A Nous Paris n°790 6 nov 2017
A Nous Paris n°790 6 nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°790 de 6 nov 2017

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (222 x 285) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 21,5 Mo

  • Dans ce numéro : pour le meilleur de l'image.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
édit photo  : Lee Vincent'schom www.schott-nycir Paris 1" 5 rue des Innocents Paris 3ème 21 rue Debelleyme Paris 6ème 18 rue des Canettes
édito 03 A NOUS PARIS Photo, mon amour L’image que nous avons choisie cette semaine pour notre couverture, à l’occasion de Paris Photo, nous avait déjà tapé dans l’œil l’an dernier alors qu’on la voyait sur l’affiche d’une géniale expo à la Tate Modern de Londres. L’événement Performing for the camera – en gros, «se mettre en scène devant l’objectif» – évoquait alors les multiples façons qu’avait eu la photo d’immortaliser la performance artistique (de Nadar à Yayoi Kusama), sans omettre l’idée que prendre une photo puisse également être une performance en soi, que l’on soit Cindy Sherman… ou pas. Mais le cliché en question, donc, avec le type qui surgit de nulle part dans une authentique et parfaite scène pastorale, ne s’en sera pas arrêté là et aura aussi contribué à permettre à son auteur, le Suisse Romain Mader, de rafler quelque prix prestigieux. Pour le sérieux message véhiculé avec subtilité par la série Ekaterina dont il est issu (où il est en réalité question de tourisme sexuel et des épouses qu’on trouve à l’Est), autant que par la modernité de son expression. Parce qu’on ne pourrait bien sûr être davantage dans l’époque qu’avec cette image de bonheur tout à fait irréelle, passant de supra-kitsch à presque normale par la grâce de ce que l’on imagine être un selfie. À l’heure où le Salon de la photo (qui se tiendra aussi cette semaine) publie une étude qui révèle entre autres que 87% des personnes partagent leurs clichés avec leurs réseaux, celui-là, tout en performance, semble n’avoir de cesse de dire qu’il ne faut jamais arrêter de ne pas croire ce qu’on nous donne à voir.Carine Chenaux Rédactrice en chef @CarineChenaux À gauche  : Couple de lutteurs corps à corps de Ousmane Sow Béatrice Soulé  : Roger Viollet  : ADAGP Ci-contre  : Mustard, The unknown series, 2016, d’Andrea Torres Balaguer, 120 x 90 cm, impression fine art sur papier baryté. Œuvre exposée à Paris Photo par IN CAMERA (voir p.26). Andrea Torres Balaguer Courtesy In Camera Galerie



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :