42 n°6 jui/aoû 2009
42 n°6 jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 94

  • Taille du fichier PDF : 23,1 Mo

  • Dans ce numéro : Street Fighter 4.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
IRL Le pr0n, la meilleure invention de l'homme depuis le tire-bouchon GUIDE DU SAVOIR VIVRE GEEKIEN Mais les temps ont changé, et aujourd'hui, il suffit de se balader au hasard de l'internet multimédia 2.0 pour tomber sur des pubs proposant d'enlarger votre pénis, de vous vendre des pilules bleues qui vous font ressembler à Rocky Siffredo ou bien des jolis pop-up vous proposant les gros nems asiatiques des célibataires gays de votre région (là aussi c'est du véridique, elle m'avait bien fait rire celle-là d'ailleurs...). Bref, trouver du sayxe sur internet est aussi facile que d'aller s'acheter sa baguette de pain. Et par dessus tout, Internet a révolutionné l'occupation des télévisions le premier samedi de tous les mois vers minuit avec son traditionnel film parlant de philosophie comparative et de rapports humains. Il est possible à toute heure et en tout lieu de trouver du sayxe sous toutes ses formes allant du traditionnel sexe animalier avec des compagnons à grandes oreilles faisant "hihan" à des choses pour pervers comme le sayxe avec des filles. Bref, il y en a pour tous les goûts et chacun peut y trouver son compte. On pourra juste déplorer que le genre s'adresse surtout aux hommes, les femmes y passant la plupart du temps pour des objets. En même temps je ne savais pas qu'elles étaient autre chose. D'ailleurs *zziiiip* Lila, Delphine, Lyrya, au boulot, c'est l'heure de jouer du pipeau. Aïe non pas mordre. Aïe non pas là, nooooonnnnnnnnargggeuuhhhgaeraergha rhiqmgdfoig NDLR : Le petit Bebealien a eu un accident dans le cadre de l'exercice de ses fonctions. Nous ne cautionnons en aucun cas ses propos sur les femmes (à part pour Lyrya qui ferait en effet mieux de rester dans sa cuisine). Dis moi Jimmy, tu aimes les films de gladiateurs ? C'est vrai que cet article est quelque peu subjectif puisqu'il part du postulat que la sexualité de Jean Moustache est hétérosexuelle. Mais que faire si notre geekounet adoré préfère le contact d'une moustache bien entretenue à celui d'une touffinette soyeuse ? Que faire s'il aime les hommes, les vrais, les couillus, aimant le cuir, les douches collectives et la cave de Polo ? Hein ? Ensuite on va dire que ce magazine fait une discrimination. Alors que c'est bien connu, à 42 on aime tout le monde. À part les bretons et les roux, parce que faut pas déconner non plus. Si Jean Moustache est gay, il lui faudra aussi monopoliser sa concentration sur un objet lui permettant de focaliser tous ses désirs. Et là encore, tout plein de solutions existent. S'il aime la moustache, il pourra commencer par se retaper l'intégrale des films de Chuck Norris. On y voit souvent notre blond moustachu préféré torse poil, montrant son torse velu et faisant des clins d'œil à des adversaires huilés avant de s'engager dans un corps à corps viril où l'un essaie de dominer l'autre. Un peu comme un film de boules quoi. Donc bref voilà, Chuck peut être votre ami une fois encore sur ce coup-là. Un jour dans un bar j'ai entendu une grande phrase, digne d'une brève de comptoir : "De toute manière, les homosexuels c'est tous des paydays. Et moi, les paydays je les encule" (Véridique en- - 56 (42lemag.fr) -
IRL Mmhhh ce corps huilé et cette moustache soyeuse... core une fois). Au-delà de l'overpuissance intellectuelle de cette phrase, démontrant encore une fois que le pastis rend beau et intelligent, il démontre tout l'intérêt du film de gladiateurs. En effet, quel bonheur que de voir des hommes en jupettes courir en montrant leurs biceps gonflés, exhibant leurs mollets et leurs cuisses soutenues par de jolies sandalettes et se battant contre des esclaves ou des Romains en toges avant de se faire clouer. Fap fap fap fap fap sprrrrouuurrrrraahhh nooonnnn... pour un peu ça me ferait presque changer de bord, tiens... J'aime la série Rome car on voit le zboub de James Purefoy Cette belle maxime n'est pas de moi mais de Lyrya. Car oui, nos congénères à œstrogènes ont aussi le droit d'aimer se tirer sur la nouille. Ou plutôt en ce qui les concerne de jouer au bouton magique et à introduire des choses dans une fente visqueuse. Sauf que contrairement aux hommes qui marchent beaucoup sur le visuel, les femmes fantasment beaucoup plus sur l'imaginaire. Même s'il y a quelques exceptions, dont le zgueg de Purefoy, Christian Bale ou Robert Downey Junior... capables de générer un orgasme juste à leur vision. corps de surfeur, à la chevelure souple délicatement shampouinée à coups de Head and Shoulders, le paquet moulé dans un grand caleçon de bain mettant en valeur une tablette de chocolat et un Justinbridou 29 ans d'âge, goût crevette. Tout moi quoi. Enfin non, je suis petit, châtain, j'ai le corps de Sim, tellement de pellicules qu'on me prend pour un vieux et en plus j'ai un petit zizi. Mais je suis très riche, ce qui compense et me rend immensément beau auprès de beaucoup de femmes. Mais on s'en fout. Hum. Bref. Imaginez la mer, la plage déserte à part vous et ce bel hidalgo. La température est élevée et euh... ben merde j'ai pas d'inspiration. Ben oui quoi, fait chier. Autant je sais ce qui marche pour les mecs, autant pour les nanas, je ne sais pas trop quoi écrire... ou alors j'ai l'impression que je vais tomber dans le roman porno caché sous un titre comme La romance de l'impossible, genre de bouquins que se farcissent les vieilles filles de quarante ans pour mettre un peu de piment dans leur vie. Bref de toute manière, vous êtes en général des grandes filles et savez bien vous débrouiller seules, donc pas besoin de moi... - Ça rend sourd ! - Hein ? Topinambour ? Bref, jouer avec soi-même est un passetemps aussi efficace qu'économique puisqu'il a plusieurs effets. Tout d'abord il libérera des endorphines de manière plus efficace qu'une tablette de chocolat trempée dans du Nutella. Ensuite ça a un effet relaxant. Enfin, ça permet de se muscler vachement d'un bras. D'ailleurs les geeks célibataires peuvent souvent se reconnaître à une asymétrie musculaire... Vous n'avez jamais remarqué ? Enfin bref, certains finissent quand même en changement de main, histoire de croire que c'est quelqu'un d'autre qui le fait... Quoi qu'il en soit, sachez-le, jouer à touche-pipi tout seul rend sourd, tue des chatons, accroît la faim dans le monde, emmène en enfer, est pire que de tuer quelqu'un, transforme vos MP3 en chansons de Lorie... mais ça fait du bien. Alors, il serait dommage de se priver... Ahhhhhhh... Fap fap fap fap fap... sprouitch. Bebealien GUIDE DU SAVOIR VIVRE GEEKIEN Dans ce cas, et pour nos Jeanne Guimauvette en puissance, plutôt que de donner une solution pratique, mettonsles un peu en condition. Fermez les yeux. Non, pas totalement non plus sinon vous n'arrivez plus à lire mes conneries. Donc voilà. Clignez des yeux. Imaginez un grand brun ténébreux, au - 57 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 2-342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 4-542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 6-742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 8-942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 10-1142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 12-1342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 14-1542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 16-1742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 18-1942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 20-2142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 22-2342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 24-2542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 26-2742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 28-2942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 30-3142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 32-3342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 34-3542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 36-3742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 38-3942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 40-4142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 42-4342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 44-4542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 46-4742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 48-4942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 50-5142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 52-5342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 54-5542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 56-5742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 58-5942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 60-6142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 62-6342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 64-6542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 66-6742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 68-6942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 70-7142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 72-7342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 74-7542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 76-7742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 78-7942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 80-8142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 82-8342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 84-8542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 86-8742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 88-8942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 90-9142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 92-9342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 94