à Paris n°10 jui/aoû 2004
à Paris n°10 jui/aoû 2004
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de jui/aoû 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : Paris insurgé, Paris libéré

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 àParis PARIS-PLAGE 2004 L’été au fil de l’eau Troisième édition de Paris-Plage du 21 juillet au 20 août. Cette année, plus d’eau, avec la création d’un bassin de baignade, plus d’animations culturelles et sportives ainsi qu’un accès facilité aux personnes à mobilité réduite. Les hamacs et transats reviennent cette année. En 2003, 3 millions de Paris-plagistes sont venus sur les bords de Seine. Plus une seule voiture sur les berges de la Seine sur 3 kilomètres et demi, entre le tunnel des Tuileries et le pont Henri IV, mais du sable, de l’eau, de la verdure, des transats, des palmiers et des parasols. Du 21 juillet au 20 août, Paris-Plage reprend ses quartiers d’été. Trente jours et trente nuits de travail, vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour les personnels de la Ville impliqués dans cette opération, avec le souci d’améliorer et de perfectionner les infrastructures et les services mis en place lors des éditions précédentes. Paris-Plage 2004 conserve sa mise en scène. Elle débute aux Tuileries, sous le soleil matinal, par des cours de gymnastique et des buvettes-petits déjeuners, se poursuit avec les plages, l’aire de pique-nique, le boulodrome et s’achève au virage Sully avec la scène musicale. Grande nouveauté cette année : Paris-Plage sera éclairé la
nuit sous ses ponts et le long de ses berges avec des ambiances lumineuses aux déclinaisons de toutes les couleurs. Des matériaux bruts (du bois, de la toile et du métal) sont utilisés pour offrir sobriété et sécurité. Quant au décor, il reste de la même couleur : bleu et blanc. Plus d’eau ! L’édition 2004 fait la part belle à l’eau avec des fontaines, davantage de brumisateurs et surtout, en réponse à un souhait largement exprimé l’an dernier, la création, entre le pont Marie et le pont de Sully, d’un bassin de baignade de 220 m 2, avec cabines de bain, prêts de matériel, cours d’aquagym… et la garantie d’une hygiène et d’une eau de qualité. Destiné principalement aux enfants, ce bassin, d’une profondeur de 1,10m, est prolongé par une pataugeoire pour les moins de 5 ans. Accolé à ce bassin, un solarium en bois est accompagné de deux brumisateurs légers. Une manière agréable d’être au bord de l’eau. « La brumisation d’un site, souligne le scénographe Jean-Christophe Choblet, Des partenaires intégrés et discrets Classé au Patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco, le site de Paris-Plage ne fait l’objet d’aucun affichage publicitaire. Ainsi, la Mairie de Paris s’est entourée de partenaires intégrés, à la présence discrète. Monoprix est présent, notamment à travers l’édition du guide officiel de Paris-Plage 2004, que l’on peut se procurer sur place, dans les points d’accueil et dans les magasins de l’enseigne. La Fnac présente le Festival Fnac IndéTendances avec les concerts d’ouverture et de clôture et la programmation musicale des vendredis et samedis soirs. Moneo équipe les buvettes et points de vente de bornes de paiement. Le groupe Lafarge est fournisseur du sable acheminé depuis les sablières de la Seine a fait la preuve de son efficacité. Lors de l’Exposition universelle de Séville, en 1992, elle a permis d’abaisser de 2,3 °C la température ambiante. » Autre surprise aquatique : « le jardin merveilleux. » Comparable à un labyrinthe végétal ponctué de pots de terre géants garnis de plantes ainsi que de parabrumes (parasols brumisateurs), il permet à tous de déambuler au frais. Calme et évasion Côté farniente, Paris-Plage offre trois plages aux amateurs de bronzage. L’une en caillebotis (500 m 2) , installée en face du pont-Neuf ; l’autre en herbe (600 m 2) au pont-au-Change et la troisième en sable fin (700 m 2) située entre le pont Notre-Dame et le pont d’Arcole. Vedette incontestée, le sable fait l’objet d’un entretien régulier par les services municipaux. Avec ses hamacs prévus pour se balancer à l’ombre des platanes centenaires, ses transats pour se reposer et ses radeaux pique-nique pour déjeuner, cette année encore, Paris-Plage souhaite que la douceur de vivre à bord d’une barge. EDF crée un éclairage nocturne multicolore, avec des projecteurs prêtés par Philips éclairage. La SAGEP prend en charge l’installation et le bon fonctionnement des fontaines d’eau potable. Bon Pour Vous propose un service de restauration rapide dans l’espace pique-nique. Au Vieux Campeur équipe le mur d’escalade. Noos finance l’installation du solarium. Décathlon parraine le beachvolley, le badminton et le frisbee sur le parvis. Le Livre de Poche prête des livres aux visiteurs dans l’espace le point sur… lecture. Grand Soleil fournit l’ensemble des tables, chaises, hamacs et transats. L’Office du Tourisme et des Congrès anime les points d’information et guide les visiteurs de toutes nationalités à travers Paris-Plage et Paris. Le SIAAP est garant de la qualité de l’eau de la Seine. La RATP met ses infrastructures aux couleurs de l’opération et anime l’espace de location de bicyclettes sur le parvis de l’Hôtel-de- Ville. Le Port autonome organise des croisières sur la Seine. 7 La pétanque fait partie des nombreuses activités à pratiquer pendant ce mois d’été, comme le beachsoccer, le badminton, l’escalade, le trampoline…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :