à Paris n°13 jan/fév/mar 2005
à Paris n°13 jan/fév/mar 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de jan/fév/mar 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 46

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : Des jeux pour tous, tous pour les Jeux

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 àParis Du bio dans les assiettes Depuis janvier, dans les crèches municipales, le bio s’invite à la table des tout-petits. Pour les 18 000 petits Parisiens accueillis dans les crèches municipales, pas question de s’attabler autour d’un repas précuisiné. « Tout est préparé sur place » confirme Sandra Merle, diététicienne auprès de la Direction des familles et de la petite enfance. Pour s’approvisionner, les directrices de crèche ont le choix entre deux solutions, « souvent en fonction des locaux et surtout de leurs capacités de stockage », explique la diététicienne, qui est chargée de veiller au contenu des assiettes des tout-petits. Un menu pour chaque âge Dans les faits, la moitié d’entre elles ont recours à un système de livraisons quotidiennes proposé par une société titulaire d’un marché. Celle-ci élabore des suggestions de menus et apporte tous les jours les denrées brutes nécessaires à la préparation des repas. Trois propositions de repas sont alors faites en fonction des tranches d’âges, certains aliments ne pouvant en effet pas être introduits avant l’âge de 6 mois, d’autres avant 1 an. L’autre solution consiste à faire ses courses en passant commande auprès des différents « marchés publics » (épicerie, produits frais, surgelés, etc.) attribués à des sociétés spécialisées. Les menus sont alors conçus non plus par l’entreprise qui livre les denrées, mais directement par la directrice ou par la cuisinière. Steaks hâchés et légumes bio Depuis le mois de janvier 2005, les steaks hâchés, les pommes de terre, les épinards et les carottes proposés dans les crèches se fournissant sur les marchés publics sont exclusivement issus de l’agriculture biologique. « Le choix de ces trois légumes bio, qui affichent une absence de résidus de pesticides et éventuellement une moindre teneur en nitrates, est d’autant plus pertinent qu’il sont régulièrement utilisés dans l’alimentation des toutpetits », souligne Sandra Merle. De plus, en se concentrant sur ces quatre produits phares, la Ville de Paris espère peser sur la croissance de filières bio et s’inscrit dans une démarche de développement durable. Le surcoût, qui s’élève à 200 000 € , est inscrit au budget de la Ville pour 2005. La diététicienne s’est aussi penchée sur les « fiches-produits » de l’ensemble des denrées utilisées dans les crèches. Un travail qui a permis de s’assurer que tous ces aliments respectaient bien les directives en matière d’alimentation des tout-petits. Notamment pour les protéger des risques d’allergies et des problèmes d’obésité.• crèches GARDE À DOMICILE Une nouvelle aide financière A Paris, les familles qui font garder à domicile leur enfant – né après le 1 er janvier 2004 – et qui perçoivent la Prestation d’accueil jeune enfant (Paje), versée par la Caisse d’allocations familiales, bénéficient d’une nouvelle aide financière, l’allocation « Paris Petit à Domicile ». Celle-ci est versée par le Centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP) pour les gardes rémunérées supérieures ou égales à 120 heures mensuelles. Nouveauté, cette aide est désormais accessible aux familles dès le premier enfant. Les plafonds des revenus mensuels sont fixés à 5 500 € pour les familles avec 1 enfant, 6 400 € pour celles de 2 enfants et 7 000 € pour celles de trois enfants et plus. Entrée en vigueur en janvier 2004, la Paje s’est substituée à l’Aged (1) et l’Afeama (2), deux allocations complétées par l’APPE (3), attribuée par la Ville. Celles-ci continueront d’être versées pour les enfants nés avant le 1 er janvier 2004 et ce jusqu’à l’âge de 3 ans. « Paris Petit à Domicile » sera versée rétroactivement aux familles répondant aux conditions de son attribution. Attention toutefois à déposer votre dossier avant le 30 juin 2005. (1) Allocation de garde d’enfant à domicile (2) Aide à la famille pour l’emploi à domicile d’une assistante maternelle agréée (3) Allocation Paris Petit Enfant >Pour plus d’informations: tél. 3975 (coût d’un appel local à partir d’un poste fixe). Le guide Tout-petit à Paris est disponible dans les mairies d’arrondissement, le salon d’accueil de l’Hôtel de Ville et dans les crèches. àParis janvier-février-mars 2005
Devenir parents d’accueil Le Département de Paris recrute des assistants et assistantes familiaux pour accueillir des enfants en risque de danger ou en danger. Leurs enfants sont grands, alors Pierre et Elisabeth ont décidé d’accueillir chez eux des enfants quelques semaines ou plusieurs mois. Maria reçoit chez elle, pendant les weekend et les vacances, des adolescents placés en établissement. Franck et Elsa élèvent, en même temps que leurs enfants, des enfants retirés momentanément à leur famille. Ils leur apportent un accueil chaleureux dans un cadre familial et contribuent à leur éducation. Paris a besoin de volontaires Toutes ces situations sont différentes, mais ces parents ont en commun d’avoir choisi de devenir des familles d’accueil. Actuellement, la très grande majorité des 900 assistants et assistantes familiaux qui accueillent des enfants parisiens confiés par les services de l’Aide sociale à l’enfance résident en province et en banlieue. Seuls 54 d’entre eux, accueillant àParis janvier-février-mars 2005 80 enfants, vivent dans la capitale. L’objectif est donc de recruter davantage dans Paris intra-muros. Souvent fragilisés par une histoire douloureuse ou des difficultés éducatives au sein de leur famille, ces enfants ont avant tout besoin de la chaleur d’un foyer, d’être entourés, PARIS ADOS SERVICES Un centre d’écoute et d’aide destiné aux adolescents âgés de 13 à 18 ans rencontrant des difficultés psychologiques sera créé au 2 e semestre 2005 dans le nord-est parisien. Cette structure s’appuiera sur Paris Ados Services, lieu d’accueil et d’écoute pour les jeunes en situation de rupture sociale. En plus de son centre d’écoute et de renseignements téléphoniques, Paris Ados Services – situé au 3, rue André-Danjon (19 e) – reçoit chaque année environ 600 jeunes dont près d’un tiers nécessite une mise à l’abri dans un accueil de nuit. >Renseignements : tél. 3975 (coût d’un appel local à partir d’un poste fixe). famille 23 écoutés et respectés. Les familles d’accueil doivent aussi veiller à leur éducation, leur permettre de suivre une scolarité régulière et des activités d’éveil et préserver, le plus possible, les liens entre le jeune et ses parents. Les familles d’accueil ne sont pas seules face à leur mission. Elles sont soutenues par l’équipe du Service de placement familial du Département de Paris, composée de psychologues, d’assistants sociaux et d’éducateurs spécialisés. Une vocation,mais aussi un métier Assistant(e) familial(e) est un métier. On peut vivre en couple ou être célibataire, avoir ou non des enfants, mais il faut avant tout être agréé(e) par le président du conseil général sur avis du service de Protection maternelle et infantile (PMI). Le/la candidat(e) doit retirer un dossier auprès du service social de PMI de son arrondissement. Une fois l’agrément obtenu, l’assistant(e) familial(e) reçoit une formation et signe un contrat de travail à durée indéterminée. La rémunération mensuelle est d’environ 1000 euros par enfant pour un accueil continu, à laquelle s’ajoute le versement d’indemnités pour les frais d’entretien. L’assistant(e) familial(e) bénéficie de 33 jours de congés annuels.• >Renseignements: Service d’accueil familial du Département de Paris, 67-69, rue Jean-Baptiste-Pigalle (9 e) , tél. 01 53 20 57 00. Le Département recrute aussi des assistants et assistantes familiaux en banlieue et en province. Rens.: Bureau de l’accueil familial départemental, 76-78, rue de Reuilly (12 e) , tél. 01 53 46 84 00.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :