A Nous Paris n°791 13 nov 2017
A Nous Paris n°791 13 nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°791 de 13 nov 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (222 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 19,4 Mo

  • Dans ce numéro : jeux vidéo, c'est qui le best ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
* MUSEE DU QUAI BRANLY JACQUES CHIRAC LE PÉROU* AVANT LES S4›- 1 www.quaihranly.fr Exposition 14/11/17 01 04/18 CONFÉRENCES LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE L'UNIVERSITÉ POPULAIRE Parcours de personnalités, histoires et questions philosophiques universelles, l'Université populaire du quai Branly continue d'interroger les rapports entre les cultures et les questions d'universalité. Les extraterrestres, par Arnaud Esquerre, sociologue, chargé de recherche au CNRS. Mercredi 15 novembre, 18 h 30 Les robots, par Emmanuel Grimaud, anthropologue et chercheur au CNRS. Mercredi 29 novembre, 18 h 30 Théâtre Claude Lévi-Strauss En accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles *MUSÉE DU QUAI BRANLY JACQUES CHIRAC NOVEMBRE EXPOSITION LE PÉROU AVANT LES INCAS Cupisnique, Mochica, Chimû, Lam bayeque... Loin d'avoir dans notre imaginaire la puissance évocatrice des Incas, ces cultures anciennes du nord du Pérou ont pourtant porté les germes du plus vaste empire préhispan id ue. Véritable enquête archéologique sur la succession des systèmes politiques, l'exposition Le Pérou avant les Incas révèle, à travers près de 300 oeuvres d'une beauté et d'une technique admirables, les richesses de ces civilisations disparues et apporte un regard nouveau sur l'histoire des sociétés andines. Du 14 novembre 2017 au ter avril 2018 SOIRÉE BEFORE AMÉRIQUE LATINIF En écho à l'exposition, profitez d'une soirée festive inédite autour de l'art contemporain latino-américain mêlant visites musicales, ateliers insolites, performances, projections, salsa, street-art, concerts et Di set- Vendredi 24 novembre, de 19h à minuit Soirée Before en accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles CONCERT MORIARTY WATI WATIA ZOREY BAND Hommage à Main Péters - La Réunion Familier de l'Île de La Réunion, le groupe Moriarty a choisi d'embrasser le temps d'un album l'oeuvre colossale du musicien et poète maudit Alain Péters, figure emblématique de l'île, mort en 1995. Waté Wel], PeirrurrrahL 0r,n.: ; keé La voix de Rosemary Stand ley se mêle à celle de la rockeuse Marjolaine Karlin pour exalter les vers vénéneux d'Alain Péters, en un hommage profond et mystique où se fondent les cultures musicales. Dimanche 19 novembre à 17h Théâtre Claude Lévi-Strauss - Les concerts sont accessibles uniquement sur réservation, par téléphone ou aux guichets du musée RENCONTRE ARTS D'AFRIQUE ÉQUATORIALE ATLANTIQUE : HISTOIRE ET MIÇRATIONS Comment tout un vocabulaire à la fois oral et visuel, issu d'une histoire tissée de multiples contacts, s'est créé dans les forêts d'Afrique équatoriale atlantique ? Une rencontre avec Yves Le Fur, directeur du département du patrimoine et des collections du musée du quai Branly- Jacques Chirac, Guy Claver Loubamono-Bessacque, historien (Gabon), Patrick Mouguiama-Daouda, linguiste, professeur à l'université Omar Bongo de Libreville et Louis Perrois, ethnologue. Jeudi 23 novembre à 19h Salon de lecture Jacques Kerchache En accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles Programmation complète et réservations sur www.quaibranly.fr Retrouvez le musée sur mn ir DE1
édito 03 A NOUS PARIS Donne-moi Noël Étrange actualité où il semblerait être question avant toute chose de faire entrer dans la cervelle de mal-comprenants, l’idée que les femmes méritent qu’on les considère aussi bien que les hommes. Étrange constat qui aurait de quoi nous faire capter que le message que distille Paris n’est pas le reflet du vrai monde, alors que la capitale célèbre tout de même entre autres et en grande pompe, quoique dans des genres différents, Barbara à la Philharmonie, Marlene Dietrich à la Maison Européenne de la Photographie, Sophie Calle au musée de la Chasse et de la Nature ou Marie Curie au Panthéon. Sans compter Camélia Jordana au cinéma. Étranges nouvelles qui mélangent histoires de désherbant, hausse du prix des clopes et recette modifiée en douce de pâte à tartiner. Étrange froid glacial auquel on n’était plus habitués. Étrange société qui voudrait surtout nous dire dans le même temps qu’on se réfrigère, que Noël a déjà commencé, comme le demandait en 2009, de façon parfaitement vaine et anachronique, le Strokes Julian Casablancas en clamant son « I wish it was Christmas today ». Étrange rendez-vous avancé où entre sélections cadeaux peaufinées et téléfilms cotonneux d’ores et déjà lancés sur toutes les chaînes, les Fêtes pourraient ainsi avoir si bien étendu leur domaine d’action qu’elles couvriraient désormais presque un quart de l’année. Étrange moment où la quasi-totalité des choses qu’on nous raconte semblerait être faite pour nous agacer, nous révolter ou tout bonnement nous rendre dingues, tandis que notre grosse fatigue et notre envie d’un environnement doux, apaisé, et hohoho, nous donnerait simplement envie d’y croire et de tout relativiser.Carine Chenaux Rédactrice en chef @CarineChenaux Exposition photo de Kobayashi  : Escape- Itinérances entre Terres et ciels. Voie lactée australe au Chili (voir p.27) Kobayashi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :