42 n°6 jui/aoû 2009
42 n°6 jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 94

  • Taille du fichier PDF : 23,1 Mo

  • Dans ce numéro : Street Fighter 4.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
PORTNAWAK TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR mer), les avis sont nettement moins tranchés, ou s'inversent carrément, prouvant que l'effet de "comparaison" est capable d'enlaidir ou de sublimer suffisamment une personne pour court-circuiter notre "propre goût" et notre objectivité ! Vous imaginez bien du coup les dégâts que peuvent causer l'affichage constant de modèles de beautés idéaux sur nos pauvres cerveaux TT Heureusement, cet effet de comparaison n'a pas que des désavantages, il permet aussi de se la jouer bogoss pour pas cher en invitant, par exemple, un gros moche avec du poil jusque sur les dents à une séance photo ! ! 1 La flagellation : En complément du bourrage de mou qui nous transforme en insatisfaits hyper exigeants, les femmes ont droit à une lobotomie supplémentaire de la part des magazines féminins. Ces journaux sont, pour la plupart, de purs concentrés d'hypocrisie sans colorants ni conservateurs qui, sous couvert de Merci Photoshoop ! la jouer féministe "bouh les zom c tous dé salo ki pense avec l'heur bite", "fuck la pression sociale, on est libres dedans nos têtes et nos corps", véhiculent les fiers, c'est vraiment balaise ! Si vous n'êtes pas convaincu de la pression supplémentaire que cela met sur les épaules rôles de moches sont tenus par des bogoss que l'on a simplement décoiffés, affublés de lunettes cul de verre et équipés messages les plus nauséabonds qui des femmes, rien ne vaut un petit d'un appareil dentaire trois fois trop soient ! Ainsi, si on analyse un de ces exemple : lorsque des Anglais ont demandé grand (ex : le destin de Lisa, le Hibou magazines, on découvre rapidement à des hommes/femmes de définir dans Watchmen et j'en passe), et fran- qu'il "faut faire un régime grosse vache parce que si t'es pas en bikini a la plage t'es qu'une merde" que "si tu achètes pas les derniers trucs à la mode hors de prix tu ressembles à rien" et que toutes leurs rubriques "cosmétique/beauté" véhiculent, dans la joie et la bonne humeur, la taille idéale (aka : leur taille d'habit soit leur poids) que devait avoir selon eux une femme voila ce qu'ils ont répondus : Taille idéale selon les hommes : 40 Taille idéale selon les femmes : 36 chement, personne n'y croit à moins d'avoir du caca dans les yeux ! ! La plupart d'entre vous se disent probablement que ce n'est pas grave, que la télé/ciné c'est visuel, qu'il faut que ça flatte la rétine. Vous avez sans doute raison, toujours est-il qu'à force de suivre un maximum de mensonges Taille moyenne population : 43/44 les aventures de castings de top-mo- sponsorisés par de grande marques, voire assurent la promotion de pseudosciences qui font la fortune des charlatans Ouaip. Enfin, c'est pas tout à fait la fête non plus, entre 40 et 44 il y a un dèles, on est arrivés au point où l'exception est devenue la règle, où la beauté est normale et où la laideur doit être "éli- ! En résumé, sous couvert de monde... minée" autant que possible parce qu'elle vouloir les "libérer", ces magazines cherchent à enfermer les femmes dans le cliché de la femme "parfaite" qui n'existe pas, propageant d'autant plus un canon de beauté prémâché. Obliger les gens à s'enchaîner eux-mêmes et les en rendre Faire de l'exception la règle : Que ce soit à la télé ou au cinéma, quasiment tous les acteurs/acteuses sont beaux. D'ailleurs on a atteint un tel niveau d'aberration sur ce point que même les indispose... C'est moche (ah ah ah, roi de la gaudriole riprizent) ! Pour enfoncer encore plus le clou dans le cercueil de notre égo, apparaître dans un film ou une série est un symbole de réussite, les acteurs sont les rois de notre monde de divertissement, du coup, comme ils ont tous un physique avantageux, on en arrive MÉCANISME DE TOLÉRANCE à se persuader qu'être moche c'est être sans talent (voir encarts Susan Il paraît que l'habit ne fait pas le moine et pourtant, nous jugeons tous du caractère Boyle & Mécanismes de tolérance). et de la valeur d'une personne quasi uniquement selon son apparence phy- sique (du moins dans un premier temps). Prenez par exemple une jolie fille qui fait Comment l'exploiter ? une chute, tout le monde trouvera ça "mignon" voire s'inquiétera "oh là là ça fait bobo ! Attend ze vais faire un bisou sur la blessure ! ! ". Maintenant répétez exactement la même scène avec une moche, tout le monde pensera "rhô la conne elle sait même pas tenir debout" et se foutera de sa gueule ou l'ignorera... C'est cruel et pourtant nous réagissons tous de cette façon, même si on essaie de s'en cacher. Enfin tous, non, les gros fourbes dans mon genre se moquent grassement de toute personne qui se vautre, top-modèle ou pas ! C'est ça aussi l'égalité des chances ! Bon, c'est pas le tout d'avoir défini un idéal irréaliste et de l'avoir imposé pour nous transformer en éternels insatisfaits hyper exigeants, il va falloir que ça rapporte du pognon on s'est pas cassés les glawouis pour des clopinettes bourdayl ! Cette - 80 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK étape est de loin la plus simple puisque tous les éléments du "piège à cons" sont déjà en place, il ne reste plus qu'à : Jouer sur la corde sensible : Maintenant que tout le monde veut devenir sublimement magnifique awesomesauce, tout ce qu'il faut faire pour vendre des cageots entiers de produits alakon c'est de promettre, juré craché croix de bois croix de fer si je mens je fais mes courses à Leclerc, qu'ils permettent de devenir super beau rien qu'en s'en tartinant la tronche tous les jours. "Euh oui mais c'est un mensonge, aucune crème/habit transforme une morue en dauphin ! ! " Ca tout le monde s'en tape, le but c'est uniquement de vendre de l'espoir, petit naïf, personne n'a jamais fait de procès parce qu'une crème antiride n'avait pas réussi à la faire ressembler à George Clooney, on sait tous au fond de nous que ce n'est pas possible mais, psychologiquement, en posséder est rassurant ! À noter que cette stratégie fonctionne avec tous les produits, pas uniquement les trucs spécial beauté, car tout le monde sait qu'il n'y a rien de plus sexy qu'un homme avec une grosse bagnole ou qu'une femme qui "suce" une glace comme une actrice porno ! Entretenir un sentiment d'urgence : Un consommateur qui a peur est un consommateur qui fait des achats compulsifs et ça, c'est drôlement bon pour les affaires ! Pour parvenir à faire flipper tout le monde, les publicitaires ont une astuce toute simple : nous persuader que notre corps et notre beauté sont des choses encore plus fragiles qu'une vitre sous les fesses d'un hippopotame ! Mais comment font-ils ? leurs produits, celle-ci qui consiste à ajouter le préfixe RE partout : REvitalisant, REpulpant, REliftant, REsident Evil ! Bah oui, si une peau doit être "REvitalisée" ça sous-entend bien qu'elle se dévitalise au fil du temps et qu'elle doit donc être rechargée de temps à autre ce qui est, bien entendu, une connerie monumentale. C'est incroyable de sournoiserie et à force de nous le rabâcher on finirait presque par y croire... Je ne vais pas vous faire la liste exhaustive des astuces marketing ayant pour but de faire flipper les ménagères, il y en a beaucoup trop, je vous invite plutôt à analyser les pubs qui vous entourent pour bien comprendre la puissance de ces manipulations ! ! Vous verrez, c'est souvent affligeant... Simple, grâce à un vocabulaire bien choisi, ils nous inventent des problèmes et des menaces qui n'existent même pas ! Prenez par exemple n'importe quelle publicité pour une crème lambda, et vous êtes quasi certain d'entendre parler "d'agression de l'environnement" (oh mon dieu, les particules d'air et de pollution tapent mon épiderme pour lui chourer son pognon !), de "peau sensible", de "pores qui se bouchent" voire de "teint qui se ternit", bref, on nous persuade que notre peau est un amas de merde en décomposition qui a besoin d'être "nourrie en profondeur" (depuis quand nourrit-on de la peau bordayl !) pour survivre, et ça tombe bien puisque leur crème miracle, testée et approuvée par 98% de la femme du responsable marketing, peut nous sauver ! ! Pour les cheveux c'est le même cinoche, et vazy que les pointes sèches c'est pire que le choléra, que les cheveux cassants c'est plus moche que Guy Carlier imitant Carlos et que si tu renforces pas ton cuir chevelu tu vas devenir chauve et t'auras l'air d'un con, heureusement, il y a les shampoings nourrissants (tiens, les cheveux aussi ont besoin de manger...) ! ! Il existe une astuce de vocabulaire pour bien nous enfoncer dans le crâne qu'on va pourrir sur pied si on n’utilise pas Conclusionnage : À la lecture de mon article des plus pessimistes, je suis sûr que certains d'entre vous ont pensé "je fais l'amour à la législation (fuck the rulez pour les anglophones) ! Rien à faire de leurs idéaux pourris, j'ai les miens et ils ne m'influenceront pas ! ! ". Malheureusement, il est quasi impossible de "lutter" contre cette pression sociale qui nous impose des canons de beauté et ce, pour une raison toute simple : on ne peut jamais vraiment savoir où commencent nos propres goûts et où finissent ceux que l'on nous a forgés. Du coup, à moins de rejeter tous nos opinions en bloc, ce qui reviendrait à aller contre notre nature, il n'y a pas vraiment de moyen de se libérer de ce carcan. Bien sûr, il est toujours possible d'atténuer cette "pensée unique" en apprenant à la "reconnaître" et en s'isolant des médias mais, à moins de le faire très jeune, cela n'est pas d'une efficacité redoutable. Je sais, c'est dur, alors pour finir sur une note positive je n'ai qu'une chose à dire : qu'une chose ! ! Ah ah ah ! ! Non, sans rire, "je vous trouve tous et toutes tellement magnifiques dedans votre corps que j'ai envie de vous faire les fesses ! ! " CerberusXt C'EST QUOI ENCORE CETTE THÉORIE DU COMPLOT ? Mon article donne probablement l'impression qu'une énorme organisation secrète s'amuse à diriger nos goûts. Il n'en est rien (quelle surprise) ! Nous sommes au final tous fautifs du développement de notre société, les idéaux promus par le marketing ne sont rien de plus que l'exagération à outrance de nos propres désirs, même les inavoués. Hum, je me demande si finalement je préfère pas l'idée d'un complot mondial, je me sentirais moins naze... TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR - 81 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 2-342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 4-542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 6-742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 8-942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 10-1142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 12-1342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 14-1542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 16-1742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 18-1942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 20-2142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 22-2342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 24-2542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 26-2742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 28-2942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 30-3142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 32-3342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 34-3542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 36-3742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 38-3942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 40-4142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 42-4342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 44-4542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 46-4742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 48-4942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 50-5142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 52-5342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 54-5542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 56-5742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 58-5942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 60-6142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 62-6342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 64-6542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 66-6742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 68-6942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 70-7142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 72-7342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 74-7542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 76-7742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 78-7942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 80-8142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 82-8342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 84-8542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 86-8742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 88-8942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 90-9142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 92-9342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 94