A Nous Paris n°808 26 mar 2018
A Nous Paris n°808 26 mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°808 de 26 mar 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (222 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 14,8 Mo

  • Dans ce numéro : le phénomène rock que les anglo-saxons nous envient, the Liminanas.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ON AIME EXPOSITION Delacroix (1798-1863) Delacroix est l’un des géants de la peinture française et pourtant Paris ne lui a pas consacré de rétrospective depuis 1963. Le musée du Louvre, en collaboration avec le Metropolitan Museum of Art de New York, rend hommage à l’ensemble de la carrière artistique de Delacroix à travers une exposition historique, réunissant 180 œuvres, dont une majorité de peintures. Une occasion rare de découvrir des chefsd’œuvre du monde entier, conservés dans les musées français mais aussi en provenance des États-Unis, de Grande-Bretagne, d’Allemagne, du Canada… Du 29 mars au 23 juillet/15  € /Gratuit pour les moins de 26 ans/Réservation recommandée sur ticketlouvre.fr Présentations de l’exposition par les commissaires jeudi 5 avril à 12 h 30 et 18 h 30/De 4  € (moins de 26 ans) à 8  € /Gratuit pour les Amis du Louvre Jeune, les étudiants en art et histoire de l’art Eugène Delacroix, Jeune Orpheline au cimetière RMN-Grand Palais (musée du Louvre) Mathieu Rabeau CONFÉRENCES CONCERTS Delacroix  : récit d’une œuvre Delacroix ne fut pas seulement l’un des peintres et dessinateurs les plus prolifiques de son siècle, il est de loin celui qui fit couler le plus d’encre de son vivant. Grâce à ce cycle de quatre conférences, découvrez l’homme de lettres que fut Delacroix à la fois épistolier, auteur de dictionnaire, traducteur ou critique et théoricien de l’art. Jeudis 3, 17, 24 et 31 mai à 18 h 30/De 4  € (moins de 26 ans) à 8  € /Gratuit pour les Amis du Louvre Jeune, les étudiants en art et histoire de l’art ATELIERS À la manière de Delacroix ce printemps au Louvre I D Delacroix et la musique Ce cycle de concerts est l’occasion d’interroger les relations entre le peintre et la musique, son goût pour les classiques, son amitié et son admiration pour Chopin et d’évoquer une époque autant attirée par l’Orient que marquée par les ouvrages de Dante, Shakespeare ou Goethe. 6 concerts du 4 avril au 17 mai/De 6  € (moins de 26 ans) à 35  € /Gratuit pour les Amis du Louvre Jeune le vendredi 6 avril et pour les Amis du Louvre Famille le samedi 7 avril. À l’occasion de l’exposition « Delacroix (1798-1863) », adultes et enfants sont invités à s’imprégner de l’ambiance du 19 e siècle, à découvrir les artistes néoclassiques et romantiques et à réaliser des œuvres à la manière de Delacroix ! À partir du 14 avril les samedis à 10 h 30 pour les adultes et 14 h 30 pour les enfants/De 9  € (moins de 26 ans) à 15  € Recevez la newsletter du musée du Louvre en flashant ce code La vie du Louvre en direct Achetez vos billets sur ticketlouvre.fr Pour un accès privilégié au musée, adhérez sur www.amisdulouvre.fr Judith Jauregui P.Walter
édito 03 A NOUS PARIS Drôles d’oiseaux De la même manière qu’on s’écharpera peut-être ce week-end pour attraper quelque poule en chocolat, il y a presque 50 ans, nos compatriotes se battaient eux aussi au sujet d’oiseaux aux formes pas davantage réalistes. Celui qui les avait imaginés n’était pourtant en rien un pâtissier. Plutôt un simple rêveur, qui, en dépit d’une très sérieuse formation commerciale, n’en demeurait pas moins avant toute chose un amoureux de peinture et de littérature (avant-gardistes, s’entend) doublé d’un féru de comics. Ce monsieurlà, moustachu, doté de grosses lunettes de vue et cravaté, comme sa fonction dans une grande agence de publicité l’exigeait alors, n’avait ainsi de cesse de trouver le moyen de faire diffuser à la télévision – média alors balbutiant – une pastille animée et iconoclaste qui distillerait quelque chose d’un peu décalé et de génialement vain. Piochant dans sa culture globale des ingrédients picturaux chez Paul Klee ou Saul Steinberg autant que de l’absurdie du 1 2 côté des Peanuts et de Pim Pam Poum, ce visionnaire finit par inventer des «volatiles improbables du genre échassier», en sus pourvus de dents et qui aboyaient quand ils n’étaient pas contents. Mieux, il réussit à vendre le récit de leurs aventures bizarres – une sombre histoire de possible annexion de la Terre qui se gagnerait à force de… pomper – à la très stricte et unique chaîne de TV d’alors, l’ORTF. Le tout pour un programme récurrent en prime-time ; terme qui n’existait bien évidemment pas en ces temps. Contée de manière complètement loufoque par le grand comédien Claude Piéplu, l’épopée de ces animaux (en vérité très bêtes) qui pompaient, vint très vite à bout de la patience des téléspectateurs les plus raisonnables de l’époque, tandis que les autres respiraient cette nouveauté comme une bouffée d’air frais. S’ensuivit une véritable «querelle des anciens et des modernes» en mode xx e siècle, dont on dit encore qu’elle ne fut pas pour rien dans le grondement qui allait bientôt mener aux événements de Mai 68. Un pan d’histoire définitivement complètement fou, sur lequel, bien sûr, nous serons amenés à revenir dans un prochain épisode…Les Shadoks de Jacques Rouxel, par Thierry Dejean, éditions Hoëbeke, 224 pages, 25  € , sorti le 8 mars. Carine Chenaux Rédactrice en chef @CarineChenaux 1Chez Nana (lire p.12-14 Quartier Bréguet) Nana 2Film Blue (lire p.19 et p.28)) Helen Sampson - Disney 2018



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :