42 n°6 jui/aoû 2009
42 n°6 jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 94

  • Taille du fichier PDF : 23,1 Mo

  • Dans ce numéro : Street Fighter 4.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
IRL J'ai pas envie, et puis mon mec y va t'péter la gueule ! Raa fais pas ta pute... AIGRI IRL Bon j'exagère un peu, mais à peine je le jure. Et s'il n'arrive pas à pécho de la pépé, il lui reste les films de féfèsses ! Eh oui, toi, parent qui nous lis (ce qui est un exploit), que penses-tu qu'ils font dans leur chambre, à 22h31 ? Oui bon certains jouent à TF2 ou L4D. Mais d'autres, ils fapfapent ! Eh ouais, eh ouais eh ouais ! (Voix de Steevy Boulay). Education Sexuelle 2.0 ! Conclusion : que faire des jeunes ? Rebelles + goûts de merde + sayke à outrance = FFFFFFFUUUUUUUU- Entre les tecktoniks qui veulent se la donner Le ninja : un moyen simple et efficace pour éliminer un jeune sans savoir ce que sont les plaques du même nom (ou alors ils prétendent expliquer l'histoire du nom : "Non mais lol, les plaques tectoniques, ça bougent et nous en dansant dessus ça fait un truc trop lol »), les wesh qui foutent leur futal sous les chaussettes, et les gotho-poufemo qui se tailladent les veines, on n'est pas sortis. Des solutions ? Il en existe. Soit la solution, risquée, mais qui peut faire son effet : les laisser couler. Ils deviendront des parias de la société, et sombreront dans l'asociabilité, à danser comme des LES TECKTONIK cons à 35 ans, ou encore s'habiller en plouc à 40. On peut les laisser crever à Ah les Tecktonik ! Une espèce de jeunes aussi intéressante que consternante. petit feu aussi, ça en fera moins. Imaginez, des jeunes avec des vêtements moule-burnes, comme le pantalon slim (pour qu'on voie bien qu'ils en ont une toute petite), ou encore le t-shirt avec décolleté (mais pour hommes, ce qui ne sert à rien vu qu'il y a rien à mater.) Et la plupart de ces gens sont : soit tout maigres, soit musclés bizarre, genre gonflette à donf et c'est tout rond tout moche. Pas très sessy. Encore moins sessy, leur "danse". Je mets entre guillemets parce qu'on ne peut pas vraiment appeler ça de la danse. Une autre fausse vérité des jeunes. La tecktonik serait une danse. FAUX ! Encore une idée reçue ! Ça ne ressemble à rien leur truc, comme leurs accoutrements, et leur coupe de cheveux. Oui, ils ont le culot d'arborer une coupe dite "du mulet ». En gros : grosse tignasse sur le devant, cheveux qui tombent en arrière, et coupés sur les côtés. La plupart du temps, au final, ça donne ça : Ou alors on utilise la méthode à la marine-corps-hardcore-tough-guy : on les rééduque à coup de petits poneys, films de série Z, et accessoirement de Death metal. Ça les remettra dans le bon chemin. C'est possible, ça marche parfois, quand on les prend assez jeunes. En effet, ils sont encore dans la phase "ton corps change, ce n'est pas sale", et donc tout peut arriver : soit ils écoutent moins de merdes, soit ils s’intéressent aux films de Roman Polanski, ou bien, ils lisent. Ce dernier élément est très rare chez le jeune. En revanche, passé 18 ans, âge fatidique, il est trop tard, le jeune devenu moins jeune s'embourbe et devient irrécupérable (comme Mr Egg quoi), et il n'y a plus possibilité d'atteindre les différents achievements comme "avoir un sens critique", "savoir modérer ses propos", ou encore "se remettre en question" (méga trop hardcore pour eux, t'as vu). FFFFFFFFFUUUUUUUUUUU ! Les jeunes sont tombés encore plus bas que le fond de la fosse à purin où ils étaient déjà. Résultat, ce sont les jeunes les plus détestables (avec les emos, leur nemesis quant aux goûts musicaux), qui envahirent quelques cours de récré. Fort heureusement, c'est une espèce en voie de disparition qui se terre et ne sort que la nuit dans des endroits assez obscurs et maudits. Eh oui, les jeunes, ça craint trop ! Mais ils regardent du pr0n, donc on les aime quand même ! Draxx - 60 (42lemag.fr) -
IRL 5 bonnes raisons de râler.. contre les grévistes Parce qu’à 42 on aime bien faire dans la démagogie du râlage aujourd’hui ça gueule sur les vils grévistes ! 1/Mauvais timing Par définition un gréviste c'est un chieur car il empêche forcément quelqu'un de vaquer tranquillou à ses occupations ou à son taff. Et rien que pour ça, ça mérite de lui jeter des chewing-gums mâchés avec les fesses ! Car c'est toujours quand ça vous arrange le moins que les grévistes frappent. Tapis dans l'ombre, prêts à vous crier leurs revendications ô combien justifiées... pour eux en fait. Parce que nous on en a souvent rien à carrer. 2/Les grévistes ratp/sncf Les pires. Les grévistes ratp/sncf. Non contents de souvent faire leur taff aussi bien qu'un palmipède, ce sont ceux qui vous flinguent votre journée, voire votre semaine. Pour aller d'un point A à un point B un jour de grève il faut s'accrocher sévère. Informations spartiates, service quasi nul, gens énervés, chaleur de dingue, voilà tout ce à quoi vous aurez le droit. Et le pire c'est que comme BEAUCOUP de monde, si vous êtes payé à l'heure vous l'avez bien profond dans les fesses. Votre employeur n'aura pas que ça à faire d'être "compréhensif". Note de chiantise 5/5 ! 3/L’éducation nationale Ils ont déjà 3 mois de vacances par an mais non, ça leur suffit pas en plus. Faut qu'ils aillent brailler sous nos fenêtres, qu'ils fassent chier tous les parents. Du coup on se retrouve avec des bacheliers dans la rue à faire du skate en bande, des collégiens fumant du hakik au parc, des primaires rackettant des maternelles pour leurs billes. Et ne parlons même pas des profs et des étudiants de fac qui s'octroient un semestre de vacances cette année sur le dos de ceux qui avaient un poil plus d'ambition. (Moi par exemple.) Note de chiantise 4/5. 4/Les routiers 5/Les agriculteurs Ceux-là quand ils sont en colère ça vous déverse du purin devant les supermarchés pendant que vous achetez votre chocolatine, c'est violent hein. Ca fait la grève de la cueillette d'asperge alors que c'est bien connu c'est cro bon les asperges. Et ça fait chier les bœufs sur les trottoirs pour emmerder tout le monde. Mais bon des fois c'est cool car ça donne des fruits gratos pour pas qu'on les achète dans les supermarchés. Allez Note de chiantise 3/5 quand même ! Post sponsorisé par la mauvaise foi incarnée. Moi. (d'ailleurs le mois prochain je fais grève) (ou pas) 5 BONNES RAISONS DE RÂLER C'est les mêmes que les autres sauf qu'eux quand ils bloquent une autoroute ça part en bousin national rapido. Quelle idée franchement ! Manquerait plus qu'ils fassent ça le jour des départs en vacances et on va tous se retrouver dans le train. Ah oui mais non mince y'a les grévistes de la sncf qu’ont posé leurs préavis aussi. Bon bah autant aller en cours. Ah oui mais non les profs font grève. Bon bah on fait rien alors ? Oui voilà c’est bien aussi. Note de chiantise 3/5. Delphine - 61 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 2-342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 4-542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 6-742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 8-942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 10-1142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 12-1342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 14-1542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 16-1742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 18-1942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 20-2142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 22-2342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 24-2542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 26-2742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 28-2942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 30-3142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 32-3342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 34-3542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 36-3742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 38-3942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 40-4142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 42-4342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 44-4542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 46-4742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 48-4942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 50-5142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 52-5342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 54-5542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 56-5742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 58-5942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 60-6142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 62-6342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 64-6542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 66-6742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 68-6942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 70-7142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 72-7342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 74-7542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 76-7742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 78-7942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 80-8142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 82-8342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 84-8542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 86-8742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 88-8942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 90-9142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 92-9342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 94