A Nous Paris n°570 18 jun 2012
A Nous Paris n°570 18 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°570 de 18 jun 2012

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 25,4 Mo

  • Dans ce numéro : Fête de la musique : un esprit pop

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26• AFFAIRES CULTURELLES CINÉMA Le film de la semaine « The Dictator » De Larry Charles, avec Sacha Baron Cohen, Anna Faris et Ben Kingsley. Durée : 1h23 GGGGG COMÉDIE On l’avait connu touriste venu du Kazakhstan dans « Borat », puis gay très gai dans « Brüno » ; revoici aujourd’hui Sacha Baron Cohen en tyran dans « The Dictator » ! Or, qui mieux que ce personnage de chef sanguinaire d’une dictature arabe pouvait permettre à l’acteur déjanté d’exercer son humour corrosif et sans limites ? Perdu dans les rues de New York après avoir été remplacé par son sosie, le comique se régale et nous régale avec son numéro 100% politiquement incorrect. S’amusant des clichés, assurant les gags trash, et dispensant mine de rien quelques vérités sur l’Amérique bienpensante, « The Dictator » est peut-être moins surprenant que les précédents exploits de Sacha Baron Cohen, ou moins drôle que le dernier film de BHL, mais s’impose comme une comédie qui fera référence dans l’irrévérence.• « L’Ombre du mal » De James McTeigue, avec John Cusack et Luke Evans. Durée : 1h51 GGGGG THRILLER A Baltimore en 1849, un double meurtre atroce est commis selon des méthodes inspirées d’une nouvelle d’Edgar Allan Poe. D’abord suspecté, l’écrivain alcoolique et sans le sou (John Cusack) est mis à contribution par la police... et par l’assassin. Mêlant ainsi les histoires de Poe, et jouant sur les incertitudes entourant les jours qui ont précédé sa mort, « L’Ombre du mal » s’impose comme un thriller pour le moins original, et très captivant.• 18/06/12 A NOUS © Universal Pictures « Adieu Berthe, ou l’enterrement de mémé » De Bruno Podalydès, avec Denis Podalydès, Valérie Lemercier et Isabelle Candelier. Durée : 1h40 GGGGG COMÉDIE Ayant des problèmes de planning avec sa maîtresse et des soucis de rupture avec sa femme, Armand (Denis Podalydès), pharmacien a priori tranquille, doit en plus s’occuper de l’enterrement de sa grand-mère dont il avait oublié l’existence ! En cherchant à en savoir plus sur elle, il va en apprendre un peu plus sur lui... Toujours associé à son frère, Bruno Podalydès (« Versailles rive gauche », « Dieu seul me voit », « Liberté-Oléron », « Le Mystère de la chambre jaune ») nous offre un film plein de situations décalées, burlesques, poétiques et nostalgiques, typiques de son cinéma. Un cinéma à la fois tendre et léger, profond et amusé.• Photo Melinda Sue Gordon/Paramount Pictures Photo Anne-Françoise Brillot/Why Not Prod. « The Raid » De Gareth Evans, avec Iko Uwais, Yayan Ruhian et Joe Taslim. Durée : 1h41 GGGGG ACTION Un matin calme en Indonésie, une unité d’élite de la police prend d’assaut un immeuble abritant un dangereux mafieux et une centaine de criminels en tout genre, prêts à tout pour éliminer le commando. Variation sur le thème du jeu du « gentil et du méchant » boosté ici à l’adrénaline, à la testostérone, aux coups de pieds circulaires et à la Kalachnikov, « The Raid » nous embarque pendant une centaine de minutes dans une baston géante violente, jouissive et incontournable, à faire passer Tarantino pour un Bisounours.• « The Deep Blue Sea » De Terence Davies, avec Rachel Weisz et Tom Hiddleston. Durée : 1h38 GGGGG DRAME Dans les années 50 à Londres, Hester, mariée à un riche avocat, s’ennuie ferme. Jusqu’au jour où elle rencontre un beau et fougueux pilote… Une histoire de passion comme on a pu en voir par centaines, si ce n’est que celle-ci n’est pas réciproque. D’une souffrance à une autre, ce film adapté d’une pièce de Sir Terence Rattigan dresse un magnifique portrait de femme, hélas entaché par une mise en scène surannée, mais servi par un texte intense.• © SND © Diaphana Dist. TEXTES : FABIEN MENGUY aussi à l’affiche « Faust » D’Alexandr Sokurov. DRAME « Ce qui vous attend si vous attendez un enfant » De Kirk Jones. COMÉDIE en brefFesticiné Actuellement, reprise en copie neuve à La Filmothèque du Quartier latin de « Violence et passion » de Luchino Visconti. www.lafilmotheque.fr. Jusqu’au 5 août : cycle Ciné-égyptomania à la Cinémathèque française. Et les 29 et 30 juin, L’Autre ciné-club sur le thème « Vous n’avez rien contre la jeunesse ? ». www.cinematheque.fr. Jusqu’au 19 juin : Festival du film musical de Paris au Club de l’Étoile. www.festivalfilmmusicaldeparis.com. Du 21 au 23 juin : Films sous les étoiles, festival de cinéma en plein air au Domaine de Saint Cloud. www.monuments-nationaux.fr. Du 22 au 24 juin au Forum des images, MashUp Film Festival proposant des films réalisés à partir d’images et de sons préexistants. www.mashupfilmfestival. Et les 20 et 21 juin, présence exceptionnelle de Stanley Donen dans le cadre du cycle de films "Paris vu par Hollywood". www.forumdesimages.fr. Banlieuz’art Durant tout le mois de juin, diffusion des courts-métrages lauréats du concours Banlieuz’art à la Bellevilloise, à L’Alimentation Générale, au Point Ephémère, au Cube à Issy-les- Moulineaux, à La Maison populaire de Montreuil, et à L’Apollo de Pontault- Combault. banlieuz-art.com. toujours à voir « Le Grand Soir » De Benoît Delépine et Gustav Kervern. COMÉDIE SATIRIQUE
www.anous.fr © Isabelle Jego FÊTE DE LA MUSIQUE, 31 e ÉDITION : LE PROGRAMME OFFICIEL ET TOUS NOS COUPS DE CŒUR À PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE #570 DU 18 AU 24 JUIN 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 1A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 2-3A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 4-5A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 6-7A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 8-9A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 10-11A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 12-13A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 14-15A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 16-17A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 18-19A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 20-21A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 22-23A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 24-25A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 26-27A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 28-29A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 30-31A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 32-33A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 34-35A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 36-37A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 38-39A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 40-41A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 42-43A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 44-45A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 46-47A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 48-49A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 50-51A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 52-53A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 54-55A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 56-57A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 58-59A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 60-61A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 62-63A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 64-65A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 66-67A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 68-69A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 70-71A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 72-73A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 74-75A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 76-77A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 78-79A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 80