais. Photo : Casimir Zapourski. > Maison de l’architecture, 148, rue du Faubourg-Saint-Martin (10 e). Tél. 01 53 26 10 60 « L’histoire de la photographie argentine » à la Maison de la Radio. Farniente dans la ville, 1952, photo : Anne-Marie Heinrich. « L’évolution du regard photographique sur l’Afrique » à l’Institut polonais, ou « L’histoire de la photographie argentine » à la Maison de la Radio.• > Du 29 octobre au 29 novembre. Maison européenne de la photographie. Tél. 01 44 78 75 26
THÉÂTRE MOUFFETARD Un acteur aux commandes Depuis un an, Pierre Santini est à la tête du théâtre Mouffetard. Pour cet acteur et metteur en scène, ce théâtre est fortement inscrit dans son quartier. C’est aussi une scène d’expression pour une compagnie de théâtre. A son arrivée, la saison avait commencé. Un spectacle seulement était en préparation, De si tendres liens, de Loleh Bellon. « En moins d’un mois, nous avons impulsé une nouvelle image à ce théâtre d’arrondissement: plaquettes, affiches, contacts avec la presse et les commerçants », explique Pierre Santini. « Pendant les représentations, on sentait un nouveau souffle ». Car si le directeur n’est pas sur scène, comme l’an dernier pour Mariage en blanc, de Roberto Cavosi ou, cette saison, FESTIVALS Scènes d’automne D’un côté, l’impertinence de Michel Foucault, de l’autre les légendes du Nord. Les festivals de cette rentrée vont à coup sûr nous transporter. En hommage au philosophe et historien Michel Foucault, le Festival d’automne prend le parti de nous restituer son regard critique et dérangeant. Au théâtre de la Bastille, Jean Jourdheuil a conçu un spectacle autour de la pensée de l’auteur ; le centre Pompidou propose une exposition sur le philosophe ; la Maison de la Radio ouvre son studio 105 et diffuse un enregistrement inédit de 1966, suite à la publication de Les mots et les choses ; au palais de Tokyo, écrivains et philosophes se retrouvent pendant une performance de 24h. Les œuvres de Jean Barraqué, dont Foucault disait que « c’est l’un des musiciens les plus géniaux », sont dans Angelo, tyran de Padoue, de Victor Hugo, il n’est jamais très loin. Il écoute, regarde, rencontre le public, se promène dans le quartier ; les habitants de la rue commencent à le connaître. Pierre Santini veut sensibiliser et fidéliser son public. Pour ça, la programmation de rentrée est un savant mélange d’œuvres classiques et contemporaines. Le théâtre présente tous les soirs deux spectacles, le premier à 19h, le second à 21h. Originalité de cette saison, les mardis médicaux: dans « Mon » Knock, le PrJean- Paul Escande vient raconter les dessous de la médecine et l’envers du décor hospitalier.• > Théâtre Mouffetard, 73, rue Mouffetard (5 e). Tél. 01 43 36 87 88 et www.culture.paris.fr À VOIR AU THÉÂTRE MOUFFETARD HANNAH K., DE RENAUD MEYER. Après la mort de Mme K., une vieille dame polonaise, sa jeune voisine plonge dans son passé, à travers le journal qu’elle a tenu dans le ghetto de Varsovie, de février 1941 à septembre 1942. ANGELO, TYRAN DE PADOUE, de Victor Hugo. Passion, force, autorité sont au cœur de ce drame où Pierre Santini est Angelo, notable, mari tyrannique et amant jaloux. Une pièce rapide qui fait basculer la vie de ses protagonistes en trois jours. présentées au théâtre du Châtelet, le temps d’un concert, sous la direction de Sylvain Cambreling. Parmi les autres manifestations, ne pas manquer l’exposition de Nan Goldin, qui remplit la chapelle Saint-Louis de la Salpêtrière du souvenir de sa sœur rebelle, ou encore le retour sur la scène parisienne de Carmelo Bene, au théâtre de l’Odéon. De son côté, le Festival d’Ile-de-France nous plonge dans l’univers envoûtant des grandes sagas du Nord. A noter, en particulier, les nuits d’Irlande (danses et balades), au cirque d’Hiver- Bouglione, une série de concerts (Factory) pour explorer ces nouveaux courants qui mèlent jazz et électronique, au Trabendo, et le concert de la claveciniste Elisabeth Chojnacka, aux Bouffes du Nord.• > www.festival-automne.com > www.festival-ile-de-France.com sortir 45 PETIT THÉÂTRE DE LA DRH Le GGI (Grand groupe industriel) se retructure. Un service de ressources humaines va mettre en place tests loufoques et stages surprenants. Dans une ambiance insouciante où la communication ne se fait que par intranet, les salariés sont éliminés comme des virus informatiques. Y a pas d’sous, y a pas d’sous, y a pas d’soucis, comédie de Patricia Koseleff (compagnie Teatro Pazzo) rit de nos travers professionnels et humains. Jusqu’au 23 octobre. > Kiron espace, 10, rue la Vacquerie (11 e). Tél. 01 44 64 11 50 JAZZ EN PIANO ET VOIX Pour sa 8 e édition, le JVC Jazz Festival Paris invite plus de 150 artistes pour 40 concerts, en 9 jours, dans 10 salles parisiennes, du 15 au 23 octobre. Autour du thème « Le piano et la voix », le Grand Rex réunira le 19 octobre Jane Monheit, Eliane Elias et Peter Cincotti. Côté piano, Patricia Barber jouera aux Folies Bergères, et La Cigale recevra McCoy Tyner en trio. Côté voix, Anne Ducros et Laïka Fatien chanteront au New Morning. Sans oublier Sarah Morrow, tromboniste découverte par Ray Charles en 1995, qui se produira au Jazz Club Méridien Etoile, le Paris Jazz Big Band qui jouera au Café de la Danse, et Ray Barretto qui animera une soirée Salsa à l’Elysée Montmartre. > JVC Jazz Festival Paris, du 15 au 23 octobre. Programme sur www.loopproduction.com Réservations au 0892 707 507 À REUILLY, C’EST LE CIRQUE ! La pelouse de Reuilly accueille le nouveau spectacle du cirque Buren, Emplacement-placement-déplacement-36 mats, où l’on peut voir les funambules, jongleurs, cavaliers, acrobates, danseurs et musiciens investir la totalité de l’espace, bien audelà du volume traditionnel du chapiteau. > Du 17 septembre au 17 octobre, vendredi et samedi à 20 h 45, dimanche à 16h. Tél. 39 75 (coût d’un appel local depuis un poste fixe)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :