97133 n°572 20 nov 2020
97133 n°572 20 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°572 de 20 nov 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Titeditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : un oeil sur le jardinage et la sécurité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
JARDIN aAIMT.glARTH Par Kikuyu 11111111111111111111111111111111111 CDIKUYU LE SOLAIRE S'INVITE DANS VOS JARDINS ! L’éclairage solaire repose sur le système photovoltaïque qui consiste à transformer l’énergie solaire en électricité. C’est l’une des solutions d’éclairage les plus économiques et écologiques. Les luminaires sont alimentés par des panneaux photovoltaïques qui captent cette énergie et la convertissent ensuite en électricité. Le succès de l’éclairage solaire est grandissant en raison de ses avantages. Les fabricants de leur côté continuent à proposer des modèles toujours plus innovants et intéressants. Voici ses principaux avantages  : L’éclairage solaire est facile d’utilisation et parfaitement autonome. Il tire également avantage de la technologie LED qui est très connue pour sa qualité d’éclairage et sa faible consommation. Enfin, les batteries sont de plus en plus performantes pour assurer une autonomie de plusieurs heures. C’est un système facile à installer, qui ne requière aucun raccordement électrique. Il s’agit également d’un système d’éclairage écologique, qui exploite l’énergie inépuisable et naturelle du soleil. Les lampes pour éclairage solaire sont faites pour résister aux conditions extérieures, et ne nécessitent pas trop d’entretien. 4 Le 97133, l’hebdo de votre quotidien à Saint-Barth Rue August Nyman, Gustavia/05 90 27 80 81 411111 ». UMM Candelabre solaire E Super LI SSH Ripentsbh du rundi au sanarli de 6h. à Mi Saint-Jean* Tél.  : 0590 27 68 16.. spots solaires Lanternes solaires MM a spot avec panneau solaire déporté Kikuyu propose une nouvelle gamme de produits solaires que ce soit pour éclairer ou pour décorer vos jardins, vous y trouverez surement votre bonheur. Pas de panique, vos chocolats et calendriers de l'avent n'attendent que vous dans votre magasin Super U ! P1 LIR VOTRE SANTÉ PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PAYSITalE REG1141ÉRF WWW.IAANUEIR BOUGER FR
SÉCURITÉ 11111111111111111111111111111111111111111111 PRÉVENTION DES RISQUES LIÉS À L'HÉMORRAGIE Les risques d’hémorragie dans la vie courante sont nombreux  : consécutive à une chute, une coupure, un accident de la circulation, de bricolage... Chacune de ces situations peut avoir de graves conséquences. Une hémorragie est une perte de sang prolongée qui provient d’une plaie ou d’un orifice naturel et qui ne s’arrête pas spontanément. Elle imbibe de sang un mouchoir de tissu ou de papier en quelques secondes. Un saignement qui s’arrête spontanément n’est pas une hémorragie. Quoi faire en cas d’hémorragie ? Elle est généralement liée à un traumatisme comme un coup, une chute, une plaie par un objet tranchant (couteau), un projectile (une balle) ou une maladie comme la rupture de varice. Comment réagir en tant que témoin d’une hémorragie ? Le témoin doit arrêter ou limiter la perte de sang de la victime et retarder l’installation d’une détresse qui peut entraîner la mort. Constater l’hémorragie, en écartant les vêtements si nécessaire. Demander à la victime de comprimer immédiatement l’endroit qui saigne ou à défaut, le faire à sa place. Allonger la victime, afin de retarder ou empêcher l’installation d’une détresse liée à la perte de sang. Alerter ou faire alerter les secours en composant le 18 ou le 112. Si le saignement se poursuit, reprendre la compression directe pardessus l’éventuel pansement compressif. Si la compression directe d’une hémorragie d’un membre est inefficace (le saignement persiste malgré tout) ou impossible (nombreuses maquette  : floriane.loupias@orange.fr Article par Aurélien RASSE, Corsaire Sécurité Défense www.corsaire-securite-defense.fr AGENCEMENT CUISINE & BAINS ART DE LA TABLE LUMINAIRES victimes, catastrophes, nombreuses lésions, plaie inaccessible, corps étranger), mettre en place un garrot au-dessus de la plaie pour arrêter le saignement. Rassurer la victime, en lui parlant régulièrement et en lui expliquant ce qui se passe. Protéger la victime contre la chaleur, le froid ou les intempéries, la réchauffer si nécessaire. Surveiller l’apparition de signes d’aggravation (sueurs abondantes, sensation de froid, pâleur intense, perte de connaissance)  : Risques encourus. Cette perte de sang, abondante et prolongée, peut entraîner une détresse circulatoire ou un arrêt cardiaque ; Compressions directes. Appuyer fortement sur l’endroit qui saigne avec les doigts ou la paume de la main, en interposant une épaisseur de tissu propre recouvrant complètement la plaie (mouchoirs, torchons, vêtements…) et ce, jusqu’à l’arrivée des secours. En l’absence de tissu, la victime, si elle le peut, ou le sauveteur appuie directement avec sa main. Pansement compressif. Fixer par une bande élastique ou un lien large assez long et suffisamment serré pour éviter que le saignement ne reprenne. Ne pas faire de pansement compressif lorsque l’endroit qui saigne est situé au niveau du cou, de la tête, du thorax ou de l’abdomen. Cas particuliers  : En présence d’une victime qui saigne du nez, d’une victime qui vomit ou crache du sang, une victime qui perd du sang par un orifice naturel de façon inhabituelle et la conduite à tenir en cas d’aggravation. Tous ces points seront abordés et détaillés au cours d’une formation aux gestes de premiers secours. G.D.M. Z.I. PUBLIC TÉL.  : 0590 27 62 18 Mail  : gdm-showroom@orange.fr Ouvert tous les jours de 7h30 à 12h et de 13h30 à 16h30 fermé le mercredi et le samedi après-midi Le 97133, l’hebdo de votre quotidien à Saint-Barth 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :