97133 n°464 13 avr 2018
97133 n°464 13 avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°464 de 13 avr 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Titeditions

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : le syndrome de l'imposteur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Le syndrome de l’imposteur, quésaquo ? Les personnes atteintes de ce symptome expriment un doute maladif qui consiste essentiellement à nier la propriété de tout accomplissement personnel. Pour simplifier la chose on se sent illégitime dans ses réussites. Ces personnes rejettent donc plus ou moins systématiquement le mérite lié à leur travail et attribuent le succès de leurs entreprises à des éléments qui leur sont extérieurs comme la chance, un travail acharné, leurs relations, des circonstances particulières... Elles se perçoivent souvent comme des dupeurs-nés qui abusent leurs collègues, leurs amis, leurs supérieurs et s’attendent à être démasquées d’un jour à l’autre. C’est en 1978 que Pauline Rose Clance & Suzanne Imes, deux psychologues chercheuses à l’université de l’Ètat de Georgie, ont décidé d’investiguer. Elles ont interrogé plusieurs femmes haut placées qui souffraient de ce mal et ont posé un nom dessus  : le syndrome de l’imposteur, phénomène qu’on traduit comme « un sentiment interne d’imposture intellectuelle ». Elles constatent à l’époque que celui-ci se manifeste en particulier chez certaines femmes qui occupent Dans ce numéro 2 Le 97133, l’hebdo de votre quotidien à Saint Barth LE SYNDROME DE L'IMPOSTEUR MAUX DE VIE Sans plus attendre  : le sommaire de la semaine ! 02 Le syndrome de l’imposteur, maux de vie 04/05 Immo, logement, location, ventes... 06/07 Emploi, offres et demandes d’emploi... 08/09 Et sinon ? Actus locales, shoppings, recette... 10/11 Auto, moto, bateau, les petites annonces pour vous déplacer sur l’eau, dans les airs ou sur terre 12 Divers, Enfant, et tout ce que vous n’avez pas trouvé ailleurs 13 Déco, vous cherchez à vous meubler ? Vous êtes au bon endroit 14/15 Loisirs, programme télé, horoscope et jeu, tout pour vous divertir... 16 Fin, c’est tout pour cette semaine des postes haut placés. La fierté et l’ambition qui devraient être l’appanage de ce type de cas laissent place à une insécurité et un doute permanents quant aux capacités intellectuelles, à la légitimité et aux accomplissements professionnels. Le syndrome de l’imposteur autrement appelé le syndrome de l’autodidacte. Ce syndrome touche aussi les autodidactes parce qu’ils ont atteint un poste à responsabilités par eux-mêmes et n’ont pas les mêmes références que les autres, ni le même cursus (études, relations, passé familial…). Et pour se débarrasser de cet amer arrière-goût mental, rien à faire  : « de nombreux accomplissements dont on pourrait attendre qu’ils fournissent la preuve objective d’une réelle supériorité intellectuelle n’affectent en réalité pas le sentiment », notent les deux chercheuses. Pour s’en débarrasser c’est quasi mission impossible, car même les accomplissements qui tendraient à montrer les compétences sont balayés par le sentiment. A la semaine prochaine Sentiment d’illégitimité et syndrome de l’imposteur, le joyeux mélange. La « victime » se construit des murs et croyances qui se fondent avec son identité  : elle se croit nulle et incapable, sa perception du monde est faussée par toutes ses croyances qui tirent du négatif et sont limitantes. Son potentiel est pourtant réel mais elle ne parvient plus à y avoir accès en toute objectivité et elle procrastine bien souvent, repoussant les échéances de peur d’y arriver. Ceci prend sa source dans l’insécurité affective au cours de l’enfance, la société qui pousse à être toujours plus perfomant, parfait et compétitif, le manque de confiance en soi et une basse estime de soi même... cela crée chez ces personnes un sentiment d’illégitimité. Qui en souffre et existe-t-il un profiltype ? Hommes et femmes de tous âges, cela peut toucher une grande part de la population. On remarque souvent que ce sont des personnes perfectionnistes, autodidactes, multi-potentielles ou catégorisées comme surdouées qui sont touchées par ce syndrome. Il s’agit de personnes qui ont un tel niveau d’exigence que rien n’est jamais assez parfait. Leur tendance à se comparer aux autres en permanence les bloque dans la réalisation de leurs projets et de leur vie personnelle. Le syndrome est aussi présent dans les relations de couple. La sphère amoureuse est aussi au coeur du problème quand un des conjoints est tout le temps dans l’attente de l’approbation d’autrui, de l’amour de l’autre pour avoir le sentiment d’exister et de trouver sa place. Et il existe des solutions pour le combattre ? Il semblerait que ce soit simple sur le papier  : de la confiance et beaucoup d’amour. Il est possible de trouver moulte témoignages de « victimes » et les coachs fleurissent sur internet avec un taux de solution plus ou moins semblables, il reste que les solutions y sont peu présentes. Il n’empèche qu’apprendre à s’aimer n’est pas simple mais c’est loin d’être insurmontable. Cela peut fonctionner et rendre facultative la consultation auprès d’un thérapeute. Le mieux est d’être en pleine conscience de ses différences et à les accepter afin de modifier petit à petit ce sentiment. La bienveillance est la clé en évitant de se dénigrer et de se comparer aux autres. Et ensuite se focaliser sur ses réussites et victoires afin d’acceuillir le fruit de son travail. Pour résumer il faut accepter l’imperfection et faire baisser son niveau d’exigence qui sont autant nécessaires que de s’entourer de personnes positives et inspirantes. madmoizelle.com/www.effet-a.com www.huffingtonpost.fr/www.lebonbon.fr
GRAND OPENING Vb April 14th OPENING- PARTY FRIDAY APRIL 13 FASHION SHOW @ BAGATELLE www.sexybrand.com Le 97133, l’hebdo de votre quotidien à Saint Barth 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :