97133 n°472 15 jun 2018
97133 n°472 15 jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°472 de 15 jun 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Titeditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : fête de la musique, les origines.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Cela fait près de 40 ans que le fête de la musique fait danser dans les rues de France et à travers le monde. Concerts de musique d’amateurs ou professionnels, dans les rues, les bars…C’est l’occasion pour tout le monde de danser et se retrouver ! Alors préparez vos guitares, vos accordéons et vos trompettes car la fête de la musique à Saint-Barth c’est jeudi ! Origine de la fête de la musique L’histoire a démarré il y’a près de 40 ans. En octobre 1981, Jack Lang était alors ministre de la Culture. Il prit dans son équipe Maurice Fleuret au poste de directeur de la musique et de la danse. Ce dernier pose les fondements d’une nouvelle conception  : « La musique sera partout et le concert nulle part » ! En 1982, le ministère de la Culture mène une grande enquête sur les pratiques culturelles des Français et découvre que cinq millions de personnes, dont un jeune sur deux, jouent d’un instrument de musique. Dans ce numéro Sans plus attendre  : le sommaire de la semaine ! 02 Fête de la musique  : aux origines... 04/05 Immo, logement, location, ventes... 06/09 Emploi, offres et demandes d’emploi... 10/11 Et sinon, actus insolites, recette, infos locales... 2 Le 97133, l’hebdo de votre quotidien à Saint Barth LA FÊTE DE LA MUSIQUE AUX ORIGINES... Autre constat, les manifestations musicales organisées jusqu’à présent ne concernent que très peu de Français. Ainsi, Jack Lang et son équipe imaginent un grand événement populaire qui permettrait à tous les musiciens de s’exprimer et de se faire connaître. Ils décident que « la fête sera gratuite, ouverte à toutes les musiques, sans hiérarchie de genres et de pratiques et à tous les français ». C’est ainsi que la première fête de la musique voit le jour le 21 juin 1982. Le résultat va bien au-delà des espérances. Les musiciens s’installent un peu partout dans les rues, les squares, les kiosques, les jardins…et des milliers de personnes déambulent dans les rues jusqu’au bout de la nuit, dans une atmosphère bon enfant. Pourquoi le 21 juin 12/13 Auto, moto, bateau, les petites annonces pour vous déplacer sur l’eau, dans les airs ou sur terre 14/15 Déco, maison, vous cherchez à vous meubler ? Vous êtes au bon endroit 16/17 Divers, Enfants, tout ce que vous n’avez pas trouvé ailleurs 18/19 Loisirs, save the date, recette, programme télé, horoscope et jeu, tout pour vous divertir... 20 Fin, c’est tout pour cette semaine Le 21 juin est le jour du solstice d’été, donc la nuit la plus longue, et fait référence à l’ancienne tradition des fêtes de la Saint-Jean. C’est donc le jour de l’année où il fait jour le plus tard et ainsi les français peuvent profiter pour écouter les musiciens jusque tard dans la nuit ! La fête de la musique existe sous des formes similaires dans les pays nordiques. En effet, dans certains pays à cette période de l’année, le soleil ne se couche jamais ! A la semaine prochaine À Un phénomène devenu international La fête de la musique commence à s’exporter en Europe trois ans après la première manifestation en France, à l’occasion de l’Année européenne de la Musique. En 1997, une « charte des partenaires de la Fête Européenne de la 13 La minledien laeubaulitreet ami hired &Ar le alr. werveretedetareueigue*rn. gni r ea/Malie hala MIMA » Musique » est même signée à Budapest par plusieurs villes européennes  : Paris, Berlin, Budapest, Barcelone, Istanbul, Liverpool, Luxembourg, Rome, Naples, Prague… L’an dernier, plus de 120 pays dans le monde participaient à la Fête de la Musique. Cette fête est aussi porteuse de nouvelles tendances musicales  : renaissance des musiques traditionnelles, développement des musiques du monde, effervescence des chorales, arrivée du rap, de la techno, des musiques urbaines, etc. La fête de la musique reste avant tout la nuit où tout musicien, professionnel ou amateur, peut tout simplement faire profiter les passants de sa passion. Alors comme disait Big Soul « Branchez la guitare, entonnez le tambour, moi j’accorde ma basse, un, deux, trois, quatre ! » A jeudi ! Sources  : www.cultivoo.com www.fetedelamusique.culturecommunication.gouv.fr/L-evenement/Historique-de-la-Fete-de-la-Musique www.francemusique.fr/culture-musicale/petite-histoire-de-la-fete-de-la-musique-35209 www.rtl.fr/culture/musique/fete-de-la-musique- 2017-pourquoi-celebre-t-on-cet-evenement-le- 21-juin-7789051794
careare.mc erdng 3IIElttnâcn delE Ch 1.1 Se au If] MIE ? I& Ldp&Sciem huis a trie rkreprinft par e rer pri'ru merl Istintnirtn du lm. Pad eftgir perWr ru ink Nrkça-i &va dkah ul/el cri mirrix, ; am dna hors amies truie >c 1.4 yr,'MMhl i3 X110.1. ett tien da pl noué mare. Tisi M exnk cisprreitie d s'In le route deramac blZufEE pa i:FILLEd kes ckkatt EArn 11. Nin pur Us. Cmilme su-karAlea, lima VA:11.1* 1 de pal w riMuEri In lampe rekb d à De* ceurerisS4l1 E.ten eur Z Ore m Zarniu, 4:godas Eicere Emeeiels nie ! {Ili lizEdal übud CasJded kiluelleenrgx oggeoei En partanat kt ! Nec Grand "jeu d tia Coupe du Monde UE GAGN Venez vite  : pleins d'autres surprises\oehetiRcARAiBEis +rai EB1RE L1S0L\Easy go ! Le 97133, l’hebdo de votre quotidien à Saint Barth 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :