à Paris n°10 jui/aoû 2004
à Paris n°10 jui/aoû 2004
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de jui/aoû 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : Paris insurgé, Paris libéré

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 àParis PARCS INTERDEPARTEMENTAUX Cet été, dépensez-vous dans les jardins de la forme Pour jouer au tennis ou nager à l’air libre, six parcs sportifs vous attendent aux portes de Paris. Profitez-en ! A quinze minutes de la place Charles-de- Gaulle, l’île de Puteaux et son parc interdépartemental offrent un espace de 12 hectares consacrés aux loisirs sportifs et à la détente. C’est l’un des six parcs gérés par Paris et les départements où ils sont implantés. Avec ses 24 courts de tennis en béton poreux, entourés de haies de charmes, et ses 6 terrains de football, Puteaux est une aubaine pour les sportifs à Paris pendant l’été. Un lieu idéal aussi pour un jogging tranquille, en bordure de Seine. D’autant que l’on peut profiter des douches et vestiaires pour 2,80 €. Pour une partie de tennis en simple ou en double, il faut compter 7 € de l’heure et 3,50 € la demi-heure. Mais il est recommandé de réserver (1). Tonique et dépaysant Desservis par les transports en commun et équipés de parkings, 6 parcs vous attendent donc pour garder la forme cet été. Ils se répartissent sur trois départements : le 92 (Puteaux et Antony), le 93 (La Courneuve et Bobigny) et le 94 (Tremblay et Choisy-le-Roi). L’entrée est libre et gratuite. Très bien équipés, on y pratique des sports aussi variés que le tennis, le basket, le volley, le football, le rugby, l’athlétisme… et même des sports nautiques (lire ci-dessous). Certains de ces parcs sont superbement arborés comme celui du Tremblay où un double practice de golf et un parcours compact de neuf En plus de 24 courts de tennis, l’île de Puteaux propose 6 terrains de football. trous permettent de tester son swing avec l’UCPA (2). Les enfants y découvrent gratuitement le mini-tennis ou le bicross. Les aires réservées au football et au rugby forment une plaine centrale et le site propose aussi un parcours de santé. Pour accéder à certaines installations, comme le pas de tir à l’arc ou la piste pour voitures radiocommandées, il est indispensable d’être licencié dans un club ou une Fédération. D’ailleurs, l’ensemble de ces Toutes voiles dehors ! Pour prendre le large, rendez-vous au parc de Choisy-le-Roi (94) avec son plan d’eau de 30 hectares où l’on tire des bords dès le mois de mars dans un cadre verdoyant. Au mois de juillet, la Mairie de Paris y propose des séances gratuites d’initiation à la voile ou à la planche à voile pour les plus de 16 ans. Egalement au programme, du canoë kayak et de l’aviron. A une seule condition : savoir nager. Les réservations se font par téléphone en appelant le 01 48 52 56 31 ou sur place. Pour les enfants de 7 à 17 ans, les Ecoles municipales des sports proposent aussi des stages cet été (participation financière demandée). > Pour connaître les dates, se renseigner au 01 42 76 80 17 ou au 01 42 76 36 55 parcs proposent durant l’année des activités encadrées par des associations sportives, y compris parisiennes, qui y organisent compétitions et tournois. A La Courneuve par exemple, une tribune de 10 000 places permet même au public de suivre les matchs de football à l’abri. D’ici la rentrée, les plaisirs de la baignade en plein air et des jeux de plage vous y attendent. Pour vous baigner, rendez-vous à la piscine de Marville (2), qui offre un bassin de 50 mètres en plein air et une fosse à plongeon. Même chose à Antony où vous pouvez choisir entre une partie de beach-volley et quelques longueurs à ciel ouvert (2) dans un site classé. Enfin, le parc de Bobigny propose ses 17 hectares arborés aux amateurs de tennis, de rugby ou de football. Créés dans les années 1970 et souvent méconnus des Parisiens, ces parcs représentent un total de près de 300 hectares de verdure pour bouger en toute liberté. Une tentation à un ticket de RER ou de bus de Paris ! ■ (1) Réservations au 01 42 04 44 44. (2) Payant. Et sur paris.fr Retrouvez la liste des parcs interdépartementaux, leurs horaires et adresses, les activités sportives possibles, ainsi que toutes les informations sur les équipements sportifs municipaux et les activités sportives à Paris sur www.sport.paris.fr
MISSION SPORT Les jeunes sur le terrain Dans le domaine sportif, la Ville de Paris mise sur l’avenir. En s’adressant d’abord aux jeunes, mais aussi en préparant les événements de demain. Formations, écoles municipales du sport, centres sportifs, stages et animations mais aussi Coupe du monde de Rugby en 2007 et candidature aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2012, sont au programme sportif de la Ville de Paris qui a fait appel à un consultant champion international, Fabien Galthié. Qui de mieux placé qu’un athlète de haut niveau pour faire partager sa passion ? L’ancien capitaine du XV de France, champion de France en 2003, et entraineur du club parisien, le Stade Français, pour les trois prochaines saisons, défend les couleurs de la capitale et fait partager son amour du sport aux Parisiens. En moins d’un an, il a organisé, dans le cadre de la convention passée entre la Ville de Paris et la Fédération française de rugby, la venue de jeunes, collégiens ou membres de clubs, dans les prestigieuses installations du centre national du rugby de Marcoussis, pour s’y entraîner comme les grands et découvrir l’univers de leurs idoles. « Comme le terrain était très favorable, tant du côté de la Fédération que de celui de la Mairie, c’est vrai que c’est allé très vite », explique-t-il avec la modestie des vrais champions. Pour lui, le sport c’est toute une éducation: « Le rugby ou tout autre sport permet de libérer son agressivité, de canaliser son énergie et surtout de jouer avec les autres. C’est une école de vie que je souhaite transmettre. » Du sport pour tous Mais le sport à Paris, cet été, c’est aussi les Ecoles municipales des sports, qui organisent depuis 2001 des stages à destination des jeunes âgés de 10 à 16 ans, licenciés ou non, dans de nombreuses disciplines, y compris les plus inattendues comme le cirque ou la danse hip-hop. Fabien Galthié, lors d’une séance d’entraînement au centre de Marcoussis. Le prix de ces stages de cinq jours destinés aux jeunes de 10 à 16 ans varie en fonction du quotient familial. Pour celles et ceux qui ont de 7 à 17 ans, les centres d’initiation sportive des différents arrondissements ouvriront gratuitement leurs portes pour permettre la découverte de nombreuses activités. Même gratuité dans les centres Sport Découverte d’une dizaine d’arrondissements qui ouvriront leurs infrastructures jusqu’à 22 h et permettront aux jeunes sportifs de bénéficier de PISCINES sports Un été dans l’eau 19 Cet été, vingt-deux des vingt-sept piscines municipales restent ouvertes entre le 5 juillet et le 29 août. Pour faire quelques longueurs ou profiter du soleil, six d’entre elles, dotées de solariums ou de terrasses extérieures, sont accessibles de 11h jusqu’à 21h du mardi au samedi. Pour les autres, deux cycles d’horaires faciles à mémoriser : soit 7h-17h, soit 9h-19h. Attention, le dimanche, fermeture de tous les bassins à 18h et, le lundi matin, pas de piscine avant 13h, pour cause de nettoyage ! Profitez également du bassin de baignade qui sera installé sur les berges de la Seine durant toute la durée de l’opération Paris-Plage, du 20 juillet au 21 août. > Retrouvez toutes les coordonnées des bassins parisiens dans le dépliant Nager à Paris, diffusé gratuitement dans toutes les piscines municipales et sur www.sport.paris.fr l’encadrement des animateurs sportifs de la ville : foot, roller, tennis, basket, il y en a pour tous les goûts. Et bien sûr de nombreuses animations sportives accueilleront cette fois encore tous les Parisiens sur les quais de la Seine dans le cadre de l’opération Paris-Plage. Fabien Galthié, qui a déjà participé à quatre Coupes du monde de Rugby, est bien sûr en première ligne pour aider à l’organisation de l’édition 2007 qui se tiendra en France, et tient à placer Paris au cœur de l’événement. « Il faut associer les Parisiens à cet événement. Comme pour la candidature aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2012, notre mission est de fédérer toute la France derrière Paris. En fait, Paris est une ville de Province puisque tous les Provinciaux s’y retrouvent. La capitale est un véritable condensé de la France qui doit faire notre fierté à tous. ■



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :