à Paris n°10 jui/aoû 2004
à Paris n°10 jui/aoû 2004
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de jui/aoû 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Paris

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : Paris insurgé, Paris libéré

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 àParis tribunes politiques GROUPE LES VERTS Galères estivales L’été, pour certains, est synonyme de détente et de loisirs. Pour d’autres, rien ne change sinon en pis. Sans-domicile, personnes âgées isolées, demandeurs d’asile continuent à vivre Paris comme un enfer. À cet égard, la responsabilité de l’État est écrasante, mais pour les Verts, la Ville ne peut rester passive. Exemples : les sansdomicile. Comme chaque année, l’État cesse en période estivale de financer le fonctionnement des centres d’hébergement d’urgence et la capacité d’accueil est dramatiquement réduite. Les Verts se sont battus pour que la fermeture pour travaux des centres municipaux Curial et Fonk ne se traduise pas par la disparition pure et simple de lits en cette période de déficit chronique. Les demandeurs d’asile : personnels et associatifs, nombreux sont ceux qui dénoncent les graves dysfonctionnements du Centre de réception des étrangers de la rue d’Aubervilliers (Paris 19 e) qui accueille GROUPE DU MOUVEMENT RÉPUBLICAIN ET CITOYEN Pour mieux vivre à Paris, favorisons les différents modes de déplacement et rééquilibrons l’espace ! Paris subit la pollution aérienne, sonore, et la pression de l’automobile. Il est hors de question de rendre la vie des automobilistes impossible, car beaucoup n’ont pas d’autre choix que de circuler en voiture. Mais il faut que les politiques municipales encouragent les modes de circulation douce (transports en commun, deux-roues, piétons…), et que l’espace parisien soit rééquilibré. C’est notamment le rôle des quartiers verts, aménagés pour y réduire la pression automobile, y faciliter les déplacements alternatifs, y améliorer la convivialité. Dans le 11 e arrondissement de Paris, dont je suis le Maire, nous avons déjà réalisé deux quartiers dans des conditions inhumaines près de 300 personnes par jour. Manque d’effectif chronique, inadaptation des locaux, recrudescence des incidents aux abords du bâtiment et d’actes de violences policières : sur tous ces points, la préfecture de Police, responsable de ce centre, a été alertée à de multiples reprises par les élus Verts. Si la préfecture s’engage à réfléchir à une meilleure gestion de la file d’attente, elle ne semble pas pour autant disposée à mettre en place tous les moyens humains qui s’imposent. Les personnes âgées isolées : la canicule de l’été 2003 a révélé les conséquences dramatiques de l’isolement des plus âgés. La Ville a adopté un certain nombre de mesures pour cet été. Mais suffirontelles à pallier la passivité désespérante de l’État ? Pour les Verts, la situation des personnes âgées à Paris appelle des solutions radicales, sur le long terme. La création de « tranquilles » ou « verts ». Nous venons d’achever la concertation de tous les acteurs locaux, qui débouchera début 2005 sur la réalisation d’un troisième quartier vert (Forge Royale). Nous entamons dès cet été une concertation pour réaliser au plus vite un quatrième quartier vert (Roquette). À l’échelle de Paris, une politique similaire doit permettre partout l’amélioration de la qualité de la vie. Parallèlement, en concertation avec les Parisiens, il faut développer les transports en commun et mener une politique plus audacieuse encore en faveur de l’usage du vélo, y compris sur les grands axes. Tel est par exemple le sens du vœu déposé par structures d’accueil, la mise à disposition de personnel formé et en nombre suffisant ou l’amélioration de la qualité du bâti (isolation) avec l’application de la démarche Haute Qualité environnementale à tous les projets de construction sont autant de mesures qu’il convient d’engager collectivement dans les meilleurs délais. Comment ne pas s’inquiéter enfin de l’inertie de l’État quant à une limitation beaucoup plus drastique de la circulation automobile en cas de pics de pollution, alors que s’accumulent les études attestant du lien entre pollution de l’air et mortalité, en particulier chez les plus fragiles. Las ! Il ne reste plus qu’à espérer un été plus clément qu’en 2003. > Violette Baranda, conseillère de Paris > Khedidja Bourcart, conseillère de Paris notre groupe en mars pour l’aménagement du boulevard des Fermiers-Généraux. Les élus du groupe du M.R.C. demandent à la municipalité parisienne de ne pas relâcher son effort. Favoriser les modes de transports alternatifs et rééquilibrer l’espace parisien n’est pas chose facile. Une telle politique doit allier volontarisme, ouverture d’esprit, concertation avec les usagers et les riverains. C’est ce qui est engagé. Avec un peu de temps, tous les Parisiens bénéficieront bientôt des résultats de cette politique. > Georges Sarre, Président du Groupe Ces tribunes n’engagent pas la rédaction du magazine.
Zoom 16 et 17 Sports 18 et 19 Personnes âgées 20 Spécial 60 e anniversaire de la Libération de Paris I à VIII En Bref 21 Pratique 22 2 Parisservices L’amour des Jeux La candidature de Paris a été retenue par le Comité international olympique pour l’organisation, en 2012, des Jeux Olympiques et Paralympiques.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :