A Nous Paris n°570 18 jun 2012
A Nous Paris n°570 18 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°570 de 18 jun 2012

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 25,4 Mo

  • Dans ce numéro : Fête de la musique : un esprit pop

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
1932. Création de la recette unique Ricard. 1936. On décide de ne pas changer la recette. 1956. La décision est confirmée. 1965. La décision de ne rien changer est reconduite pour 13 ans. 1978. La recette de Ricard ne change pas. 1985. A la suite d’une longue réunion et d’un débat passionné, il est décidé de ne rien faire. 1992. Rien. 2009. Toujours rien. 2012. Ricard a 80 ans. Trop tard pour changer la recette. 80 ANS ET TOUJOURS JAUNE. L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. Packshot agence Emulsion
© René & Radka/ « Au-dessus des vents » « Au-dessus des vents », exposition photographique de René & Radka, à voir du 30 juin au 1 er septembre au Bon Marché Rive gauche. ÉDITO•03F On connaît la musiquet in tin, tintin, tin tin, « Daaaallas, ton univers impitoyaaable… » En voilà un tube. Un que les téléspectateurs ressemble… un peu. C’est déjà ça. Car que voulez-vous, peutêtre parce qu’on est un brin ramollis en cette fin de saison, il français rêvent d’entendre à nouveau au plus vite depuis qu’ils savent que leurs homologues américains ont eu droit la semaine passée à la version 2.0 des aventures bien tordues des mythiques Texans. Ceux-là ont connu sur leurs terres un succès ébouriffant, avec près de sept millions d’addicts prêts à suivre de près leurs turpitudes diverses. Déjà repris par nombre de médias hexagonaux, les tweets de Fabienne Sintès, correspondante de Radio France aux Etats-Unis, n’ont semblerait qu’on ait comme une envie d’avoir du sport. Coups de Trafalgar, jalousies, méchancetés… En voilà un bon programme pour se ressourcer. Tsssss… Que diriez-vous donc de choisir plutôt une tout autre option ? De commencer par vous détendre en écoutant par exemple un peu de musique, qui, comme chacun sait, adoucit les mœurs ? L’idée n’est peut-être pas si mauvaise après tout, d’autant que la fameuse Fête dédiée est en passe d’arriver. Là, il y aura aussi de quoi satisfaire ceux qui ont besoin de se dépenser (ah, la joie de faire de ainsi fait qu’ajouter à nos trépignements d’impatience, avec, CARINE CHENAUX Rédactrice en chef en tête de liste, son déjà célèbre : « C’est « Dallas » à Dallas, tellement ils se font déjà des coups dans le dos. » Du coup, il ne nous reste plus la marche et de danser), ceux qui rêvent d’action (à chaque qu’à patienter un peu et à nous repaître de ce qui, dans un genre approchant, nous tombe sous la dent. Des femmes de politiques qui tentent de glisser des peaux de banane sous les escarpins de femmes politiques. Des joueurs de foot a priori gentils comme tout et soucieux de leur image au demeurant, gagnés d’un seul coup par un esprit de revanche sans nom qui leur fera commettre l’irréparable, à savoir conseiller à quelque rédacteur coin de rue, il se passe quelque chose), et même, c’est triste à dire, ceux qui ne rechignent pas à l’idée de quelque confrontation (mon groupe de hard rock fait plus de bruit que ta flûte de Pan, mon quartier est plus animé que le tien, mon concert était le plus long…). De quoi tout de même évacuer pas mal de mauvaises pensées, et puis aussi avoir pour le coup vraiment l’impression d’avoir été aux premières loges d’un événement dont tout le monde aura parlé. La preuve, une fois de plus, que sortir sera toujours de moucher sa bouche et puis voilà. Si ce n’est pas vraiment « Dallas », ça y mieux que de rester devant la télé.•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 1A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 2-3A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 4-5A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 6-7A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 8-9A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 10-11A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 12-13A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 14-15A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 16-17A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 18-19A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 20-21A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 22-23A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 24-25A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 26-27A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 28-29A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 30-31A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 32-33A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 34-35A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 36-37A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 38-39A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 40-41A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 42-43A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 44-45A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 46-47A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 48-49A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 50-51A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 52-53A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 54-55A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 56-57A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 58-59A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 60-61A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 62-63A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 64-65A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 66-67A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 68-69A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 70-71A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 72-73A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 74-75A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 76-77A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 78-79A Nous Paris numéro 570 18 jun 2012 Page 80