A Nous Paris n°569 11 jun 2012
A Nous Paris n°569 11 jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°569 de 11 jun 2012

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : A Nous Paris SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 20,8 Mo

  • Dans ce numéro : Tous fous de foot !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
06• SAVE THE DATE Ça se passe cette semaine. Date unique ou événement régulier, c’est noté dans notre agenda. lundi 11/06 musique et mode Tout est éphémère Pour fêter son premier anniversaire, la Boutique éphémère, associée au label Ekleroshock, accueillera des rencontres croisées entre découvertes modeuses, concerts acoustiques et bon mix dans les oreilles. L’occasion d’un shopping curieux et forcément différent. Au total, une cinquantaine de marques pointues et fraîches, avec par exemple les tee-shirtsésotérico-pop en édition limitée de Sol Sanchez, les belles chaussures made in France de Jacques & Déléter, les pièces chinées aux quatre coins du monde de Mamamushi, ou encore les accessoires pour cheveux de Clémence Cabanes. Côté son, passez le vendredi 15 pour le mix de Maxence Cyrin et le samedi 16 pour le set acoustique de Rose Le Cowboy.• Jusqu’au 17 juin à la galerie Joseph, 7, rue Froissart, 3e. www.la-boutique-ephemere.com. mardi 12/06 collaboration En selle ! Misericordia, la marque éthique chic, et Abici, le fabriquant italien de vélos grand luxe, se sont associés pour créer une gamme de vélos unique dans une veine rétro alliant un certain art de vivre un peu dolce vita à un design de pointe. Le Corsa est le best-seller de la gamme Abici, réplique des années 50, idéal pour les pavés comme pour les balades bucoliques. Le Fuga est l’urbain par excellence. Aurélyen, le designer de Misericordia, a imaginé une mini-ligne de vêtements dédiés à la « rétro attitude » de parfait gentleman à vélo, composée d’une veste de sport et de deux tee-shirts en coton organique.• Les deux vélos et la ligne de vêtements sont présentés jusqu’au 9 juillet dans la boutique En Selle Marcel, 40, rue Tiquetonne, 2e. 11/06/12 A NOUS lundi 11/06 design Branchezvous ! Ce sont les derniers jours du parcours des Designer’s Days, alors faites donc un tour au Lab by Legrand. Inga Sempé a été invitée à imaginer une exposition dans le showroom et s’est amusée à réinterpréter interrupteurs, prises et variateurs de la marque Arnould appartenant au groupe Legrand. Une série poétique et séduisante, qui rend tous ces objets désirables.• Jusqu’au 15 juin au 38, rue du Bac, 6e. mercredi 13/06 dédicace lundi 11/06 festival Le Sud à Paris ! Quand les producteurs du Languedoc- Roussillon se déplacent à la capitale afin de faire découvrir aux Parisiens leurs produits du terroir et leurs vins, ça donne forcément un accent méditerranéen aux quais de Seine, où un grand marché est installé. Plus d’une centaine de bars à vins et de restaurants vont aussi vous faire découvrir toutes ces saveurs du Sud. Un avantgoût de vacances ! • Pour connaître tous les lieux partenaires : www.festival-suddefrance.com. La féminité, tout un art Rendez-vous à la librairie des Princes au Château de Versailles pour une séance de dédicace sous le signe de la féminité avec la créatrice Chantal Thomass. Celle-ci présentera son guide Mon carnet d’adresses, qui vient de sortir, et où tous ses lieux préférés ont été répertoriés, mêlés à des conseils de séduction... Eh oui, on n’est pas la reine des dessous chics pour rien ! Cet après-midi est aussi l’occasion de revenir sur l’histoire de la féminité dans l’art à travers les figures marquantes qui ont régné à leur façon au Château de Versailles : Marie-Antoinette, Madame de Montespan, la marquise de Pompadour... Rien que de grandes séductrices ! • L’art au féminin, à partir de 13h. Séance de dédicaces avec Chantal Thomass à partir de 15h. A la librairie des Princes, cour d’honneur du Château de Versailles, aile des Ministres sud (accessible sans billet d’entrée au château). Tél. : 01 30 97 71 12. © Le Lab by Legrand & Inga Sempé DR
vendredi 15/06 vert Du théâtre en jardin A tous les amoureux de lieux insolites, cachés voir insoupçonnés, la compagnie Ekphrasis propose d’assister à des spectacles dans des jardins privés ! Direction Montreuil, où neuf magnifiques coins de verdure appartenant à des particuliers ouvrent leurs portes au public le temps d’une représentation. Au programme, l’adaptation de La Pluie d’été de Marguerite Duras, une performance d’écriture en interaction avec le public, des lectures-concerts, des spectacles pour les enfants, des nocturnes... Bien sûr, on va aussi beaucoup parler verdure, puisque les particuliers qui vous ouvrent leurs jardins secrets sont avant tout des amoureux du végétal, qui ont envie de vous faire partager les beautés de leur endroit insoupçonné.• « Théâtre au jardin », du 15 juin au 25 juin. Les nombres de places dans les jardins est limité. Il est indispensable de réserver : 01 48 59 56 17, ou par mail : cieekphrasis@aol.com. Les tarifs varient selon ce qu’on peut donner, de 5 à 10 ¤. Pour connaître les plans d’accès aux jardins : http:Iltheatreaujardin.theatre-contemporain.net. samedi 16/06 expo Happy birthday Shiseido A l’occasion du 140 e anniversaire de la marque Shiseido, ce fleuron de la cosmétique japonaise a puisé dans ses archives pour sélectionner les plus belles images publicitaires qui ont marqué son histoire. Une véritable épopée graphique dont l’influence a même transformé les codes de la communication nipponne dès 1916. Parmi les artistes qui ont contribué grandement à créer l’identité de Shiseido, il faut citer l’illustrateur Ayao Yamana, qui a travaillé pour la marque dès les années 30. Ces affiches rares montrent des femmes à la beauté énigmatiques, inspirées des « moga » (« modern girls ») , qui firent souffler un vent de liberté sur l’archipel dans l’entre-deux-guerres. La mise en scène de cette expo éphémère est aussi de toute beauté. Il faudra un peu lever la tête pour admirer, sur des lanternes géantes, les images qui, ainsi éclairées, symbolisent l’espoir.• Exposition Un trait plus loin, Shiseido, jusqu’au 17 juin à la Galerie haute, espace privatisé du Palais de Tokyo, 13, av. du Président-Wilson, 16e. Entrée libre de 12 h à minuit. Deux affiches Shiseido de 1925 exposées au Palais de Tokyo. © Cie Ekphrasis © Shiseido © Shiseido samedi SAVE THE DATE• 07 16/06 shopping Emmène-moi ! Cette nouvelle édition du festival Take Me Out dédié à la mode créateur s’installe à la Maison de l’architecture, lieu atypique à l’intérieur du couvent des Récollets, doté d’un jardin, d’un café avec une belle terrasse et d’un cloître du XVII e siècle. Un week-end placé sous le signe de la découverte de nouvelles petites marques et d’accessoires pointus, soit une cinquantaine de créateurs qui vont vous dévoiler leurs collections, des DJ sets pendant la journée et des live électriques. Sans oublier une tombola avec des lots sympas comme des places de concert au Trianon, des sacs, des invitations au spa…• Jusqu’au 17 juin, de 12 h à 22h, à la Maison de l’architecture, 148, rue du Faubourg- Saint-Martin, 10e. dimanche 17/06 courses Chapeaux ! Le traditionnel Prix de Diane Longines, à l’hippodrome de Chantilly, est l’une des courses de chevaux les plus chics de l’année. Les femmes y portent des chapeaux du plus bel ou du plus mauvais effet... Atmosphère chic et champêtre autour de neuf courses de galop, et aussi l’occasion de célébrer une certaine forme de féminité. La chanteuse Ayo ouvrira les festivités avec un live sur la pelouse centrale dès 12 h 30. Attention à votre tenue, mesdames : une vingtaine de stylistes déambuleront dans les jardins afin de sélectionner les vingt plus élégantes pour participer à un défilé.• Prix de Diane Longines, ouverture des portes à 12h. Première course à 14h. Accès pelouse gratuit. Entrée 8 ¤ côté tribunes, gratuit pour les femmes portant un chapeau. Photo R. Bourven dimanche 17/06 cocktail time A la hauteur Dernier dimanche pour profiter de la magnifique vue du dernier étage de l'hôtel Concorde Atlantique, où le bar du 34 e étage, à 140 mètres d'altitude, vous propose de venir siroter un cocktail sur fond de musique classique à l'heure du coucher de soleil. Pleins feux sur les toits de Paris, confortablement installé sur un transat, c'est peut-être la meilleure façon de terminer le week-end ! • De 17 h à 1 h 30 au bar La Vue, hôtel Concorde-Lafayette, 3, place du Général Koenig, 17e. Cocktails à partir de 25 ¤. DR DR Photo Zoé Kovacs



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 1A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 2-3A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 4-5A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 6-7A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 8-9A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 10-11A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 12-13A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 14-15A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 16-17A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 18-19A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 20-21A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 22-23A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 24-25A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 26-27A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 28-29A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 30-31A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 32-33A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 34-35A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 36-37A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 38-39A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 40-41A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 42-43A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 44-45A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 46-47A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 48-49A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 50-51A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 52-53A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 54-55A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 56-57A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 58-59A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 60-61A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 62-63A Nous Paris numéro 569 11 jun 2012 Page 64