42 n°6 jui/aoû 2009
42 n°6 jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 94

  • Taille du fichier PDF : 23,1 Mo

  • Dans ce numéro : Street Fighter 4.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
IRL tend d'une Target (à moins d’avoir 13 ans et d’être dans une école de bonnes sœurs). LOVEGEEK Pour revenir à notre ami mélomane, je conseille la fuite pure et simple. Je veux bien qu’on tolère les pulls moches de skateur, les pantalons quatre fois trop grand qui dégueulent sur les pompes, les coupes de cheveux approximatives et autres chaussettes à trous, mais est-il seulement envisageable de se rouler dans la fange et le stupre avec un adulte capable de chanter à tue-tête du Pascal Obispo sans même être menacé de mort ? L’homme idéal écoute du metal dégueulasse qui vous tue les oreilles, histoire d’être bien zen et détendu quand un chauffeur de taxi lui rentre dedans. Point. Le rire de pucelle Des études scientifiques auraient démontré que lorsqu’un homme veut plaire à une donzelle, sa voix descend dans les graves. C’est le phénomène « Bariwaïte ». Et la femelle de trouver infiniment plus attirant un homme à la voix grave et au torse velu que le même doté de la voix de Saturnin. De fait, un mââââle aux biceps gonflés et ayant largement passé l’âge de la mue perdra toute crédibilité s’il émet, pour une raison autre qu’un choc violent entre n’importe quoi de contondant et son entrejambe, des bruits plus à leur place dans la bouche d’une fan de Tokio Hotel. Rédhibitoire. Imaginez-vous qu’il se mette à hululer sans raison au moment d’un bisou romantique, en faisant la queue à la sécu ou lors de sa présentation officielle à tata Huguette. Next, à moins d’être accro aux volatiles. L’haleine de poneyz. Il est beau, il grand, il a le TARDIS whooshinguant et il sent bon le sable chaud. Quoique non, ça renaude plutôt la litière de chat quand il ouvre la bouche, finalement. Alors soit votre papa était fossoyeur, et oh, joie, ça vous titille le complexe d’Œdipe (cochonne), soit vous lui offrez une brosse à dents. Avec Kärcher intégré. Sinon, vous trouverez la solution au paragraphe suivant. Beuttsaykse Il refuse la sodomie ? Selon lui, seuls les pervers se livrent à ces pratiques ? Expliquez-lui, cherchez à comprendre d’où lui vient ce blocage. Parlez-lui. Dites lui que c’est SCIEN-TI-FIQUE. Car comme l’a dit le poète Masuka, "La science n'est pas une opinion. La science est une salope sans cœur avec un gode ceinture de 35 cm". Et s’il se débat malgré la dose de GHB que vous avez versée dans son Tang, oubliez-le. Déjà qu’il refuse certains câlins à J+4… Lilatilleul ET LE PHYSIQUE DANS TOUT ÇA ? À noter que le physique n’a finalement que peu d’incidences dans ces critères. D’une part, parce ça ne se mange pas en salade. Même le plus charmant des coureurs de jupons monos de ski ressemble après un vol dans Voyager à du steak tartare (avec la trace des lunettes). D’autre part, parce que le bellâtre de base, à quelques exceptions près dont profiteront ce qu’il est communément convenu d’appeler des « salooooooooooooopes », se sait attirant et vit sur ses acquis. Pire, il est souvent livré avec une foultitude de vices cachés (et même de vis, s’il s’est gamellé une paire de fois en moto). Pas un bon plan, donc, à moins d’aimer les dépressifs anorexiques inadaptés à la vie d’adulte et toujours accrochés aux jupons de môman. (Comment ça, aigrie ?). - 50 (42lemag.fr) -
IRL Les gens et le sayxe Et non pas « le sayxe des gens », on est un magazine respectable Dans la vie de tous les jours, on a l’occasion de croiser des gens abordant la sexualité de diverses façons. D’un côté on aura le pervers à l’œil torve, une certaine image de Bebealien finalement, on aura aussi la chaudasse baraque à frites (non je ne donnerai pas de nom) qui a les yeux qui sentent le cul, le tout timide qui devient pivoine juste si on lui dit « bite », les coincés qui s’offusquent de tout, et bien d’autres encore. Et dans tout ça, où est-ce que vous vous situez ? Eh bien on va essayer de le découvrir ensemble grâce à cette magnifique liste détaillant les attitudes de chacun ou chacune. SOCIOLOGEEK Ouane, la chaudasse : Kamasutra Position Brouette La chaudasse, aussi appelée cheminée à tirage rapide, n’est pas forcément celle que l’on croit. Dans l’imaginaire collectif, en grande partie grâce aux pr0n, la chaudasse est plutôt du genre à se saper en radukutakatater avec un décolleté qui permet de voir si elle s’est bien rasée le pubis. En gros une prostipute, sauf que si vous y réfléchissez un peu, vous en connaissez une qui se froque comme ça, et elle n’est pas si bouillante que ça. Non, la vraie chaudasse cache pas mal son jeu. En général c’est une fille comme les autres, pas de fringues particulièrement affriolantes, pas d’attitude équivoque, mais à force de la côtoyer, on se rend bien compte qu’il n’y aura pas besoin d’un couteau à huîtres pour accéder à l’orifice convoité. Elle n’aura pas besoin de faire de numéro ou d’être explicite pour vous faire comprendre qu’à partir de 22 h c’est open bar, juste son regard et quelques contacts suffiront à la chaudasse pour arriver à ses fins. Bon en même temps c’est facile, un mec c’est très basique, et pour peu qu’il soit en boîte et un peu bourré, toutes les filles sont des chaudasses, ce qui le conduit immanquablement à s’endormir dans un caniveau, seul, les burnes pleines, non sans avoir au préalable vomi dans ses mocassins en croco plastique. N’attrape pas la chaudasse qui veut, même si la tâche n’est pas difficile quand on a affaire à une vraie de vraie. Toouuuu, le pervers : Là encore, l’imaginaire collectif rentre en jeu, et le pervers se voit revêtir le costume du vieux clodo en imperméable modèle abbé Pierre hiver 54 qui rôde près des sorties d’écoles. Et là encore, vous faites fausse route, un bon pervers n’est pas forcément celui qui court après les ch’tites n’enfants (ça c’est un pédobear), mais peut tout simplement être le gars assis à côté de vous là tout de suite, votre prof, votre patron, papa, papy même, qui sous ses airs innocents a des pensées osées 50 fois par jour, et qui a des fantasmes assez peu avouables, à base de trucs en plastique, de clous, de déguisements, de poneyz, et d’autres choses encore que seul un habitué pourra vous décrire. (Si vous voulez plus d’info, Sairbèrusxeté @p3rv3rs.com) - 51 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 2-342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 4-542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 6-742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 8-942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 10-1142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 12-1342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 14-1542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 16-1742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 18-1942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 20-2142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 22-2342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 24-2542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 26-2742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 28-2942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 30-3142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 32-3342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 34-3542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 36-3742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 38-3942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 40-4142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 42-4342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 44-4542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 46-4742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 48-4942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 50-5142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 52-5342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 54-5542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 56-5742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 58-5942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 60-6142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 62-6342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 64-6542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 66-6742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 68-6942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 70-7142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 72-7342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 74-7542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 76-7742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 78-7942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 80-8142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 82-8342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 84-8542 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 86-8742 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 88-8942 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 90-9142 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 92-9342 numéro 6 jui/aoû 2009 Page 94